Skip to content

US Camp (Calas) - CCPWE 404 Traditional Geocache

Hidden : 05/15/2011
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Visite un site insolite d'une importance insoupçonnée.

Camp US Army -  Continental Central Prisoners of  War Enclosure - CCPWE404

En 1944, après le débarquement en Provence, l'Armée Américaine  installe un bivouac prrès du la Lac du Réaltor. Les habitants des environs parleront du « Camp du Réaltor ».
Par la suite le camp va recevoir les prisonniers ainsi que des criminels de guerre.

Le camp est prévu initialement pour environ 22 000 personnes, mais il va en accueillir jusqu'à 45 000 avec un total d'environ 1 million d'hommes qui y transiteront durant son activité entre 1944 et 1947.

Les 5 500 tentes sont reparties en 10 compounds , et 1 300 bâtiments en préfabriquéseront  construits pour les plus chanceux. Une salle de spectacle avec une capacité de 15 000 spectateurs en pleine nature va même accueillir Glen Miller de passage pour supporter les troupes US.

Un réseau de routes s’entendait avec une longueur totale de plus 700 Km est.  Il est encor possible de voir l’immense avenue à double voies d’accès au camp sur les photos satellites.

Camp US de Calas



Le CCPWE404 est le camp de prisoniers de guerre et des criminels de guerre qui est joint au Camp US.


Extrait du rapport du CICR du 28 Août 1945 " Le camp, annexé à la "Staging -Area", est si tué dans une région de garrigue où l’insolation et la poussière soulevée par le vent rendent la vie très pénible. Il convient de remarquer que les soldats américains sont logés à la même enseigne. Les prisonniers de guerre sont parqués à raison de 2.000 environ dans chaque compound, sous des tentes d’armée américaine du petit modèle. Ils couchent à même le sol. Conditions évidemment très dures et d’autant plus déplorables que plusieurs milliers de prisonniers de guerre sont des invalides attendant un rapatriement problématique. Beaucoup d’entre eux sont des officiers d’un certain âge déjà qui sont obligés de vivre dans ces conditions primitives. Par temps pluvieux, le terrain est détrempé et les conditions de vie sous les tentes, sans plancher sans paille, sont encore plus précaires. Dans certains compounds, les "Red line men" (personnel d'administration), lagerfürher et adjoints, cuisiniers, sanitaires, sont logés ans de petites baraques de bois comprenant quatre lits de bois et de sangles. Baraques étanches et bien construites".


Additional Hints (Decrypt)

Fbhf dhrydhrf cvreerf

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)