Skip to content

<

Eglise de St Saturnin de Séchaud

A cache by eureka17 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 04/01/2021
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Micro avec logbook. Pas de crayon dans la boîte 

 

 

Elle a été construite selon les sources soit au XIème siècle, soit au XIIème siècle, mais elle n’a conservé de cette époque que son abside, les murs latéraux de la nef ainsi que la base et le premier étage de son clocher. Le XVème siècle a vu la construction du deuxième étage de la nef. Alors qu’au XVIème siècle, les hommes ont surélevé ses murs . L’église devient alors, un lieu fortifié par l’établissement d’un chemin de ronde couvert qui fait le tour de cette dernière et prend jour sur l’extérieur par de nombreuses ouvertures, meurtrières ou embrasures. Au cours du XIXème siècle, et plus précisément en 1896, se termine la construction de la façade de style flamboyant qui fait porche à l’occident et masque une façade plus ancienne qui avait été agrandie au XVème siècle.

Les murs latéraux de la nef, aujourd’hui percés de grandes fenêtres ogivales, ont encore à leur ancien sommet une ligne de modillons romans, dont la plupart des motifs habituels y sont représentés. L’abside circulaire, quant à elle, se subdivise en cinq aires séparées par des colonnes montant du sol jusqu’à une corniche à modillons qui se prolonge sur les murs du transept et porte la toiture. Une fenêtre romane orne chaque aire, deux sont ouvertes, deux sont aveugles et la centrale est masquée par un gros contrefort. La porte d’entrée secondaire, au bas du croisillon droit, refaite à la même époque que le porche, est l’oeuvre des frères Arnold, sculpteurs saintais qui ont également exécutés quelques chapiteaux à l’intérieur de l’église, représentant les 3 âges de la vie.

La nef compte deux travées, vastes et carrées, voûtées en ogive. Des groupes de trois colonnes à chapiteaux courts reçoivent les arcs de la voûte. Deux de ces groupes réunis par un double terminent la nef. Il est à noter que jusqu’aux guerres de religion, ce n’était pas seulement trois monuments qui marquaient le paysage, mais quatre. D’après la tradition, adossé à l’église, se trouvait un prieuré de la Chaise Dieu. Ce monastère de fondation royale avait le droit de haute, moyenne et basse justice sur tout le territoire de la paroisse.

Nous pouvons supposer que ce monument, dont il ne reste plus aucune trace visible, aujourd’hui, a été détruit par les protestants le 6 avril 1564. Le parlement de Bordeaux condamne à mort 579 rebelles dont les autorités protestantes du village.

La girouette de son clocher est un drapeau français.

Sous la 2e République (1848-1852), un élan patriotique s’est traduit, avec l’accord des autorités religieuses,  par l’installation de drapeaux sur les clochers des églises.

Port d’Envaux est une des rares communes du département à avoir conservé ce symbole.

 


 

 

Additional Hints (Decrypt)

Qnaf y'natyr, ra onf

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)