Skip to content

<

🇫🇷 4 juillet 1943 🇺🇸

A cache by Tribuauyocelu Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 07/11/2020
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


🇫🇷 4 juillet 1943 🇺🇸



Crash du B-17 Fortress N° 42-5792 code VK I “The Mugger” du 358° Bomb Squadron de l'United States Army Air Force


 

Ce jour-là, c’est la 71ème mission de la 8 th AAF. 275 forteresses volantes traversent la Manche au petit matin pour venir bombarder Nantes, Le Mans et la base sous-marine de La Palice. Arrivés au-dessus de Laval, 121 appareils tournent à gauche pour se diriger vers la Sarthe. L’objectif est simple : détruire l’usine Gnome & Rhône, située au sud du Mans et déjà bombardée 5 jours plus tôt. Occupée et réquisitionnée par l’armée allemande, elle fabrique des moteurs d’avion pour Fock-Wulf. Autour du bâtiment se trouvent de nombreux objectifs secondaires : l’aérodrome, la gare de triage, les ateliers Junker et l’usine Renault.

Les douze coups de midi retentissent dans la campagne tranquille du secteur Noyen-Malicorne-Mezeray et les habitants vaquent à leurs occupations. Une des forteresse, The Mugger, est alors touchée par la flak de la Luftwaffe. Moteur en feu, il devient difficile, voire impossible de diriger l’appareil. Tous les témoins de cet évènement s’accordent pour dire que le risque est que leur avion ne tombe sur Malicorne. Le Lieutenant O’Connor est un pilote aguerri, c’est sa 22ème mission. Resté seul à bord avec son co-pilote, le Lieutenant Peterson, il parvient à préserver le village au prix de leur vie, alors que l’avion tombe dans le bois de Montabon en y mettant le feu. 

Un témoin, situé prés du point de chute aperçoit dans le lointain "les parachutistes descendre en cherchant à échapper aux foyers d'incendie". L'un des aviateurs tombe sur le toit d'un hangar, un autre prés d'un campement allemand. Ce dernier témoigne : "J'avais atterri dans un champ de blé qui venait d'être moissonné. Pas moyen de se cacher. J'aperçus une zone boisée tout prés. J'entendis des coups de feu et vis deux soldats allemands qui couraient vers moi le fusil à la main. J'avais de graves brûlures aux mains et au visage et une sérieuse hémorragie".

Sur les dix hommes d'équipage, deux sont tués, deux sont faits prisonniers et six réussissent à se glisser au travers des mailles du filet tendu par leurs poursuivants, avec l’aide des habitants. Mais une fois encore, cette tragédie est lourde de conséquences pour ces bons samaritains qui connaîtront la déportation.

Les Lieutenants O’Connor et Peterson seront enterrés au cimetière de l’Ouest du Mans et, comme la majorité de l’équipage, ils reposent aujourd’hui, côte à côte, dans le grand cimetière américain d’Omaha Beach. 



Ici s’abattait le 4 juillet 1943 une forteresse volante américaine

À la mémoire des lieutenants Robert S.O Conor et Richard Peterson, membres de l’équipage, et des français qui moururent en déportation pour avoir sauvé les survivants

 

Additional Hints (Decrypt)

Nh cvrq qr y’neoer

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)