Skip to Content

<

LA TOUR CASSINI

A cache by polikarpov5 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 7/25/2009
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Related Web Page

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

LA TOUR DE RELEVÉS DES CARTES CASSINI



Les caractéristiques de la Carte

  La Carte est constituée d’un ensemble de 180 feuilles dont 154 au format papier de 104 cm sur 73 cm et 26 (celles du pourtour) de format variable et plus réduit.
Chaque feuille rectangulaire couvre 40 000 toises sur 25 000 (une toise pour 1,94 904 mètres et une ligne pour 100 toises soit 80 kilomètres sur 50 environ) à l’échelle du 1/86 400 e. Aux quatre coins sont portées les distances en toises à la méridienne de Paris et à sa perpendiculaire, informations qui ont permis de mettre en correspondance les feuilles et la Carte IGN actuelle.
Fondée sur une triangulation générale, cette carte géométrique repose sur le positionnement de quelque 300 points par feuille, par la méthode de la triangulation secondaire qui poursuit la triangulation générale. Ce procédé de levées commande d’effectuer les visées à partir des points élevés du paysage, les clochers, les tours, les points haut de collines … ; leurs coordonnées sont donc précisément calculées. Le tracé des routes et des rivières est en revanche dessiné, et le relief esquissé.
L’entreprise de la Carte

En 1746, César-François Cassini de Thury (Cassini III) entreprend une triangulation dans les Flandres pour coordonner les relevés exécutés par les militaires lors des campagnes qui s’y déroulaient. En 1747, il présente au Roi une carte qui emporte l’adhésion de Louis XV qui décide du financement nécessaire à la fabrication d’une carte du Royaume. Les deux premières cartes consacrées à Paris et à Beauvais sont réalisées mais la Guerre de Sept ans tarit les crédits royaux.
Abandonné financièrement par le roi, Cassini constitue, en 1756, une société de cinquante membres, la Société de la Carte de France, dont l’objectif est d’assurer l’achèvement de la carte en participant aux dépenses ; le savant obtient aussi la contribution des provinces. Pays d’États et Généralités, qui souhaitent disposer de bonnes cartes, exactes et bien gravées, font des versements correspondant à près de 40 % des dépenses enregistrées dans les comptes de la société. Toutefois Cassini est obligé de graver des cartes spéciales pour le Languedoc, la Bourgogne, la Bresse, la Guyenne et la Provence, cartes qui entrent en concurrence avec les feuilles de la carte de France.
Les relevés sont achevés à la veille de la Révolution mais les dernières cartes gravées ne sont éditées qu’à la chute de l’Empire en 1815.
Les ingénieurs et les graveurs

Dans un premier programme, César-François Cassini de Thury (Cassini III) prévoit qu’annuellement dix équipes de deux ingénieurs lèvent chacune une feuille de la carte, soit 3 800 km 2 environ. En fait, entre 1750 et 1755, avant que le roi ne laisse Cassini trouver par lui-même les ressources financières, l’effectif des ingénieurs varie entre six et quatorze. De 1756 à 1760, les nouvelles structures permettent d’employer un nombre suffisant d’ingénieurs (entre 20 et 29), mais à partir de 1776 ce nombre décroît, de 12 jusqu’à un seul durant les trois dernières années (1788-89-90).
Les ingénieurs recrutés par Cassini doivent posséder un minimum de connaissances en géométrie. Ils sont formés sur le terrain où on leur apprend à surmonter les obstacles qui s’opposent aux opérations de visées servant aux triangulations. Les campagnes de levés à la planchette n’excèdent pas six mois pendant lesquels les ingénieurs collectent les mesures d’angles et les toponymes ainsi que des esquisses de la topographie. À leur retour à Paris, ils déduisent les distances entre les objets des mesures d’angles qu’ils ont eux-mêmes effectuées et peuvent ainsi dessiner les minutes des feuilles. Celles-ci sont ensuite confrontées avec le terrain par les ingénieurs chargés des vérifications.
Cassini III forme aussi les graveurs auxquels il fournit des modèles : graveurs de plans pour la partie topographique, graveurs de lettres qui doivent rendre compte de la hiérarchie des toponymes en utilisant des caractères différents et placer les noms sur la carte avec précision. Les planches de cuivre sont de qualité suffisante pour permettre une bonne gravure à l’eau-forte et pour supporter les contraintes de l’impression.

Additional Hints (Decrypt)

Yr ebv Neguhe n gebhié yn fbyhgvba.
Xvat Neguhe unf sbhaq gur fbyhgvba.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

111 Logged Visits

Found it 100     Didn't find it 4     Write note 2     Temporarily Disable Listing 1     Enable Listing 1     Publish Listing 1     Owner Maintenance 1     Update Coordinates 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 6 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.