Skip to content

<

VV #012 Voie Verte Crémieu-Arandon

A cache by G.N.I.A Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/08/2020
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La communauté de communes des Balcons du Dauphiné a procédé à l’aménagement d’une Voie Verte sur un tronçon de l’ancien chemin de fer de l’Est Lyonnais  afin de le rendre praticable à l’usage du vélo ou de la randonnée pédestre. La Voie verte est reliée à la ViaRhôna au niveau du secteur d’Arandon-Passins pour en devenir une boucle secondaire. De Crémieu à Arandon, 18 kilomètres aménagés sont proposés à tous.

Le tracé traverse, d’Ouest en Est, les communes suivantes : Crémieu, Dizimieu, Villemoirieu, Saint-Hilaire-de-Brens, Trept, Soleymieu, Courtenay et Arandon-Passins, en suivant une partie du tracé de l’ancien Chemin de Fer de L’Est Lyonnais.

C’est l’histoire de cette vieille ligne au service de l’économie locale que nous allons vous raconter au fil des descriptions des caches. Vous trouverez au gré du parcours, soit un petit bout de l'histoire soit des images d’un passé pas si lointain que cela.

Profitez des boites placées le long du parcours, vous trouverez majoritairement des tubes PET, mais aussi quelques autres boites, dont certaines sont un peu plus…. ʺsournoisesʺ, eh oui on a pas pu s'en empêcher, mais vous aimerez, ou pas...

Mise en service du réseau (1)

Les travaux de construction de la ligne de Lyon à St.Genix furent exécutés par la Société anonyme Belge de Chemins de fer, sous le contrôle de ses ingénieurs. Certaines sections furent sous-traitées à des entrepreneurs locaux ou tâcherons, qui ne possédaient pas toujours le matériel requis et qui "oublièrent" parfois de verser les salaires à leurs ouvriers...

De ce fait, les travaux traînèrent en longueur, s'étalant sur plus de trois ans : un délai bien long pour une ligne de 72 km établie en terrain peu accidenté et dont le tracé ne comportait qu'un nombre limité d'ouvrages d'art, tous de dimensions modestes.

Dès que la ligne principale fut terminée, on procéda les 16 et 17 septembre 1881 aux épreuves des ponts métalliques, puis on fixa au dimanche 9 octobre 1881 sa réception officielle. A cet effet, deux convois furent mis en marche. Le premier, quittant Lyon-Est à 8h00 du matin, transportait des hauts fonctionnaires départementaux, les ingénieurs des Ponts-et-Chaussées, les délégués du conseil d'administration de la société concessionnaire et les membres de la commission de réception, parmi lesquels figuraient MM. BACHELIER, VAN HOEGAERDEN, STOCLET, administrateurs, FOCQUET, ingénieur, et LADEUZE, chef de service de la compagnie. Le convoi marqua l'arrêt à toutes les gares et aux points que la commission désirait visiter. ll parvint à St.Genix à 1h00 de l'après-midi, après avoir stationné une demi-heure à Crémieu.

Un second convoi, réservé aux invités de la compagnie, quitta Lyon-Est à 9h00, marqua un arrêt de 1h20 à Crémieu et rallia St.Genix à 1h10. Un banquet offert par le concessionnaire fut servi à 1h30 par M. CASATI, chef cuisinier local, dans une salle en charpente et toile spécialement construite sur la place publique de St.Genix. ll réunit 300 convives, autour d'un menu particulièrement copieux : cervelas truffé, truite sauce hollandaise, poularde Périgueux, écrevisses à la Nantua, filet à la royale, haricots verts à la française, perdreaux rôtis, jambon d'York, pâté de chasse, langoustes sauce niçoise, pyramide glacée et dessert, accompagnés par un choix de vins (Beaujolais, Madère, Bordeaux, Bourgogne, Champagne), café et liqueurs...

Les deux trains de retour quittèrent St.Genix à 17h30 et 18h00 pour parvenir à Lyon respectivement à 19h40 et 20h40, le premier convoi ne s'étant arrêté qu'à Morestel et à Crémieu tandis que le second desservait toutes les gares.

Le procès-verbal de la réception déclara la ligne ʺ bonne pour le service" sous quelques réserves : terminer l'équipement en mobilier de toutes les gares, achever la pose des clôtures, cylindrer les chemins d'accès, installer des sonneries aux barrières commandées à distance et aux signaux non perceptibles depuis les gares, consolider le pont sur la Bièvre, dont les piles étaient fissurées.

 


Association des Géocacheurs du Nord Isère et d'Ailleurs

Infos, actualités, astuces, aide à l'organisation d'events, ...

Cliquez sur le logo pour consulter leur site.


Additional Hints (No hints available.)