Skip to content

<

Le Plancher de Jeannot

A cache by LOANGO Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 07/22/2011
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Cette cache tire son nom d'un fait divers tragique qui s'est déroulé à la fin des années 60 dans une ferme isolée du Béarn.

Plancher de Jeannot (détail)

Histoire de Jeannot

Nous sommes en 1959.  Jeannot qui a 20 ans rentre d’algérie et regagne la ferme familiale isolée dans la campagne béarnaise. Garçon timide, intelligent et doué, il avait un temps caressé le projet de poursuivre ses études ; dessein abandonné, semble-t-il, à la suite d’une déception sentimentale.
Quand il rentre chez lui, son père, réputé homme violent, s’est suicidé par pendaison pour des raisons inexpliquées. Jeannot reprend alors la ferme avec sa mère et sa sœur Paule, jeune femme au caractère manipulateur qui mettra au monde un enfant disparu dans des circonstances étranges.
Peu à peu, la famille s’isole du monde, abandonne les cultures, chasse les visiteurs à coups de fusil.
Lorsqu’en 1971 la mère meurt, Jeannot et sa sœur la gardent plusieurs jours devant la cheminée "pour la réchauffer" puis l’enterrent dans la maison, sous l’escalier, après avoir déposé une pelote de laine, des aiguilles à tricoter et une bouteille de vin dans le cercueil.

La lourde chape de silence et d’isolement se referme de plus en plus sur la maison que les gens du pays disent maudite.

Suite au décès de sa mère, Jeannot sombre alors complètement dans la folie. Il se confine dans sa chambre et grave ses hallucinations et son délire de persécution sur le plancher tout autour de son lit. Puis il cessera progressivement de s’alimenter et se laissera mourir quelques mois plus tard, à l’âge de 33 ans.
Quant à sa sœur Paule, restée seule dans la maison vide, elle s’isolera encore plus. On la retrouvera morte dans la porcherie quelques années plus tard.

______________________________________________

Le cri de douleur de Jeannot aurait pu rester totalement inconnu si le plancher n’avait été découvert par hasard lors de la vente de la ferme. Un psychiatre connu pour collectionner "l’art des fous" comprend immédiatement l’intérêt de ce sol atypique recouvert de mots et en fait l’acquisition en 1993.
Exposé en France puis à l'étranger, ce "testament" sera convoité par divers organismes spécialisés en psychiatrie. Il rejoindra finalement l'une des entrées de l'hôpital psychiatrique Sainte-Anne, à Paris qui espère, en le montrant, changer notre regard sur la souffrance et la folie.

La cache quant-à-elle est positionnée à proximité du Centre hospitalier spécialisé Saint-Luc, hôpital psychiatrique de Pau.

Pour la trouver il vous faudra décoder l’énigme suivante :

Additional Hints (Decrypt)

Uvag cbhe y'éavtzr : Bhierm yrf lrhk
Uvag cbhe yn pnpur : Neoer qh Yvona

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.