Skip to Content

<

La tourbière de Trousse-bois

A cache by Narquois et Géotrouveuse Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 12/16/2010
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: not chosen (not chosen)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

45 - Briare - France
La tourbière où est située la cache est facile à trouver et près de la sortie de l'autoroute A77. Vous devrez marcher environ 300 mètres sur le trottoir en bois qui est facile d'accès toute l'année.
___________________

The peatland where the cache is located is easy to reach, close to the A77 highway exit. You will have to walk on a 300 m long board-walk that is accessible all year long.

______________________________________

English version follows.

Regardez, un piège à CO2 !

Saviez-vous que la conservation des tourbières contribue à limiter les émissions de gaz à effet de serre ?

En effet, elles accumulent une quantité importante de carbone dans la tourbe, laquelle s’accumule sur plusieurs mètres de profondeur. Le carbone ainsi fixé ne circule plus dans l’atmosphère sous forme de CO2, l’un des principaux gaz responsables de l’effet de serre. D’ailleurs, bien qu’elles ne couvrent que 3 à 5 % de la superficie de tous les continents, les tourbières constituent l’une des plus importantes réserves terrestres de carbone. Elles stockent le tiers de tout le carbone contenu dans les sols de la planète.

À l’état naturel, les tourbières peuvent absorber jusqu’à 0,2 tonne de CO2 par hectare par année. Par contre, lorsqu’elles sont perturbées par le drainage, l’extraction et d’autres activités humaines, elles deviennent des sources de gaz à effet de serre et peuvent émettre jusqu’à 10 tonnes de CO2 par hectare par année. En effet, ces perturbations accélèrent la décomposition de la tourbe et libèrent le carbone qui y est séquestré.

Lorsqu’on protège une tourbière, comme celle du Parc de Trousse-Bois, on s’assure de maintenir sa fonction de « réserve de carbone ».

Les tourbières se retrouvent sur tous les continents et couvrent à peu près 400 millions d’hectares. En plus de constituer des sites de recherche et d’éducation scientifique, les tourbières ont différentes applications économiques, même si ces usages sont extrêmement polluants comme on a pu le voir plus haut.

Pour bien mesurer le caractère unique du site du Parc de Trousse-Bois, où est située cette Cache de la Terre, mentionnons que la plupart des tourbières sont complètement refermées par l'accumulation de matières organiques partiellement décomposées (la tourbe), et peu d'entre-elles contiennent toujours des plans d'eau, comme c'est le cas pour la tourbière de Trousse-Bois.

Il existe 4 sortes de tourbières ;

* Tourbière ombrotrophe
* Tourbière minérotrophe
* Marais
* Marécage

- La tourbière ombrotrophe - Une tourbière ombrotrophe, aussi appelée bog, est un milieu humide couvert de tourbe, dont la nappe phréatique se situe généralement au niveau ou près de la surface. Sa surface est souvent surélevée. Une tourbière ombrotrophe est très acide et extrêmement pauvre en éléments nutritifs. La couche de tourbe a habituellement plus de 40 cm d’épaisseur et se compose généralement de sphaignes (genre Sphagnum) (mousses). Une tourbière ombrotrophe peut être boisée ou non, mais les arbres en sont rachitiques.

- Tourbière minérotrophe - Une tourbière minérotrophe, aussi appelée fen, est un milieu humide couvert de tourbe, dont la nappe phréatique se situe au niveau de la surface du sol ou juste au-dessus. Le drainage interne se fait très lentement par suintement. La tourbière minérotrophe, alimentée par les eaux minérales du drainage interne oblique, est plus riche en éléments nutritifs que la tourbière ombrotrophe. La végétation se compose de cypéracées, de mousses, d’arbustes et parfois, de quelques arbres épars plus robustes que pour la tourbière ombrotrophe.

- Marais - Un marais est un milieu humide caractérisé par des eaux stagnantes ou quasi-stagnantes et par un couvert végétal de plantes émergentes de plus de 25 %. Un marais est inondé en permanence, mais le niveau d’eau y varie selon la saison. Le substrat est un sol minéral, ou parfois de la matière organique bien décomposée, dont la cohésion est souvent assurée par la natte racinaire. C'est le cas ici, à Trousse-Bois.

- Marécage - Un marécage peut être une tourbière ou un milieu humide minéral boisé. Il peut comporter des mares ou des chenaux d’eau stagnante ou à écoulement lent. La nappe phréatique peut parfois s’abaisser en deçà de la zone d’enracinement (la rhizosphère), ce qui entraîne une aération du sol en surface. La végétation peut se composer d’arbres ou d’arbustes feuillus ou résineux, de graminoïdes (graminées), de plantes herbacées et de mousses.

__________________

Vous pouvez aussi admirer un autre phénomène géologique dans le Parc de Trousse-Bois: un esker. Ici, il y en a même deux ! Ils sont parallèles et ils traversent le Parc d'Est en Ouest. Vous avez descendu le premier en quittant le stationnement jusqu'au trottoir en bois et vous remonterez le deuxième à la fin du trottoir !

Composé de sable, de gravier et de roches, l’esker forme une longue crête qui serpente dans le parc. L’esker a contribué à la formation du marais en limitant le drainage des eaux à l'Ouest et à l’Est.

Les deux eskers sont barrés par la route de Gien, dont la construction a permis la création du petit lac artificiel en bloquant les eaux du marais, mais en le coupant en deux.
____

Il est indispensable de faire une promenade sur le trottoir en bois de Trousse-Bois pour pouvoir répondre à une des questions qui prouvera votre présence dans le parc et vous permettra de revendiquer la cache de la Terre !

Pour ce faire, envoyer nous un courriel (narquois@videotron.ca) avec les réponses aux trois questions suivantes :

1 - Nommez les 4 sortes de tourbières
2 - Combien y-a-t'il d'eskers à Trousse-Bois ?
3 - Quel est le nom de l'arbre décrit sur la pancarte située au Point Zéro ?

Si vous avec pris des photos au PZ, vous pouvez les joindre à votre rapport, pour autant qu'on ne puisse pas y voir la réponse à la troisième question !

Merci

Narquois

_________________________________

Look ! A CO2 trap !

Did you know that conserving peatlands helps limit greenhouse gas emissions ?

In fact, they store a significant amount of carbon in the peat, which accumulates several metres deep. The carbon thus settled no longer circulates in the atmosphere in form of CO2, one of the main gases responsible for the greenhouse effect. Although they only cover 3% to 5% of the Earth's landmass, peatlands constitute one of the most important land reserves of carbon. They hold one third of all the carbon contained in the planet's soil.

In their natural state, peatlands can absorb up to 0,2 tonnes of CO2 per hectare per year. However, when they have been disturbed by drainage, mining or other human activities, they become sources of greenhouse gases and may emit up to 10 tonnes of CO2 per hectare per year. In fact, such disruptions speed up the decomposition of the peat and release the carbon that has been confined there.

When a peatland is protected, like this one now is, its function as a « carbon reserve » is ensured. Peatland are found on all continents and cover approximatively 400 million hectares of the Earth's surface.

To highlight the unique character of the bug at Trousse-bois, where our Earth-Cache is located, note that few among them still contain bodies of water, such as the the artifical little lake you can see next to the bug (it was formed when the road to Gien was built and the bug was cut in two).

There are four kinds of peatlands : Bogs, Fens, Marshes and Swamps.

- A bog is an ombrotroph peatland with the water table at or near the surface. The surface often rises above the surrounding terrain. Bogs are strongly acidic and extremely nutrient poor. The peat layer is usually greater than 40cm and they are usually covered with Sphagnum (moss). Bogs have very little tree growth.

- A fen is a minerotroph peatland with the water table at or just above the surface. There is very slow drainage by seepage. Fen are more nutrient rich than bogs due to drainage from upslope mineral water. The vegetation consists of sedges, mosses, shrubs and sometimes are sparsly treed.

- Marshes consist of standing or slowing moving water with emergent plant cover greater than 25%. Marshes are permenantly flooded but water levels vary seasonally. The substrate is mineral soil or well decomposed organic material, often held together by a root mat.

- Swamps are wooded, mineral wetland or peatland. There may be standing or gently flowing water in pools or channels. The water table may drop below the rooting zone of vegetation creating aerated conditions at the surface. The vegetation may consist of deciduous and coniferous trees or shrubs, graminoids (grasses), herbs and mosses.

Note the tall trees growth in the bug, indicating its nature : it is a marsh.

Another geological phenomenen can be seen at the Trousse-bois park. It is called an esker. Here, there are two eskers. They cross the Park East and West of the peat-bog. You climbed down the first one when you left your car at the parking lot; and you will climb the second one at the end of the board walk. They are now joined together by the Gien road, where land fill is perpendicular to the eskers.

An esker is formed when a glacier retreats. Composed of sand, gravel and rocks, an esker forms long and winding steep ridges, which contributed to the formation of the peat-marsh at Trousse-Bois by limiting land drainage in the North and South.

____________

A walk along the board-walk is a must to find the local answer and to claim this Earth-Cache.

To register your find of the cache, email us your answers (narquois@videotron.ca) to the three following questions :

1 - Name four types of peatland
2 - How many eskers are there at Trousse-Bois ?
3 - What is the name of the tree described on a poster at the WP ?

If you took a picture at the WP, you can join it to your log, as long as the poster that includes the answer to our 3rd question is not visible !

Thank you

Narquois
.

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

  • EskerThe top of an esker is often flat and at the same level for long distances.
  • EskerEskers are parallel to the glacier's movement.

165 Logged Visits

Found it 158     Didn't find it 3     Write note 3     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 115 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.