Skip to content

<

CHAPELLE BEN VA

A cache by PAPOUNET83 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 01/17/2010
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Related Web Page

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:











Geocacheurs de Provence










Bonjour


Le voyage, tel est le thème qui imprègne cette chapelle.

N-D de Ben Va, en provençal, de Bon Voyage en français, est une de ces petites chapelles destinées à la protection de tous les voyageurs comme on en trouve assez souvent sur le bord des routes provençales.

De nos jours, elle surplombe l'actuelle route D50.

Mais jadis, le chemin passait directement sous son porche, comme on peut le remarquer de part et d'autre de celui-ci.

Sur les anciennes cartes, on la trouve sous le nom de N-D des Salettes (nom d'un hameau voisin).

Cet édifice date probablement du XVè s. (encore qu'il pourrait remonter au temps des Templiers, mais rien n'est sûr) et offre une architecture assez particulière car il est en partie enchâssé dans le tuf calcaire de la colline, la sacristie étant surélevée.

Mais ce qui fait tout son attrait, ce sont les fresques médiévales qui tapissent ses murs.

On ne connait pas avec certitude la date, le commanditaire et l'artiste, mais on peut s'avancer à dire qu'elles ont été réalisées au tout début du XVIè s. par une personne peut-être italienne, en tout cas influencée par l'art alpin italien (détail des fresques).

De plus, l'emploi de couleurs très variées pourrait faire penser que le commanditaire a investi ici une somme importante.

Ces fresques sont cependant très endommagées. Il n'en reste que la moitié de visible.

De multiples restaurations ont été effectuées au cours du XXè s pour leur redonner des couleurs et arrêter leur altération.

Le porche présente ses murs intérieurs couverts de haut en bas.

Sur le pilier sud-est, on voit par exemple les représentations en pied de Saint Fiacre, Saint Maur (avec sa crosse d'évêque) et Saint Blaise (tenant le peigne à carder avec lequel il a été supplicié).

Le pilier sud-ouest représente Saint Christophe (patron des voyageurs) ainsi que Marie, Joseph et le Christ enfant.

On peut deviner sur la voûte constellée d'étoiles les représentations des quatre évangiles.

Sur le portail, on reconnaît à gauche Saint Bernard des Alpes, et le tympan représente à gauche Saint Georges terrassant le dragon et à droite la scène de l'Annonciation.

L'intérieur est encore plus formidable.

La voûte est divisée en deux parties : à droite, on trouve l'Enfer et les vices, et à gauche le Paradis et les vertus.

Au-dessus de la porte, entre Enfer et Paradis, nous trouvons le Purgatoire représenté sous la forme d'une grande cage ouverte dans laquelle s'entassent les âmes en attente de transit.

Le thème ici est encore le voyage.

Le dernier, celui qui peut se terminer bien ou mal selon que notre vie a été exemplaire ou manifeste de fautes.

La fresque représentant l'Enfer est très abîmée : les vices ne sont plus visibles, et seul le combat du Bien contre le Mal a été préservé.

On y voit l'Archange Saint Michel terrassant le diable et pesant les âmes des défunts.

A côté on aperçoit les démons se livrant à un combat contre les anges lors du Jugement Dernier, ainsi que d'autres démons qui entaînent les damnés vers la gueule du Léviathan.

Cette scène n'est pas sans évoquer les célèbres peintures mystiques de Jérôme Bosch.

Face à l'Enfer, s'étale la fresque du Paradis, avec au centre le Christ et la Vierge Marie sur un trône.

Près de la porte, la fresque commence par l'entrée des âmes accueillies par Saint Pierre dans la Jérusalem Céleste (remarquons les merlons fendus en V, typiques de l'architecture médiévale italienne).

Puis, se masse la foule du monde temporel.

De l'autre côté du trône céleste nous découvrons le clergé représenté par le pape, des cardinaux, des évêques et des abbesses.

Sous ce Paradis, nous trouvons Saint Sébastien, Sainte Marthe (et la Tarasque) et Sainte Marie-Madeleine (avec sa longue chevelure et portant un vase de parfum).

Puis sont représentées les sept vertus (la Force a en fait été remplacée par une niche).

Il n'existe de nos jours que peu d'édifices renfermant encore de tels chefs d'oeuvres de l'art médiéval en Provence.

On peut tout de même citer la merveilleuse chapelle de N-D des Fontaines à La Brigue (haute vallée de la Roya, 06), celle dédiée à Saint Thomas d'Aquin à Thorame-Basse (04), la chapelle Saint Denis de Bagnols en Forêt...

Afin de protéger le site, le porche est fermé par d'imposantes grilles posées en 1988 par les Monuments Historiques.

On ne peut que féliciter le travail d'entretient et de mise en valeur entrepris depuis de nombreuses années par l'office du tourisme de Lorgues et l'association des Amis de Saint Ferréol.

C'est à l'un de ces organismes qu'il faut s'adresser pour avoir le bonheur de visiter l'édifice. Sachez aussi que tous les jeudi d'été, l'office du tourisme ouvre l'édifice pour les curieux et les amoureux de beau patrimoine.

Texte pris ici .
http://www.merveilles-du-var.net/index.php?merv=fiche&prd_id=26

Une ciste se trouve à quelques métres dans un sac poubelle noir.

Amitiés Géocachés*

Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.