Skip to Content

<

Les crues de la Loire

A cache by klaptev (adoptée par Messier42) Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 11/28/2010
Difficulty:
1 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Cette Earthcache a pour but, en visitant un endroit bien précis sur les levées de la Loire, de vous faire prendre conscience de l'importance incroyable des crues de la Loire. Quand vous serez à cet endroit, imaginez de l'eau plusieurs mètres au-dessus du niveau de la terre, et ce, à perte de vue (la Loire est distante de plusieurs centaines de mètres !)

Les crues de la Loire sont craintes depuis longtemps, à cause de leur imprévisibilité et de leurs conséquences catastrophiques sur les régions alentour.
En effet, ces régions sont souvent bien peuplées, car les vals sont riches en limons et propices à la culture.
Des digues ont été localement construites dès le 12ème siècle, puis ont été étendues par Louis XI à l’Orléanais et la Touraine. Le lit mineur du fleuve a vu se créer des levées appelées turcies, mélange de fascines de bois et de terre, renforçant localement les bords du fleuve entre des buttes insubmersibles.
Mais depuis 1450 environ, la généralisation de ces levées provoque des ruptures lors des grandes crues. En effet, les matériaux qui les forment ne sont pas imperméables et sont récupérés sur place.
Il a été démontré qu’un endiguement trop élevé allait contre le but recherché : des digues hautes et étroites ne pouvaient pas résister aux 6000 m3/s d’une Loire déchaînée.
Avec le temps, elles ont souvent atteint huit mètres de hauteur et possèdent maintenant une route goudronnée. Récemment, la tendance a été de transformer ces routes en pistes cyclables ou piétonnes, permettant ainsi des vues splendides sur la Loire.
Un projet de plusieurs centaines de kilomètres est d’ailleurs en cours pour une « Loire à vélo » allant de Sancerre à Nantes.

Le Val de Loire, inscrit en 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, est la partie de la vallée de la Loire située entre Sully-sur-Loire (Loiret) et Saint-Florent-le-Vieil ( Maine-et-Loire). Ce site est exceptionnel de par sa diversité biologique et sa richesse historique et culturelle .

En région d’ Orléans

A l'étiage les eaux sont surtout souterraines (le Loiret est une résurgence de la Loire). Cela explique les "sables mouvants " responsables de noyades au niveau de ses berges. Le cours est parfois divisé en lit majeur ou grande Loire (au nord) et lit mineur ou petite Loire (au sud). Cette division est maintenue artificiellement par des digues submersibles: les duits .

Crues et hydrologie

Le débit de la Loire est très irrégulier. Il est en moyenne de 350 m3/s à Orléans . Cependant, il peut parfois brutalement dépasser les 5000 m3/s en période de crue. En été, un débit moyen de 10 m3/s à Orléans est fréquent (n'oublions pas qu'une partie des eaux est souterraine !). Ceci explique que la Loire est un fleuve difficilement navigable. Les crues sont relativement fréquentes (on parle alors de crues décennales) et sont de deux types : cévenoles (dues à des averses brutales) ou océaniques (pluies durables).
Les plus grandes crues, dans notre région, ont eu lieu en juin 1856 (niveau maximal : 7,1 m) avec débit d’environ 6 000 m3/s) et en 1866 (niveau 6,92 m). Celle de 1856 a recouvert environ 100 000 hectares , soit 100 000 000 m2 , et détruit 25 km de digues

Le tableau ci-dessous donne les valeurs des crues supérieures à 5m (à Orléans) :

Juin 1856 7,10
Septembre 1866 6,92
Octobre 1846 6,78
Décembre 1825 6,00
Octobre 1907 5,25
Octobre 1872 5,23
Août 1804 5,20
Juin 1835 5,01

Quant à la dernière crue importante, en 2003, elle est montée aux environs de 5,50m , ce qui en fait une des plus importantes que la Loire ait connu (voir photos).
Pensez que si on part d'un volume de 200 m3/s , une norme au printemps, le débit de la Loire a été augmenté de presque 25 fois lors de cette crue !!!

Pour loguer cette cache :
Pour valider votre visite sur le site, envoyez-moi vos réponses par mail ou centre de messagerie aux questions suivantes. Vous pouvez loguer "Found it" sans attendre mon accord, je vous contacterai si nécessaire :
Tout en restant sur la digue (merci de ne pas descendre sur le terrain autour de la maison, il est privé) :
1- Combien de niveaux de crues sont représentés côté est sur la maison correspondant aux coordonnées ?
2- Approximativement, sous quelle hauteur d’eau était la maison lors de la plus forte crue enregistrée?
3- Quel est le nom inscrit sur la plaque en marbre de la maison (au niveau de la digue) ?
4) Quelle est la petite construction au pied de la digue, à l’est de la maison ?
5) Optionnel: une photo de vous, de votre GPS ou toute autre photo originale sera grandement appréciée...

ENGLISH

The floods of the Loire have been feared for ages, because they cannot be foreseen and their consequences are catastrophic for the surrounding regions.
These regions are often densely populated because the valleys are covered with silt and good crops can be expected.
Dykes have been locally built since the 12th century and were later widespread in the regions called Orléanais and Touraine. “Turcies” (small dykes made of fascines and earth) were built along the smaller part of the river. Thus the sides were reinforced between two insubmersible mounds.
But since 1450, these “turcies” being widespread, the great floods have broken through them : because they were only made of wood and earth, and not waterproof, they could not resist the impetus of the water.
It has been technically proved that building dykes that were too high and too narrow had a countereffect, because they could not withstand floods that could reach some 6,000 cubic meters per second.
With time, they have reached a height of 8 meters and are topped with tarred roads. But of late, the trend has been to turn them into pedestrian or cycle tracks, which allows people to have beautiful views on the river.
A project is now on its way : a “Loire à vélo” track that will go from Sancerre to Nantes, which means some 500 kilometers of cycle roads and tracks.

The Val de Loire is now one of the Unesco World Heritage Sites (it was granted that title in 2000) : it is the part of the valley which is between Sully-sur-Loire (Loiret) and Saint-Florent-Le-Vieil (Maine-et-Loire). This site is exceptional because of its biological diversity and its rich culture and history.

Around Orléans
In summer the water is very low, most of it flowing under the ground (the Loiret, a small river nearby, is a reappearance of the Loire, nothing else).
This explains the “quick sands” that are deadly and have claimed numerous lives along its sides
The Loire is often divided into two parts, the “grande Loire” on the northern side, and the “petite Loire” on the southern one, the two of them making the Loire
This division is artificially kept with submersible dykes called “duits” (cf photo La Loire au Printemps).

Floods and Hydrology
The flow of the Loire is very irregular.
An average is 350 cubic meters per second.
However it can easily and quickly exceed 5,000 cmps during an important flood, or be under 10 cmps in summer. This will explain why it is so difficult to sail on the Loire.
The floods are of two types : Cévenole (due to a quick and massive downpour) or Oceanic (long spells of rain being the cause)

The two most important floods took place in 1856 (highest level reached : 7.2 meters above standard level and some 6,000 cmps) and 1866 (up to 6.92 meters).
The 1856 one flooded over 100,000 hectars, which means 100,000,000 square meters, and destroyed 25 kms of dykes.

Here are the floods that exceeded 5 meters :

Juin 1856 7,10
Septembre 1866 6,92
Octobre 1846 6,78
Décembre 1825 6,00
Octobre 1907 5,25
Octobre 1872 5,23
Août 1804 5,20
Juin 1835 5,01

As for the latest one, in 2003, it went up to 5,50 meters , which makes it one of the highest seen in Orléans. You can see some photos of it, and I was lucky enough to witness it !

To log this cache :
To validate your visit to the site, send me your answers by mail or message center to the following questions. You can log your "Found it" withou waiting my validation, I will contact you if necessary:
While staying on the dykes (thank you not to go down on the ground around the house, it is private) :
1) How many flood levels are carved on the eastern side of the house at the coordinates ?
2) Approximately, what was the height of the water submerging that house ? (be as precise as possible, please)
3) What is the name of the house (on a marble plate, easily seen from the road)
4) What is the small construction, east of the house, at the base of the dyke ?
5) Optional : a photo of you, or your gps will be greatly appreciated...

When your answers are Okeyed, please log your “Found It” with a photo of You (or your GPS if you feel shy...) but without showing a solution to an answer. Thank you !

Additional Hints (Decrypt)

[Restez sur la digue pour trouver les réponses]
[Stay on the dykes to find the answers]

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.