Skip to content

<

Bonus LAB du Patrimoine de NANGIS 1

A cache by candy77100 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/02/2021
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La cache ne se trouve pas aux coordonnées indiquées, vous devrez parcourir les 5 points de la LAB "le Patrimoine de Nangis 1 " dans l'application Adventure Lab.

https://adventurelab.page.link/gcMt

 

Sucrerie LESAFFRE FRERES

Fondée en 1873, la sucrerie de Nangis est dans la famille Lesaffre depuis 1882. Une belle longévité pour la PME Lesaffre Frères.
La sucrerie Lesaffre de Nangis produit entre 110 000 et 120 000 tonnes de sucre par an.
8 000 tonnes de betteraves traitées par jour avec 107 salariés … 
La sucrerie LESAFFRE  de Nangis ainsi que les agriculteurs de Seine-Et-Marne se mobilisent en faveur des communes rurales du département qui approvisionnent la sucrerie en betteraves sucrières en leur offrant un bidon de 5 litres de solution hydroalcoolique.
On le sait peu mais les betteraves ne sont pas uniquement transformées en sucre par la sucrerie de Nangis : d’autres sucreries/distilleries produisent en effet de l’alcool massivement utilisé aujourd’hui pour la production de solution hydroalcoolique afin de répondre à la demande pour les recommandations sanitaires. Ainsi, par le biais d’un partenariat commercial, la sucrerie de Nangis peut désormais approvisionner en solution toutes les communes productrices de betteraves.

Le passage de Napoléon à Nangis

Après de nombreux succès face aux Prussiens, Napoléon Ier se tourne vers les Autrichiens. Le 13 février 1814, le général Oudinot donne l'ordre de se replier sur Nangis, en France.
Le combat continue dans la vaste plaine entre Mormant et Nangis, l’ennemi toujours repoussé est chassé de Nangis et rejeté sur Montereau. Ce sont ces faits précurseurs de la bataille de Montereau que l’histoire a appelé le combat de Nangis le 17 février 1814. Le moulin du Haut-Mondé,  est renversé par l’artillerie.
Napoléon s’arrête à la Baraque, à l’entrée de Nangis. De là, il donne ses ordres aux troupes qui défilent devant lui, dirigeant le corps d’Oudinot sur Provins, celui de MacDonald sur Donnemarie et le maréchal Victor sur Montereau. La Vieille Garde bivouaque dans le parc du château et sur les boulevards.
L’empereur, harassé de fatigue, passe la nuit au château. C’est là qu’il écrit cette lettre, datée du 18 février, au ministère de Caulaincourt pour lui retirer ses pleins pouvoirs.
 

Video Commémoration bataille de Nangis -

17 février 1814

 

Si vous voulez poursuivre sur les traces de Napoléon, je vous conseille de faire la Lab de Montereau.

 

Le Monument aux Morts

Inauguré le 22 Mai 1921. Il a légèrement étè modifié après la seconde guerre Mondiale, la partie sur laquelle sont fixées les 4 plaques d'honneur des morts de la seconde guerre.
Le Haut de ce monument il y a un statut qui représente un poilu mourant dans les bras d'une femme en deuil.
Les soldats morts pendant la 1ère guerre Mondiale sont gravés sur 11 plaques de marbre blanc.

Inauguré le 22 Mai 1921. Il a légèrement étè modifié après la seconde guerre Mondiale, la partie sur laquelle sont fixées les 4 plaques d'honneur des morts de la seconde guerre.
Le Haut de ce monument il y a un statut qui représente un poilu mourant dans les bras d'une femme en deuil.
Les soldats morts pendant la 1ère guerre Mondiale sont gravés sur 11 plaques de marbre blanc.


La halle du marché

Au XIIéme siécle par les progrès de l'agriculture les Halles sortent de terre. Le village de Nangis, devenu une ville, dès le XIIe siècle00, attira à elle les marchands. L’institution d’un marché (le mercredi) est due à l’initiative de Adam de Melun, seigneur de la Motte-Beauvoir. Désormais, les seigneurs tirent profit de ce développement en prélevant des taxes sur les marchandises. Les textes mentionnent la présence de deux halles à Nangis. Le commerce de la viande et de céréales(l’avoine, le seigle) se tenait dans la halle dite aux blés. En 1883, dans un souci d’hygiène et de confort, l’on bâtit au même endroit une structure, employant un nouveau matériau : le métal. On sait que Monsieur de Guerchy finança les travaux de construction de la seconde halle, consacrée au marché aux bestiaux, essentiellement les veaux. Son emplacement correspond de nos jours à la Poste. Elle perdit progressivement de son importance. Actuellement, le mercredi et le samedi constituent les jours de marché hebdomadaire. A


La maison des Piliers

Cette maison, remontant au XVIe siècle, se trouvait non loin d’anciennes halles, aujourd’hui disparues. Elle tire son nom des piliers en pierre qui lui servent de support. Le rez-de-chaussée faisait alors office de passage couvert. Quant au 1er étage, en encorbellement, il conserve les caractéristiques des maisons à colombage d’antan. L’assemblage des poutres de bois laisse place à des vides dans les murs, comblés par du torchis, un mélange de terre et de paille. Ce mortier entièrement naturel présentait l’avantage d’être léger et peu coûteux. Cela explique sa large utilisation dans toutes les régions de France. Au sommet de la bâtisse, le mur-pignon triangulaire regardait sur la rue, d’où provient l’expression “avoir pignon sur rue”
Longtemps résidence du marguillier de l’église, la personne en charge de la vente des récoltes, elle accueillit en 1792 le corps de garde de la Garde Nationale, installé à Nangis afin d’assurer la surveillance des axes rout


 

Additional Hints (No hints available.)