Skip to content

<

VV #055 Voie Verte Crémieu-Arandon

A cache by G.N.I.A Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/13/2020
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La communauté de communes des Balcons du Dauphiné a procédé à l’aménagement d’une Voie Verte sur un tronçon de l’ancien chemin de fer de l’Est Lyonnais  afin de le rendre praticable à l’usage du vélo ou de la randonnée pédestre. La Voie verte est reliée à la ViaRhôna au niveau du secteur d’Arandon-Passins pour en devenir une boucle secondaire. De Crémieu à Arandon, 18 kilomètres aménagés sont proposés à tous.

Le tracé traverse, d’Ouest en Est, les communes suivantes : Crémieu, Dizimieu, Villemoirieu, Saint-Hilaire-de-Brens, Trept, Soleymieu, Courtenay et Arandon-Passins, en suivant une partie du tracé de l’ancien Chemin de Fer de L’Est Lyonnais.

C’est l’histoire de cette vieille ligne au service de l’économie locale que nous allons vous raconter au fil des descriptions des caches. Vous trouverez au gré du parcours, soit un petit bout de l'histoire soit des images d’un passé pas si lointain que cela.

Profitez des boites placées le long du parcours, vous trouverez majoritairement des tubes PET, mais aussi quelques autres boites, dont certaines sont un peu plus…. ʺsournoisesʺ, eh oui on a pas pu s'en empêcher, mais vous aimerez, ou pas...

L'exploitation par Ia S.N.C.F.

Durant la décennie suivante, une multitude de projets qui auraient pu revivifier le chemin de fer de l'Est de Lyon ont vu le jour, mais aucun n'a été suivi de réalisation :

- Construction d'un raccordement entre Quirieu et la centrale nucléaire de Creys-Malville, avec rétablissement du pont de Villebois sur le Rhône. Cette liaison avec le réseau S.N.C.F. en direction d'Ambérieu aurait facilité l'acheminement des matériaux nécessaires à l'édification puis au fonctionnement de la centrale, et ultérieurement ceux des éléments combustibles. La Nersa, entreprise chargée de l'édification puis du fonctionnement de la centrale, fit savoir, à l'époque, que ce projet ne présentait pour elle aucun intérêt immédiat.

- Liaison de la ligne de l'Est de Lyon, à partir de Crémieu, avec la voie ferrée industrielle desservant la zone industrielle de la plaine de l'Ain et la centrale nucléaire de Bugey. Cette jonction aurait nécessité la construction d'un pont sur le Rhône.

- Établissement d'une jonction en direction du parc des expositions "Eurexpo" à Chassieu.

- Utilisation de la voie ferrée pour desservir l'aéroport de Satolas à partir de la gare de Lyon-Part-Dieu.

- Création d'un Réseau Express Régional (R.E.R.) en rétablissant un service de voyageurs par autorails, depuis le terminus Bonnevay de la ligne A du métro lyonnais jusqu'à Crémieu (projet de l'association Lyon-Métro). Ces deux derniers projets s'accompagnaient d'une mise à double voie du chemin de fer, un service rapide de voyageurs s'accommodant mal de la présence de la desserte fret des nombreux embranchements particuliers.

- Pour éviter tout conflit avec la circulation routière en ville, on a pensé enfin à dévier la ligne vers Saint-Priest pour abandonner la traversée de la zone urbaine, ou bien à la mettre en tranchée ou sur viaduc entre Lyon et Villeurbanne. Ces deux projets présentaient l'inconvénient de supprimer d'assez nombreux embranchements particuliers et le second entraînait en outre la création de fortes déclivités.

Sur le terrain, les rails de 30 kg/m provenant de la dépose de la voie entre Montalieu-Ville et Bouvesse ont été réutilisés en grande partie par le chemin de fer touristique de la Vallée Bleue, dont l'origine se situe à l'ancienne gare E.L. de Montalieu-Transit. Cette ligne à voie de 0,60 m rejoint la rive gauche du Rhône à Sault-Brénaz en suivant un tracé partiellement établi sur la plateforme de l'ex-ligne S.N.C.F. Montalieu-Vercieu - Ambérieu.

La voie de l'Est de Lyon a été également démontée de Bouvesse à Sablonnières au cours de l'hiver 1987-88. Le tronçon Ie plus pittoresque, allant de Sablonnières à Crémieu (15 km), a fait l'objet d'un projet de circulation de train touristique par l'Association de Sauvegarde de la Ligne du Chemin de Fer de l'Est de Lyon (A.S.L.C.F.E.L.), mais cette tentative a avorté.

Depuis lors, le pont de la voie ferrée sur la route dans les gorges de la Fusa près de Crémieu a été endommagé par un convoi routier en 1993. La voie désaffectée a été déferrée en plusieurs étapes à partir de la gare de Crémieu en direction de Sablonnières.

 


Association des Géocacheurs du Nord Isère et d'Ailleurs

Infos, actualités, astuces, aide à l'organisation d'events, ...

Cliquez sur le logo pour consulter leur site.


Additional Hints (No hints available.)