Skip to content

<

Géologie en presqu'île : Porzh Kregwenn

A cache by Loulousoleil Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 07/04/2020
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
3.5 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La presqu’île de Crozon offre un rivage découpé dans un mille-feuilles de roches sédimentaires, d’âge paléozoïque.

C’est en effet à partir de -475 millions d’années que s’est formé l’essentiel du sous-sol. À cette époque, la Bretagne était située sous la mer, près du pôle Sud, en bordure d’un méga-continent appelé Gondwana.

Les particules de sable et de vase transportées du continent vers la mer s’y sont déposées en couches successives. Compactées au fil du temps, elles se sont transformées en grès et en argilites. Quelques animaux marins, ainsi que les traces de leurs activités, ont en même temps été fossilisés.

Cette sédimentation marine, perturbée en presqu’île de Crozon par une activité volcanique (-448 millions d'années), s’est poursuivie sur près de 150 millions d'années, pendant la lente dérive du Gondwana vers le Nord. Près de 3 500 mètres d’épaisseur de sédiments se sont ainsi accumulés, en enregistrant des environnements marins périglaciaires (-444 millions d'année) puis tropicaux (-385 millions d'années).

Vers -320 millions d'années, la collision entre les plaques Gondwana et Laurussia, lors de la constitution de la Pangée, a entraîné la formation d’une immense chaîne de montagnes (la chaîne varisque ou hercynienne) dont les sommets pouvaient atteindre 4 000 mètres d’altitude en Bretagne.

Soumises à d’énormes pressions tectoniques, les roches de la future presqu’île se sont plissées et facturées. Tout en perdant leur horizontalité initiale, les couches sédimentaires se sont transformées : les grès ont évolué en quartzites et les argiles en schistes.

Depuis lors émergée, cette imposante chaîne de montagnes a été érodée, puis à nouveau fracturée lors de l’ouverture de l’océan Atlantique (-180 millions d'années)

Les fluctuations du niveau marin, dues à l’alternance d’épisodes glaciaires et tempérés au Quaternaire (de -2.6 millions d'années à nos jours) ont enfin dessiné le trait de côte de cet ancien massif (le Massif armoricain), dont les plus hautes collines avoisinent aujourd’hui les 400 mètres d’altitude.

Sources : https://www.reservepresquiledecrozon.bzh


English.

Crozon Peninsula boasts a shoreline carved out of many strata of sedimentary rock dating back to the Paleozoic Era.

In fact, most of its subsoil was formed some 475 million years ago (mya). At that time, Brittany was under water, close to the South Pole, at the edge of a supercontinent called Gondwana.

Particles of sand and mud carried from the continent out to the sea were deposited there in successive layers. Compacted over time, they gradually transformed into sandstone and mudstone. Some sea animals along with traces of their activities, were fossilized at the same time.

This marine sedimentation, that was disrupted by volcanic activity on Crozon Peninsula (448 mya), continued over the course of nearly 150 million years (myr), during Gondwana’s slow drift northwards. Nearly 3,500 meters of sediments accumulated in depth, where both periglacial and then tropical marine environments were recorded (444 and 385 mya, respectively).

Around 320 mya, the collision of the Gondwana and Laurussia plates, during the assembly of Pangea, led to the formation of an immense mountain range (the Variscan or Hercynian orogeny) whose peaks stood as high as elevation of 4,000 meters in Brittany.

Subjected to tremendous tectonic pressure, the rocks of the future peninsula folded and farctured. Whilst losing their initial horizontality, the sedimentary layers were transformed : the sandstone evolved into quartzite and the mudstone into shale.

After emerging, the imposing mountain range eroded and then fractured again at the time of opening of the Atlantic Ocean (180 mya).

Fluctuations in the sea level, caused by the alternating glacial and tempered episodes of the Quaternary period (from 2.6 mya to the present day), finally drawing the coastline of the ancient Armorican mountain range, whose tallest hillsides now rise to altitudes of around 400 meters.

Sources : https://www.reservepresquiledecrozon.bzh


Porzh Kregwenn

L'améthyste est une variété de quartz violet (SiO2) et doit sa couleur violette à l'irradiation, aux impuretés de fer et dans certains cas, d'autres métaux de transition qui entraînent des substitutions complexes du réseau cristallin. La dureté du minéral est la même que celle du quartz, ce qui le rend utilisable en bijouterie.

Les grands escarpements du site sont façonnés par l'érosion dans des zones où les strates de grès armoricain ont été broyées par la mise en place de failles vers -300 millions d'années. Les belles cristallisations d’améthystes résultent du refroidissement des fluides siliceux injectés à la même période dans les espaces générés par la fracturation.

La formation de la chaîne varisque (ou hercynienne) a dégagé une énergie considérable. Ces processus ont conduit au dégagement d'une forte chaleur. Cette forte chaleur (environ 400°C) provoque le relargage de l'eau contenue dans les roches qui va dissoudre et entraîner avec elle de nombreux minéraux présents en petite quantité dans la roche. La silice (SiO2), abondante dans les roches, est le plus important minéral dissous et constitue donc la gangue des filons. D'autres éléments solubles à haute température peuvent l'accompagner selon la température et la composition de la roche : le fer (Fe), pour les améthystes.

L'eau chaude étant moins dense que la roche, les fluides minéralisés vont remonter vers la surface en suivant les failles existantes (effet de pompe hydrostatique). La température des fluides diminuant au cours de leur remontée, les minéraux vont cristalliser et se déposer sur les parois de ces failles. On aboutit ainsi à la formation d'un filon hydrothermal.


English.

Amethyst is a purple variety of quartz (silicon dioxide, SiO2) and owes its violet color to irradiation, impurities of iron, and in some cases, other transition metals, which result in complex crystal lattice substitutions. The hardness of the mineral is the same as quartz, thus making it suitable for use in jewelry.

The large escarpments of the site were shaped by erosion in areas where the Armorican sandstone strata were crushed by the emergence of tectonic faults around 300 million years ago. The beautiful amethyst crystallizations result from the cooling of the siliceous fluids injected at the same period in the spaces generated by the fracturing.

The formation of the Variscus (or Hercynian) chain released considerable energy. These processes led to the release of high heat. This high heat (around 400°C) causes the release of water contained in the rocks, which will dissolve and carry with it many minerals present in small quantities in the rock. Silica (SiO2), abundant in the rocks, is the most important dissolved mineral and therefore, constitutes the gangue of the veins. Other elements that are soluble at high temperature can accompany it, depending on the temperature and the composition of the rock: iron (Fe) for amethysts.

Since hot water is less dense than rock, the mineralized fluids will rise to the surface following existing faults (hydrostatic pump effect). As the temperature of the fluids decreases during their ascent, the minerals will crystallize and settle on the walls of these faults. This leads to the formation of a hydrothermal vein.


Pour valider la cache – Questions

Le site n'est pas accessible par pleine mer. Veuillez consulter les horaires de marée pour Morgat.

  1. Qu’est ce qu’une améthyste et quelles traces d’éléments permettent principalement sa teinte violette ?
  1. Aux coordonnées finales, vers quel point cardinal est orientée la façade du gros bloc rocheux qui présente des filonnets d'améthystes  (N, E, S, O, NE, SE, SO ou NO) ?

Une photo de vous, de votre GPS ou de toute autre mascotte, prise devant des veines d’améthystes le long de la paroi de la falaise (droit devant vous) sera la bienvenue, mais n’est pas obligatoire.

Marquez cette cache "Found it" et envoyez-nous vos propositions de réponses, soit via notre profil, soit via la messagerie geocaching.com (centre de messagerie). Nous vous contacterons en cas de problème. Tout « Found it » sans les réponses, sera supprimé.

Il est strictement interdit de ramasser toute améthyste, roche, fossile, galet… sur tout le littoral. Merci de respecter cette consigne.


English – To validate the cache - Questions

There is no access during high water. Please check the tide times for Morgat.

  1. What is an amethyst and traces of which elements owe mainly its violet color?
  1. At ground zero, towards which cardinal direction is mainly oriented the face of the boulder with amethyst veins (N, E, S, W,  NE, SE, SW or NW)?

A photography of you, your GPS or any other mascot, taken in front of the veins of amethysts along the cliff face (in front of you), will be welcome but not required.

Log this cache "Found it" and send us your answers via our profile or via geocaching.com (Message Center). We will contact you in case of problems. A « Found it » without the answers will be deleted.

It is strictly forbidden to pick up any amethyst, rock, fossil, pebble ... all over the coast. Please respect this instruction.


Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.