Skip to Content

<

Le Lion de la carrière Mallet

A cache by polikarpov5 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 6/4/2011
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La dernière attaque allemande


A l'aube de l'attaque allemande du 9 juin 1918, la 1ere division de Cuirassiers à Pieds se trouve en secteur devant Plessier-de-Roye en liaison avec, à sa gauche la 125eme D.I. devant Gury et à sa droite la 53eme D.I. devant Thiescourt.
Informée par des déserteurs allemands d'une attaque imminente, la division de cuirassiers prend ses dispositions en organisant deux sous secteurs en 2eme et 3eme position.

Le 8 juin à 23H30, l’ennemi engage un violent tir d’artillerie par obus explosifs et toxiques. Son but est de détruire les tranchées de première et deuxième lignes et de neutraliser les batteries françaises. Le bombardement est si intense qu’il devient impossible de circuler sur le Plateau-de-St-Claude qui est défoncé par les trous d’obus et obstrué par des arbres abattus par les explosions
.

A 3 heures, l’artillerie allemande déclenche un rideau de fumée derrière lequel les fantassins s’élancent. Leur objectif est de déborder le Plémont afin de l’encercler et faire prisonniers ses occupants. La manœuvre réussie sur la droite où la liaison avec la 53ème D.I. n’est constituée que de quelques postes. Sur la gauche, la situation devient critique, l’ennemi afflue en masse par Lassigny, si bien qu’à 4H35 le Plémont est presque perdu

 
 

Les Allemands ont envahi Gury et les Carrières Madame situées dans le parc du château du Plessier. Le Colonel Commandant le 11ème Cuir est contraint d’abandonner son P.C. Dès lors, le recul devient inévitable. Des éléments du 11ème et 9ème Cuir organisent la tranchée de Bretagne le long de la route menant à Gury dans l’espoir de stopper l’ennemi dans sa progression et lui interdire le Plateau de St Claude qui ouvre la vallée du Matz.

A l’ouest, l’ennemi progresse et s’infiltre en direction de Mareuil-la-Motte. Il en est de même à l’est où la carrière Chauffour est menacée. La situation apparaît clairement pour le commandement français. A présent, seul le Plateau de St Claude peut ralentir ou interdire la porte de Compiègne à l’adversaire.

A 16 heures, les 9ème et 11ème cuirassiers amalgamés sont contraints de reculer. Alors, conjointement, les colonels commandant respectivement leur régiment, décident de rassembler tous les hommes encore valides et organisent la défense de la carrière. Ensuite, ils décident de contre attaquer et s’engagent alors dans une lutte acharnée à coups de fusils, de grenades et de mitrailleuses. Mais la pression allemande et de plus en plus forte et les survivants sont contraints de réoccuper la carrière qui est encombrée de blessés.

A droite, la situation est grave. Les Allemands progressent si rapidement qu’un groupe d’artilleurs est contraint d’abandonner ses batteries après avoir fait sauter les culasses. L’ennemi tient maintenant les abords du château de Bellinglise et s’apprête à envahir Elincourt-Ste-Marguerite. L’état major de la D.C.P. évacue sur Marest-sur-Matz alors que les rescapés du Plateau de St Claude s’enfuient par les bois d’Elincourt. A la nuit tombée, la zone est évacuée, le génie fait sauter les ponts sur le Matz. Le lendemain la division est regroupée sur Coudun. Les renforts arrivés pendant la tourmente passent à la contre offensive et enrayent l’ultime attaque allemande sur l’Oise.


Documentations.

Patrimoine de la Grande Guerre
Le 11eme cuirassier

Géocaching

Il vous faudra:


Pince

 

La carrière a été utilisé pour la culture des champignons de Paris; il était possible de voir les vestiges dans quelques salles et la réserve d'eau ainsi ses canalisations pour l'arrosage. D'autres objets insolites vous attendaient, malheureusement, des jeunes moldus ont laissés leurs déchets, et une grosse grille a été posé, bloquant l'accès.

L'entrée étant en dénivellé, la reception des coordonnées sont difficile et peu précise.

Voici l'extrait du récit d'un ancien soldat qui vous aidera pour les recherches:
 

"...J'ai dû cacher ma boite de souvenir en entrant dans la carrière après avoir parcouru 5 à 20 mètres. Mes yeux n'était pas habitués par la pénombre, j'ai avancé en tâtonnant le mur à ma droite. J'ai trouvé une cavité, j'y ai déposé ma boite avant de recevoir l'ordre de repli, la laissant là...
...Le lendemain, nous subissons une attaque aux obus toxique. Un obus explose à l'entrée de la carrière, je ne retrouve plus ma boite... Nous devons quitter cet abris où les gaz y descend. Je longe le mur, j'avance à tatons, je touche le lion, je laisse un mot, puis je perd connaissance...
Je me réveille quelque jours plus tard à l'hopital de Ribécourt, je ne vois plus rien, j'ai perdu la vue..."

Publier un photo du géocacheur avec le fouet à coté du Lion.

En mémoire à nos soldats morts pour la France. N'oublions pas !


free counters

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

94 Logged Visits

Found it 70     Didn't find it 14     Write note 6     Publish Listing 1     Owner Maintenance 3     

View Logbook | View the Image Gallery of 26 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.