Skip to content

<

LESCURE JAOUL

A cache by Myamorgane12 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/20/2021
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


 

 

VILLAGE DE LESCURE JAOUL

A Lescure-Jaoul, le promeneur ne manquera pas de s'y arrêter. Après avoir visité le musée de la Forge, il pourra découvrir le monde merveilleux des gorges du Jaoul et du Viaur taillées dans le schiste.

C'est vigoureux, sauvage et recelant d'étonnants trésors écologiques et botaniques mais aussi d'histoire (Chapelle de Cadoule, etc...). Près de Flauzins, il arrivera au belvédère dominant la vallée du Viaur (Cheval du Roi).

Autant de richesses qui font de ce territoire un pays d'exception, qu'il faut sauvegarder, apprendre à découvrir et à connaître.

Des sentiers balisés vous permettront de le parcourir.

Dans les gorges du Jaoul serpente la rivière aux eaux vives où se cachent plusieurs types de poissons, dont la truite fario que les amateurs de pêche ne manqueront pas de venir taquiner.

 

 

 

 

 

 

 

Vue de LESCURE (Aveyron)

Chars (carris), barriques (barricas) et villageois (vilatjors) dans une rue (carrièira)

« Le vrai nom de Lescure était jadis Lescure-Caylès ou Calhés du nom de l'ancien pays de Calhés dont Cadoule était le chef-lieu. La famille de Lescure est citée dans les actes depuis le milieu du XIIIe siècle. Elle semble avoir eu sa résidence, au moins au début, à Najac dont elle possédait la coseigneurie. Elle ajouta en 1399 à ses possessions la baronnie de Vabre, puis au début du XVIe siècle celle de Flauzins. En 1403, Raymond de Lescure, un cadet, aurait été grand prieur de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem dans la province de Toulouse et chargé de traiter avec le sultan d'Egypte. Isabeau de Lescure, dernière du nom, vivait encore en 1673. Ses biens passèrent à la famille de Garaud, puis à celles de Saint-Alban et de Montlauseur (1724).

Le château de Lescure était bâti au centre du village près de l'église. Il était déjà complètement ruiné au milieu du siècle dernier.

Le prieuré de Notre-Dame était à la nomination de l'évêque de Rodez. L'église fut donnée en 910 par Senégonde et son fils Raoul à l'abbaye de Conques. C'était une église romane avec une tour-lanterne du XIVe siècle. Elle renfermait autrefois un beau tryptique en noyer sculpté du début du XVIe siècle avec les armes et le nom d'Antoine de Lescure (1500-1548). Ce chef-d'oeuvre, d'une grande finesse, était relégué vers 1850 dans la sacristie. Il a été acquis en 1905 par le Musée des Arts décoratifs, à Paris. Dans le premier compartiment est représenté la Naissance du Sauveur, dans le second sa Mort sur le Calvaire et dans le dernier l'Assomption de la Vierge. Ce rétable porte sur les pieds droits des motifs empilés en chandeliers qui font penser aux ornements de la clôture de François d'Estaing à la cathédrale de Rodez et qui indiquent probablement une influence. François d'Estaing aurait lui-même appris ce style à la Chartreuse de Paris où il avait fait ses études de droit. On a transporté à Lescure une Vierge en pierre du XIVe siècle, provenant de l'ancienne chapelle de Cadoule. L'église actuelle, néo-gothique a été élevée vers 1900. » (Jean Delmas, 1994)

 

 

 

Lescura Jaol

 

 

 

 

© LACASSAGNE Jean

 

 

Additional Hints (Decrypt)

1Z80

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)