Skip to content

<

Fjord du Saguenay/Confluence

A cache by Flag 43 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/20/2011
Difficulty:
1 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   not chosen (not chosen)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Le Fjord du Saguenay/Point de confluence


Pointe de l'Islet



Un fjord ou fiord (mot norvégien, prononcé comme fiourde ou fiour) est une vallée glaciaire très profonde,
habituellement étroite et aux côtes escarpées, se prolongeant en
dessous du niveau de la mer et remplie d'eau salée.

Un confluent, ou point de confluence, lieu où se rejoignent plusieurs cours d'eau. En général,
l'n des deux cours d'eau, dont le débit est moins important, est considéré comme l'affluent.
 Il arrive que le cours d'eau né de la confluence de deux ou plusieurs autres prenne un nom nouveau, comme
s'il était impossible de reconnaître le plus important des affluents. C'est le
cas en France, par exemple, de la Maine, de la Gironde, ou de la Dordogne. En Suisse, par exemple,
l'Orbe et le Talent confluent pour devenir la Thielle.

Le fjord du Saguenay est parsemé de paysages divers. Après de la ville de Saguenay, la vallée devient
 rapidement escarpée. Les impressionnantes falaises du Cap Trinité et du Cap Éternité
 se situent près du village de Sainte-Rose-du-Nord. La profondeur à cet endroit est similaire à la hauteur des montagnes.
 Il s'étire plus ou moins d'ouest en est ensuite jusqu'à son embouchure
à Tadoussac et il n'est parsemé que de quelques villages au fond de baies tels L'Anse-Saint-Jean.

La vallée dans laquelle coule la rivière Saguenay possède les caractéristiques d'un fjord, de Saint-Fulgence à Tadoussac.
D'une centaine de kilomètres de longueur et d'une largeur variant
de 1 à 3,5 km, le fjord occupe une profonde entaille dans les Laurentides, bordée par des falaises escarpées
 d'une hauteur moyenne de 150 mètres et, à certains endroits, de plus de 400 mètres,
 comme aux caps Trinité (411 m) et Éternité (457 m), ce qui n'empêche pas les castors de vivre dans sa partie amont.
Ses gorges profondes et majestueuses, sont le résultat de la dernière
glaciation et l'on retrouve une moraine terminale à son embouchure avec le fleuve Saint-Laurent,
créant un haut fond. Il a été envahie ensuite par la mer après la fonte des glaciers.

On retrouve une très forte stratification des eaux dans le fjord parce que les eaux douces de surface, provenant
du lac Saint-Jean et des autres affluents, sont moins denses que les eaux froides
 salées venant de l'estuaire du fleuve. Il s'en suit changement rapide de la salinité, de la température et de la densité
des eaux selon la profondeur. De plus, les eaux de surface coulent vers le
 fleuve et l'eau salée remontent le Saguenay avec la marée qui se fait sentir jusqu'à Chicoutimi. Au confluent du
Saguenay et du Saint-Laurent, le taux de salinité des eaux est de 30 ppm et il
diminue en amont, avec l'apport d'eau douce, mais reste élevée en profondeur. Les eaux de profondeur du fjord du
Saguenay sont très bien oxygénées, contrairement à la plupart des fjords,
car elles doivent passer par-dessus la moraine terminale avant d'entrer ce qui permet un fort échange avec l'atmosphère.
Elles alimentent l'écosystème en oxygène jusqu’au fond des fosses
qui peuvent atteindre 275 mètres.

Le fjord du Saguenay est protégé et mis en valeur par deux parcs le parc national du Saguenay et le parc marin
 du Saguenay–Saint-Laurent. Plusieurs sportifs, kayakistes, randonneurs et
 touristes parcourent le territoire grâce à des infrastructures spécialement conçues pour le tourisme de la nature.
Des sites de camping sauvage permettent aux kayakistes de le descendre en
quelques jours. Des centaines de sentiers, dont celui nommé le sentier de La Statue. Il conduit à plusieurs haltes et
belvédères jusqu'au sommet du cap Trinité offrant des vues exceptionnelles
sur le fjord au pied de la statue Notre-Dame-du-Saguenay. En aval du fjord, à Sacré-Coeur-sur-le-fjord,
à l'Anse de Roche, à la baie Sainte-Marguerite et à Tadoussac, les baleines et les
 phoques peuvent être observés à gué grâce à des sentiers en bordures des caps ou en croisières qui partent des
différents quais, naviguent dans l'estuaire et remontent le fjord jusqu'au
cap Trinité.

Ses caractéristiques physiques ont rendu sa colonisation difficile. Bien que la navigation y soit importante,
 seules quelques baies permettent l'accostage. De plus, le terrain escarpé se prête
peu à l'agriculture. Le vent y est canalisé par les hautes falaises et il est souvent plus fort et d'une direction différente
qu'au Lac Saint-Jean et que le long du fleuve Saint-Laurent. On y retrouve
un parfait exemple de vent antitriptique qui s'aligne le long du fjord et dont doivent se méfier les navigateurs.


*Source: Wikipedia

Pour enregistrer cette Earthcache, vous devez:

Prendre une photo de vous et/ou votre GPS au point zéro

et répondre à la question suivante qui se trouve sur le panneau qui longe le sentier qui vous a ammener ici.

Qu'est-ce qui permet au plancton et à l'eau froide de franchir le seuil qui enrichit et renouvelle les eaux profondes du Saguenay ?

Faite moi parvenir votre réponse afin d'être autorisé à enregistrer cette Earthcache

 Fjord du Saguenay/Confluence

Pointe de l'Islet



A fjord or fiord (Norwegian word, pronounced as fiourde or fiour) is a deep glacial valley, usually narrow and steep coasts, extending below sea level and filled with salt water. 

A confluence or confluence, where merge several streams. In general, one of the two rivers, whose flow is less important, is considered affluent. Sometimes the stream born
of the confluence of two or more take a new name, as if it were impossible to recognize the most important tributaries. This is the case in France, for example, of Maine, the Gironde,
and Dordogne. In Switzerland, for example, the Orb and the talent to become the confluence Thielle. 

The Saguenay Fjord is full of diverse landscapes. After the city of Saguenay, the valley quickly becomes steep. The impressive cliffs of Cape Trinity and Cape Eternity are near
the village of Sainte-Rose-du-Nord. The depth here is similar to the height of the mountains. It stretches more or less from west to east and then to its mouth at Tadoussac and it is
 only a few scattered villages deep in bays such as L'Anse-Saint-Jean. 

The valley in which flows the river Saguenay has the characteristics of a fjord, Saint-Fulgence to Tadoussac. One hundred kilometers in length and a width varying from 1 to 3.5 km,
 the fjord occupies a deep cut in the Laurentian Mountains, bordered by steep cliffs with an average height of 150 meters in some places , over 400 meters, as in the
Trinity caps (411 m) and Eternity (457 m), which does not prevent the beavers living in its upstream part. Deep gorges and majestic are the result of the last ice age and there is a
 terminal moraine at its mouth with the St. Lawrence River, creating a high background. It was then invaded by the sea after the melting of glaciers. 

We find a strong stratification of water in the fjord because the fresh surface water, from Lake Saint-Jean and other tributaries are less dense than cold water salt from the river estuary.
It follows rapid changes in salinity, temperature and water density with depth. In addition, surface water flow into the river and salt water back to the Saguenay tide is felt to Chicoutimi.
 At the confluence of the Saguenay and St. Lawrence River, the salinity of water is 30 ppm and decreases upstream, with the addition of fresh water, but remains high at depth. Deep
waters of the Saguenay Fjord are well oxygenated, unlike most of the fjords, because they must pass over the terminal moraine before entering which allows a high exchange with the
atmosphere. They fuel the ecosystem of oxygen to the bottom of the pits that can reach 275 meters. 

The Saguenay Fjord is protected and enhanced by two parks National Park and the Saguenay Saguenay-Saint-Laurent. Several athletes, kayakers, hikers and tourists traveling through
the area of ??infrastructure specially designed for nature tourism. Camping sites allow kayakers to descend a few days. Hundreds of trails, including one called the path of the statue.
 It led to several stops and viewpoints to the summit of Cap Trinité offering exceptional views of the fjord at the foot of the statue of Notre-Dame-du-Saguenay. Downstream of the fjord,
 at Sacred Heart-on-the-fjord, at Anse de Roche at St. Margaret's Bay and Tadoussac, whales and seals can be seen wading through the edges of trailscaps or cruises that leave from
 various docks, sailing in the estuary and the fjord back to Cape Trinity. 

Its physical characteristics have made difficult its colonization. Although that navigation is important, only a few bays allow docking. In addition, the steep terrain does not lend itself to
 agriculture. The wind is channeled by the high cliffs and is often stronger and a different direction at Lac Saint-Jean and along the St. Lawrence River. We find a perfect example of wind
antitriptique that aligns along the fjord which browsers should be wary.

*Source: Wikipedia

In order to log this Earthcache, you must:

Answer the following question:
 (Answer
  is on the panel along the path that you took to come here)

What allows the plankton and cold water to cross the threshold that enriches and renews the deep waters of the Saguenay?

If possible, take a picture of you and / or your GPS at ground zero with the fjord behind you


 Send me your answer to be allowed to log this Earthcache

(Translate by Google)


Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.