Skip to content

<

Fosse Dionne

A cache by Cleo_M51 et Sylvie Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 07/14/2020
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La fosse Dionne, un bassin fascinant
C'est un spectacle saisissant, un torrent incessant, d'une force incroyable, qui jaillit des profondeurs du bassin de 14 mètres de diamètre.
C'est un lieu mystérieux connu depuis l'antiquité, d'une couleur fascinante, émeraude et turquoise, changeante au gré du ciel ou du débit de l'eau. 
L'origine de l'eau est souterraine, probablement liée à l'infiltration de l'eau à travers les plateaux avoisinants.

Historique 
La ville s'est érigée autour de la source. A l’origine la ville était sur le plateau dit "des vieux châteaux", la dominant.
Dès l’Antiquité, les hommes se sont rassemblés autour de ce lieu mystérieux. Les eaux sourdaient d’un marécage, qui par la suite fut assaini.
Plus tard encore, en 1758, Louis d’Éon, le grand-père du fameux Chevalier, fit aménager la source en lavoir. La toiture demi-circulaire, sa double enceinte et ses quatre cheminées datent elles aussi de 1758.

Exploration
Selon l'office du tourisme du Tonnerrois : 
Les plongées souterraines ont commencé à la fin du XIXe siècle, probablement après 1878. Les premières plongées étaient effectuées à l’aide d’un scaphandre.
En Juin 1955 eut lieu la deuxième tentative grâce à deux scaphandres Cousteau.
Puis en 1961, des plongeurs de Troyes, appartenant à l’école de plongée du Touring club de France, tentèrent leur chance.
Le 15 Juillet 1962, deux plongeurs trouvèrent la mort dans la Fosse Dionne. L’explication la plus plausible de cet incident serait une fausse manœuvre lors du gonflage des bouteilles, la présence dans celles-ci de vapeurs d’huile et d’oxyde de carbone. Peut-être aussi une sorte de narcose dues à des plongées successives et à l’excès de gaz carbonique provenant des efforts effectués par les plongeurs qui tentaient en effet de remonter une pierre sculptée qu’ils avaient repéré le jour même.
Ce n’est que le 12 Décembre 1976 que l’exploration reprit, suite à l’avis favorable de la mairie et du conseil des secours souterrains de l’Yonne.
C’est le 3 septembre 1977, profitant d’une période d’étiage, que les spéléologues de la société Dijonnaise de plongée souterraine franchirent la chatière qui jusqu’alors s’était révélée infranchissable.
Ils s’arrêtèrent peu après 31m.
Au mois de Juin 1996, deux plongeurs franchirent les étroitures. L’incompétence de l’un d’eux, associée à un matériel non adapté à ce type de plongée très technique, coûta la vie à l’inexpérimenté. Suite à cet accident, les plongées sont désormais très réglementées (autorisation du Maire et du Préfet)

Additional Hints (Decrypt)

Har qrf cbhgerf ibhf zèaren à yn pnpur.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)