Skip to content

<

Les fossiles du monument aux morts de Capinghem

A cache by prodhomme Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/02/2020
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


LA PIERRE BLEUE DE BELGIQUE

La pierre bleue est une roche sédimentaire calcaire de couleur bleu gris provenant des provinces du Hainaut, de Namur et de Liège (Belgique). Son extraction se fait surtout en Belgique dans les régions de SoigniesÉcaussinnesSprimont et Spontin3. Utilisée en architecture comme pierre de taille, c'est la pierre la plus répandue et la plus marquante du bâti traditionnel et du patrimoine architectural de la région wallonne en Belgique, ses gisements étant assez bien répartis d'un bout à l'autre de la région. Elle a aussi été abondamment exportée dans les régions voisines, et notamment en Flandre depuis le Moyen-Age.

La pierre bleue de Belgique, ou “petit granit”, est une pierre calcaire de teinte naturelle gris-bleu plus ou moins accentuée, caractérisée par la présence de très nombreux débris de crinoïdes. La dénomination “petit granit” est consacrée par l’usage et s’explique par l’aspect scintillant des éclats de la roche qui rappelle celui des granites (roches plutoniques). On lui préfère celle de “pierre bleue de Belgique” afin de la distinguer des autres pierres bleues ayant un aspect similaire extraites à l’étranger (principalement en Irlande, en Chine et au Vietnam).

Carrière de pierre bleue

En pétrographie, la pierre bleue de Belgique se définit comme un calcaire compact d’origine sédimentaire résultant de l’accumulation d’innombrables débris d’encrines ou de crinoïdes. Ils sont cimentés par une gangue microcristalline contenant du carbone très finement divisé qui confère à la pierre sa coloration bleue. Comme dans la plupart des pierres calcaires, le minéral dominant est la calcite (CaCO3 ) avec une moyenne d’environ 96 %. La pierre renferme, outre les débris d’encrines, une faune riche et variée, constituée surtout de brachiopodes (coquilles) et de polypiers qui apparaissent parfois sur les tranches de pierre.

On y rencontre également occasionnellement des constituants minéraux secondaires comme la dolomite, le quartz, la pyrite, la marcassite et la fluorite. La teneur en carbonate de magnésium (dolomie) peut varier de 1 à 10 %. La silice se présente sous forme de microcristaux de quartz très dispersés (< 2 %).

Les sulfures de fer (pyrite et marcassite), minéraux jaunes à l’éclat métallique et plus durs que la calcite, sont tantôt disséminés dans la masse (clous), tantôt localisés dans les fractures (fils ou limés roux). La fluorite, fluorure de calcium, minéral souvent violet, de dureté voisine de celle de la calcite, se situe principalement dans les géodes et les taches et veines blanches.

Le petit granit est particulièrement riche en fossiles diversifiés, dont les squelettes généralement calcitiques se dessinent en blanc sur la gangue grise de la roche. Avec un peu d’expérience, ceux-ci peuvent être identifiés assez aisément et permettent de distinguer rapidement le petit granit d’autres pierres bleues belges ou étrangères. De même, une approche microscopique permet de différencier avec certitude les variétés de pierres bleues.

 

LES FOSSILES

1/ les crinoides

Parmi les fossiles visibles à l’œil nu, les plus abondants sont bien sûr les crinoïdes qui forment l’essentiel de la masse rocheuse. Les représentants de la classe des échinodermes, dont les crinoïdes font partie, consistent essentiellement en fragments de tiges, nommes “articles”, petits tambours cylindriques ou aplatis, percés en leur milieu d’un fin canal, parfois de profil pentalobé (la symétrie d’ordre 5 caractérise ces organismes); il peut arriver que plusieurs articles soient restés réunis en segments décimétriques. Les sections arrondies ou étirées de ces crinoïdes ponctuent de leurs taches claires le fond sombre de la pierre.

Exemple de crinoïde

2/ les coraux

Le deuxième groupe important de fossiles est celui des coraux, comportant les rugueux (avec de nombreuses structures radiaires minces à l’intérieur des tubes) et les tabulés (dépourvus de ces structures radiaires). Les rugueux sont présents avec de petites formes solitaires, en cônes incurvés, de dimensions centimétriques; le petit granit du Bocq se distingue par l’abondance de grands éléments en croissants décimétriques, aux éléments squelettiques épaissis; les pierres bleues plus jeunes, d’âge viséen, montrent des rugueux coloniaux, soit en tubes centimétriques parallèles, soit en colonies massives aux cellules polygonales irrégulières, toujours striées à l’intérieur de structures radiaires.

Les espèces de la famille des "Michelinia " sont de forme discoïde avec de grands tubes verticaux.  La surface basale arrondie est aussi tapissée par une thèque présentant des plissements concentriques. 
Les grosses colonies, c'est à dire les associations de tubes, peuvent atteindre 25 cm de diamètre.
Ce polypier massif en forme de coupe, présente l'aspect d'un "gâteau de cire" d'abeilles ou de guêpes.
Il ressemble très fort aux espèces du genre "Hexagonaria" que nous pouvons observer au cours du Dévonien.

Coraux tabulés du genre Michelinia

3/ les brachiopodes

Dispersées ou au contraire concentrées en véritables lumachelles, différents types de coquilles appartiennent aux brachiopodes (bivalves avec une structure spiralée à l’intérieur de la coquille) ou aux mollusques, soit aux gastéropodes spiralés, soit aux céphalopodes à l’intérieur subdivisé en logettes, soit aux lamellibranches à deux coquilles articulées. Parmi ces derniers, le genre conocardium se distingue par de grandes coquilles très arquées, dont le profil évoque un cœur, et qui présentent une structure celluleuse dans leur coque épaisse. Parmi les brachiopodes présents à l'état de fossiles dans la Pierre Bleue, le spirifer est le plus répandu.  Le Spirifer konincki avec le Spirifer verneuili de Barvaux sont les plus grands de la famille.  Des spécimens accusent une longueur de valves de 10 cm et une épaisseur du test de 5cm.

Exemple de brachiopode

4/ les autres types de fossiles

D’autres éléments peuvent être observés, comme les bryozoaires (fragments de frondes de fénestelles) ou des débris de poissons; ces derniers se caractérisent par une teinte sombre, presque noire et une texture très finement celluleuse. On trouve exceptionnellement des restes de poissons pluridécimétriques (plaques osseuses ou pointes). On peut aussi observer des trilobites ou des mollusques.

 

POUR VALIDER CETTE EARTHCACHE, IL VOUS FAUDRA REPONDRE AUX QUESTIONS SUIVANTES EN M’ENVOYANT LES REPONSES PAR MAIL OU PAR MESSAGERIE GC

 

  1. Observez l’arrière du pilier de gauche du monument aux morts. (voir la croix jaune sur la photo). Vous observez un fossile de grande taille. Décrivez le et dites moi de quelle catégorie il s’agit.
  2. Vous pouvez joindre une photo de vous, votre GPS ou tout autre objet devant le monument

 

 

 

 

Références :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_bleue_(calcaire)#:~:text=La%20pierre%20bleue%20est%20une,%2C%20%C3%89caussinnes%2C%20Sprimont%20et%20Spontin.

http://qc.spw.wallonie.be/fr/qualiroutes/doc/NIT%20220.pdf

https://planet-terre.ens-lyon.fr/image-de-la-semaine/Img465-2014-06-23.xml

http://www.fossiliraptor.be/carbonifereinferieur.htm

NOTE D’INFORMATION TECHNIQUE 220 Juin 2001 TRIMESTRIEL – DÉPÔT : BRUXELLES X – ISSN 0528-4880 –DE BELGIQUE DITE PETIT GRANIT LA PIERRE BLEUE D'ÂGE GÉOLOGIQUE TOURNAISIEN

 

THE BLUE STONE OF BELGIUM

The blue stone is a sedimentary rock blue gray limestone from the provinces of Hainaut , of Namur and Liege (Belgium). Its extraction is done mainly in Belgium in the regions of Soignies , Écaussinnes , Sprimont and Spontin 3 . Used in architecture as freestone , it is the most widespread stone and the most striking in traditional buildings and in the architectural heritage of the Walloon region.                 in Belgium, its deposits being fairly well distributed from one end of the region to the other. It has also been abundantly exported to neighboring regions, and in particular to Flanders since the Middle Ages .  

Belgian blue stone, or “small granite”, is a limestone with a more or less accentuated gray-blue natural color, characterized by the presence of a large number of crinoid debris. The name “small granite” is consecrated by use and is explained by the scintillating appearance of the rock fragments which recalls that of granites (plutonic rocks). We prefer that of “Belgian blue stone” in order to distinguish it from other blue stones with a similar appearance extracted abroad (mainly in Ireland, China and Vietnam).

Blue stone quarry

In petrography, Belgian blue stone is defined as a compact limestone of sedimentary origin resulting from the accumulation of innumerable debris of incrines or crinoids. They are cemented by a microcrystalline matrix containing very finely divided carbon which gives the stone its blue color. As in most limestone, the dominant mineral is calcite ( CaCO3) with an average of around 96%. The stone contains, in addition to the debris of encrines, a rich and varied fauna, consisting mainly of brachiopods (shells) and polyps which sometimes appear on the slices of stone.

There are also occasional secondary mineral constituents such as dolomite, quartz, pyrite, marcasite and fluorite. The content of magnesium carbonate (dolomite) can vary from 1 to 10%. Silica is in the form of highly dispersed quartz microcrystals (<2%).

Iron sulphides (pyrite and marcasite), yellow minerals with a metallic luster and harder than calcite, are sometimes disseminated in the mass (nails), sometimes localized in the fractures (wire or red files). Fluorite, calcium fluoride, a mineral often purple, with a hardness similar to that of calcite, is mainly found in geodes and white spots and veins.

The small granite is particularly rich in diverse fossils, the generally calcitic skeletons of which stand out in white on the gray matrix of the rock. With a little experience, these can be identified quite easily and allow the small granite to be quickly distinguished from other Belgian or foreign blue stones. Likewise, a microscopic approach makes it possible to differentiate with certainty the varieties of blue stones.

 

FOSSILS

1 / crinoids

Among the fossils visible to the naked eye, the most abundant are of course the crinoids which form the bulk of the rock mass. The representatives of the class of echinoderms, of which the crinoids form part, consist essentially of fragments of stems, called “articles”, small cylindrical or flattened drums, pierced in their middle with a fine channel, sometimes of pentalobed profile (the symmetry of order 5 characterizes these organisms); it may happen that several articles have remained united in decimetric segments. The rounded or stretched sections of these crinoids punctuate the dark background of the stone with their light spots.

Example of a crinoid

2 / corals

The second important group of fossils is that of the corals, comprising the rough ones (with many thin radial structures inside the tubes) and the tabulates (devoid of these radial structures). The rough ones are present with small solitary shapes, in curved cones, of centimetric dimensions; the small granite of Bocq is distinguished by the abundance of large elements in decimetric crescents, with thickened skeletal elements; the younger blue stones, of Visean age , show rough colonials, either in parallel centimetric tubes, or in massive colonies with irregular polygonal cells, always streaked inside radiary structures.

The species of the " Michelinia " family are discoid in shape with large vertical tubes. The rounded basal surface is also lined with a theca presenting concentric folds. Large colonies, i.e. associations of tubes, can reach 25 cm in diameter. This massive cup-shaped polyp tree has the appearance of a "wax cake" of bees or wasps. It strongly resembles the species of the genus " Hexagonaria " that we can observe during the Devonian.   


 

Tabulated corals of the genus Michelinia 

3 / brachiopods

Scattered or on the contrary concentrated in true lumachelles, different types of shells belong to brachiopods (bivalves with a spiral structure inside the shell) or to mollusks, either to spiral gastropods, or to cephalopods inside subdivided into cubicles, or lamellibranchs with two articulated shells. Among the latter, the genus conocardium is distinguished by large, very arched shells, the profile of which resembles a heart, and which present a cellular structure in their thick shell. Among the brachiopods present as fossils in Blue Stone, the spirifer is the most widespread. The Spirifer konincki with the Spirifer verneuili de Barvaux are the largest of the family. Specimens show a valve length of 10 cm and a test thickness of 5cm.  

Example of a brachiopod

4 / other types of fossils

Other elements can be observed, such as bryozoans (fragments of fenestella fronds ) or fish debris; the latter are characterized by a dark, almost black tint and a very finely cellular texture. Exceptionally, there are multidecimetric fish remains (bony plates or points). We can also observe trilobites or mollusks.

 

TO VALIDATE THIS EARTHCACHE, YOU WILL NEED TO ANSWER THE FOLLOWING QUESTIONS BY SENDING ME THE ANSWERS BY MAIL OR BY GC MESSAGING

    

1- Observe the back of the left pillar of the war memorial. (see the yellow cross on the photo). You observe a large fossil. Describe it and tell me what category it is.     

2- You can attach a photo of yourself, your GPS or any other object in front of the monument     

 

 

 

 

 

References : 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_bleue_(calcaire)#:~:text=La%20pierre%20bleue%20est%20une,%2C%20%C3%89caussinnes%2C%20Sprimont%20et%20Spontin.

http://qc.spw.wallonie.be/fr/qualiroutes/doc/NIT%20220.pdf

https://planet-terre.ens-lyon.fr/image-de-la-semaine/Img465-2014-06-23.xml

http://www.fossiliraptor.be/carbonifereinferieur.htm

TECHNICAL INFORMATION NOTE 220 June 2001 QUARTERLY - DEPOSIT: BRUSSELS X - ISSN 0528-4880 - FROM BELGIUM DITE PETIT GRANIT LA PIERRE BLEUE OF TOURNISIAN GEOLOGICAL AGE

 

 

 

Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.