Skip to Content

<

Communes de Loire-Atlantique : Sautron

A cache by purple_team Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/24/2014
Difficulty:
1 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Related Web Page

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Les blasons des communes de Loire-Atlantique


Les communes de Loire-Atlantique est une série de caches particulières construites grâce à la collaboration entre les géocacheurs.

En Loire-Atlantique, il y a 221 communes, à vous de jouer...

Carte des communes de Loire-Atlantique

Vous pouvez, si vous le souhaitez, réserver votre commune, mettre à jour votre contribution sur cette carte et faire entrer votre cache dans la liste des signets, en envoyant un mail à cette adresse dédiée à la série :
communes.loire.atlantique@gmail.com

Nous sommes heureux d'étendre à la Loire-Atlantique, l'idée originale d'ATMO Studio que nous remercions sincèrement pour son aide. La première série "Les communes de Vendée" est née non loin de La Roche sur Yon, à Nesmy .


Sautron : les origines historiques




 

Les origines du nom

 

Les historiens de Bretagne font mention de Sautron en 1025 à propos de sa forêt. Le titre le plus ancien qui nomme cette paroisse, en date de 1123, la désigne par le mot latin « Saltera », mot qui désignerait une éminence entourée de sources. D’après Phelippes-Beaulieux, Saultron ou Soultron semble tirer son étymologie de deux racines celtiques qui signifient soleil et vallon.

 

Le bourg et son histoire

 

Le destin de Sautron fut, dès l’origine, lié à celui des Namnètes. Ceux-ci à l’époque des invasions étaient constitués comme leurs voisins les Vénètes en république. Après quatre siècles d’administration romaine qui amenèrent paix et prospérité, succédèrent des siècles d’invasions et de guerres intestines. Sautron, comme toute la région, passa de nombreuses fois de la souveraineté des Ducs de Bretagne à celle des Rois de France. Le Duc François II de Bretagne (père d'Anne de Bretagne) fit édifier en 1464, la chapelle Notre-Dame de Bongarant qui reste, encore aujourd'hui, une des plus belles du pays nantais.

 

Aux XVe et XVIe siècles, Sautron connut les troubles provoqués par les guerres de religion. C’est peut-être à cette époque que la Linière (la Mairie actuelle) fut incendiée.

 

La première mairie date de 1790, le Conseil Général de la paroisse était alors composé de Thomas Bernard, maire et de Jean Chatellier, procureur de la commune ainsi que deux officiers municipaux, Jacques Cormier, François Megraud et quelques notables.

 

En 1836, Sautron comptait 950 habitants, il restait seulement 930 habitants en 1865. La courbe ascendante reprend, en 1914 996 habitants, 1229 en 1968, 1975 en 1971, 3722 en 1978, 6048 en 1990.

 

La forêt de Sautron

 

Elle était très grande et tient un rôle très important dans l’histoire du pays. Elle s’étendait depuis les portes de Nantes (de ce temps-là) jusque sur les communes de Saint-Herblain, Couëron, Sautron, Orvault et Treillères. Elle fut longtemps la propriété des Ducs de Bretagne, puis vers 1275 entre dans le domaine de l’évêché de Nantes où elle resta en partie jusqu’en 1790…

 

Cette forêt fut longtemps quasi impénétrable et dangereuse à ceux qui s’y risquaient, on la disait hantée par de gigantesques animaux.

 

Sautron, centre de meunerie

 

On a de la peine à le croire aujourd’hui, pourtant, sur le Cens qui était sans doute plus profond et plus large que maintenant, de nombreux moulins permettaient le ravitaillement en farine de la région.

 

Sautron vers les années 1830

 

Louis Phelippes-Beaulieux nous en laisse une description savoureuse : « le chef-lieu de la commune d’abord groupé autour de l’église, (qui se trouvait au centre du cimetière ancien) s’est prolongé, depuis 1790, des deux côtés de la route. Il renferme une agglomération de 77 feux, et contient 332 habitants. Les maisons sont encore couvertes de tuiles et quelques-unes de chaume ; (…) L’Eglise, placée sous le vocable de Saint-Jacques et de Saint-Philippe, peut remonter vers le XVe siècle. »

 

Sautron aujourd’hui

 

Une population de 7095 habitants (recensement de 2010)

 


LA CACHE


Pour faire partager le géocaching au plus grand nombre,
toutes les caches de la Purple_team
dans la série des communes de Loire-Atlantique
sont accessibles aux fauteuils roulants

 

L’accessibilité, ça veut dire :

Parking proche avec places réservées handicapés,
caches posées à 1m20 maxi et
un revêtement goudronné ou dallé au plus près de la boîte.


 

Elle se trouve tout près d’un parc d’attraction bien connu à Sautron. L’endroit est très fréquenté dès qu’il fait beau !

Merci à vous de rester discrets pendant vos recherches


Additional Hints (Decrypt)

Nh zvyvrh

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

179 Logged Visits

Found it 175     Publish Listing 1     Owner Maintenance 3     

View Logbook | View the Image Gallery of 11 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.