Skip to content

<

VV #023 Voie Verte Crémieu-Arandon

A cache by G.N.I.A Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/08/2020
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La communauté de communes des Balcons du Dauphiné a procédé à l’aménagement d’une Voie Verte sur un tronçon de l’ancien chemin de fer de l’Est Lyonnais  afin de le rendre praticable à l’usage du vélo ou de la randonnée pédestre. La Voie verte est reliée à la ViaRhôna au niveau du secteur d’Arandon-Passins pour en devenir une boucle secondaire. De Crémieu à Arandon, 18 kilomètres aménagés sont proposés à tous.

Le tracé traverse, d’Ouest en Est, les communes suivantes : Crémieu, Dizimieu, Villemoirieu, Saint-Hilaire-de-Brens, Trept, Soleymieu, Courtenay et Arandon-Passins, en suivant une partie du tracé de l’ancien Chemin de Fer de L’Est Lyonnais.

C’est l’histoire de cette vieille ligne au service de l’économie locale que nous allons vous raconter au fil des descriptions des caches. Vous trouverez au gré du parcours, soit un petit bout de l'histoire soit des images d’un passé pas si lointain que cela.

Profitez des boites placées le long du parcours, vous trouverez majoritairement des tubes PET, mais aussi quelques autres boites, dont certaines sont un peu plus…. ʺsournoisesʺ, eh oui on a pas pu s'en empêcher, mais vous aimerez, ou pas...

Rails et traverses

L'armement d'origine de la voie était réalisé en rails Vignole type Nord de 30 kg/m, en barres de 8 m en acier, posés avec une inclinaison de 1/20ème sur des traverses en chêne. Celles-ci mesuraient 2,60 x 0,21 x 0,40 m et étaient espacées de 0,96 m d'axe en axe. Cet entraxe était ramené à 0,845 m aux extrémités des barres, pour donner 0,55 m de part et d'autre des joints. A l'origine, les traverses étaient créosotées, puis cette pratique fut abandonnée au cours du premier conflit mondial par mesure d'économie.

Ce n'est toutefois qu'après 1948 que le renouvellement de la voie principale fut repris au titre de la remise en état du réseau, principalement sur la section de Lyon à Bouvesse qui connaissait un important trafic avec de lourds convois. Après achèvement des travaux, la voie présentait vers 1980 l'équipement suivant :

- Du P.K. 0,000 au 8,458 : rails LP de 48 kg/m en barres de 36 à 66 m, y compris les appareils d'entrée des gares, sauf les voies principales des gares équipées de rails de 36 kg/m.

- Du P.K. 8,458 au 10,746: rails U 36 de 50 kg/m en barres de 72 m.

- Du P.K. 10,746 au 12,828: rails U 33 de 46 kg/m en barres de 12 et 18 m, y compris la voie d'évitement de Meyzieu (où la voie principale était en rails de 36 kg/m, les appareils et 180 m de voie en rails LP).

- Du P.K. 12,828 au 15,100; 15,718 au 22,698; 28,750 au 42,866; 49,187 au 51,492; 54,028 au 56,000; 60,364 au 61,273: rails de 36 kg/m S 13 ou S 40, y compris les voies principales et appareils d'entrée des gares à l'exception de St.Hilaire-de-Brens traitée en rails et appareils PM.

- Du P.K. 15,100 au 15,718 : rails ʺ russes ʺ de 33,5 kg/m.

- Du P.K. 22,698 au 28,750: rails "américains" de 37 kg/m, sauf la voie principale et les appareils de la gare de Pont-de-Chéruy équipés en rails de 36 kg/m,

- Du P.K. 42,866 au 49,187;51,492 au 54,028; 56,000 au 60,364; 61,273 au 61,650 : rails PM de 39,125 kg/m, sauf appareils de voie des gares d'Arandon et de Bouvesse, traités en rails LP.

- Du P.K. 61,650 au 64,000 : rails type Nord de 30 kg/m.

L’ ensemble de la voie du P.K. 12,828 au 61,273, sauf quelques tronçons restreints, était constitué de rails soudés en barres dont la longueur variait entre 44 et 60 m.

Après l'abandon de l'antenne de Sablonnières à Morestel, l'origine des points kilométriques de l'embranchement de Montalieu fut reportée de Sablonnières à Lyon, les distances étant donc majorées désormais de 46,328 km.

Partout ailleurs, seul régna le rail d'origine de 30 kg/m : de Sablonnières à St. Genix, de St.Hilaire à Jallieu, de Montalieu-Ville à Amblagnieu et à Montalieu-Transit, ainsi que sur les voies de garage, de débords et une bonne partie des embranchements particuliers.

Le ballast était essentiellement constitué de gravier "tout-venant". Entre les deux guerres, l'exploitant loua à l'entreprise Pacoud, de Belley, la ballastière de Crémieu qui fournissait un produit de qualité médiocre. Elle fut par la suite acquise par la compagnie de l'Est de Lyon, qui l'intégra dans son domaine privé. Il fallut attendre une période récente pour voir apparaître sur la section au trafic intense au départ de Lyon, un ballastage en pierre de carrière concassée.

 

 


Association des Géocacheurs du Nord Isère et d'Ailleurs

Infos, actualités, astuces, aide à l'organisation d'events, ...

Cliquez sur le logo pour consulter leur site.


Additional Hints (Decrypt)

Qrffbhf

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)