Skip to content

<

Abbaye Notre Dame de la Paix

A cache by calinours06 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/24/2020
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


En 1929, l’Evêque de Nice, Mgr Ricard, avait le désir de voir une communauté religieuse s’installer dans une grande propriété comportant oliveraie, vignoble, belle bâtisse du XVIème siècle, et située non loin de Nice, à Castagniers. Un endroit de silence et de paix, qui enthousiasma le Père Abbé et les soeurs venues le visiter. On acheta la propriété en 1929 et des travaux importants commencèrent pour agrandir les lieux et constituer un ensemble monastique. Le 8 Octobre 1930, la communauté quitta Reillanne et N.Dame des Prés, pour s’installer à Notre-Dame de la Paix. La vie régulière y commença le 12 Octobre et le 5 Avril 1932, Mgr Rémond, Evêque de Nice, bénit solennellement le Monastère.

Mère Marie-Marguerite de la Trinité fut élue Supérieure (Prieure alors) en 1935. C’est elle qui oeuvra au développement de la communauté, tant au plan matériel qu’au plan spirituel. La période de la guerre 1939- 1940 éprouva beaucoup la communauté, puisque certaines moururent d’une maladie de carence qu’on ne connaissait plus. Il fallut défricher la terre aride et pierreuse pour pourvoir péniblement à la nourriture.

En 1960, un décret du 1er Avril nous incorporant à l’Ordre de Cîteaux et en 1962, l’érection du Prieuré en Abbaye furent deux moments importants dans l’histoire de notre communauté. Cette même année, Mère Marguerite de la Trinité, à la suite d’une élection, devint la première Abbesse et le demeura jusqu’en 1970. Durant son abbatiat, divers travaux permirent d’améliorer les lieux : l’église fut agrandie et rénovée ainsi que l’hôtellerie. On suréleva une aile du cloître pour fournir un logement plus approprié au noviciat d’alors. Elle chercha un travail lucratif pour la vie de la communauté. C’est ainsi que débuta, en 1950, un artisanat de chocolaterie.

En 1970, Mère Marie-Christiane fut élue deuxième abbesse. Elle dut mettre en oeuvre le Concile Vatican II, “ l’aggiornamento ” ou le “ retour aux sources ”, d’une manière adaptée à notre temps. Au plan liturgique, ce fut le passage du latin au français, l’aménagement de l’église pour permettre aux fidèles de ne faire qu’une seule assemblée avec les moniales. Le choeur des moniales et le sanctuaire furent pour cela transformés. Notre insertion dans le diocèse se concrétisa davantage par l’accueil de divers groupes pastoraux et d’intervenants auprès de la communauté. L’oecuménisme entra aussi dans nos préoccupations et en 1980, nous recevions tout le groupe oecuménique de Nice.
Au plan économique, la chocolaterie prit de l’extension, surtout dans la région, et nous permit d’assurer la vie de la communauté.

Vers 1990, l’état des lieux et l’impossibilité de nous engager dans de grands travaux, nécessaires pour l’avenir de la communauté, nous fit envisager un nouveau départ…Les années passèrent sans pouvoir y réussir et divers évènements nous firent comprendre que le Seigneur voulait que nous restions à Castagniers.

En 2003, Mère Marie-Christiane ayant donné sa démission, Mère Beata fut nommée Supérieure, puis élue troisième abbesse en 2004. Elle eut donc à charge la réalisation de ce chantier. La Providence pourvut aux dépenses de la restauration complète de la maison du XVIème siècle, coeur de la vie communautaire. L’inauguration du bâtiment eut lieu le 1er Octobre 2005.

C’est dans ce cadre rénové que nous pouvons poursuivre notre vie monastique, soeurs anciennes et moins âgées.

En 2012, Mère Beata ayant donné sa démission pour raison d’âge, c’est Sœur Aline-Marie qui est élue quatrième abbesse de notre communauté. La bénédiction abbatiale de Mère Aline-Marie a eu lieu le 4 août 2012, en présence de Dom Mauro Guiseppe Lepori, Abbé Général de l’Ordre et de Monseigneur Sankalé, Evêque de Nice.

La communauté compte alors 14 sœurs, et le travail est celui de la chocolaterie dont les produits sont réputés dans la région.

Une cache vous attend soyez discret et respectez les lieux

 

Additional Hints (Decrypt)

Fbhf ha gnf qr cvreerf

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.