Skip to Content

<

Le Télégraphe c'est Chappe !

A cache by Chickilim Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/19/2011
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Le Télégraphe c'est Chappe !

Partez sur les traces d'une invention étonnante qui permit aux hommes du 18 siècle de transmettre de l'information à une vitesse supersonique !
Vous en profiterez pour découvrir autour de l'ancien emplacement du télégraphe quelques vieilles pierres chambraisiennes qui résistent à l'assaut de la zone commerciale.


Le principe du Télégraphe créé par Claude Chappe entre 1791 et 1793 repose sur un principe relativement simple et très efficace : transmettre des signaux visuels visibles à la lunette de stations en stations espacées en moyenne de 10 km en 10 km.
Des opérateurs manipulaient un bras principal (régulateur) sur 2 positions : horizontale ou verticale et deux petites ailes (indicateurs) sur 3 positions : repliées sur le régulateur, à 45° ou à 90 ° avec le régulateur. Il y a donc 98 positions différentes possibles dont on en réserve 6 comme signaux de service. Reste donc 92 signaux pour former un message.
L'idée astucieuse consiste à attribuer 2 signaux pour désigner un mot ou même une expression complète déjà définit dans un livre de codes télégraphiques. Le 1er signal indique le n° de la page de 1 à 92 et le 2ème signal indique le n° de mot ou d'expression de 1 à 92 sur la page.
92 x 92 = 8 464 lettres, mots ou expressions précodées dont seuls les directeurs de ligne possédaient la transcription.

Pas question d'envoyer ses bons vœux à sa grand-mère du sud-ouest, le réseau était réservé au pouvoir en place pour transmettre ses ordres et recevoir les nouvelles des frontières du pays en ces temps agités.
Les messages comptaient en moyenne 36 signaux et grâce à la reproduction instantanée, il ne fallait que 2 minutes pour transmettre un signal de Lille à Paris en 16 stations ... Vitesse = 6 000 km/h, quasiment cinq fois la vitesse du son ! Et 20 minutes suffisaient pour envoyer un signal de Paris à Toulon à travers 116 stations.
Gros problème : on ne pouvait pas envoyer un message de nuit, par temps de brouillard, de forte pluie ou de neige ! Ainsi lors du retour de Napoléon de l'île d'Elbe en mars 1815. Louis XVIII à Paris n'apprit son débarquement à Golfe Juan que 4 jours plus tard en raison de brumes persistantes !
Quelle ironie de l'histoire lorsque l'on sait que c'est Bonaparte, en réduisant les budgets consacrés à sa construction et à son entretient, qui avait conduit involontairement un Claude Chappe désavoué à se suicider en se jetant dans un puits, le 23 janvier 1805 !
Ses frères poursuivirent le développement du réseau après sa disparition.

Le quotidien des "stationnaires" n'était pas de tout repos. Recrutés parmi les soldats invalides ou dans la population locale, ils devaient surveiller en permanence les tours voisines de l'aube au crépuscule, 365 jours par an. Leur salaire était le même que celui d'un manœuvre et leurs inspecteurs leur infligeaient régulièrement des pénalités pour faute de transmission.
Pour couronner le tout, initialement deux par poste, les restrictions budgétaires conduiront les responsables du réseau à n'affecter qu'un seul télégraphiste par station à travail égal. Preuve que les réductions d'effectifs ne datent pas d'hier !

Les stations de télégraphe était placées sur une hauteur naturelle ou artificielle (le plus souvent une tour). Situé sur la ligne Paris - Bayonne, le télégraphe de Chambray était initialement implantée rue du… Télégraphe, à quelques dizaines de mètres de sa place actuelle.
Cas unique en France, ne pouvant être vue depuis le poste de l'Hôtel de ville de Tours, c'est le poste de la Tranchée à Tours Nord qui, en rétro-transmission, assurait la connexion entre Chambray et Tours Centre !

Lancé en 1793, cet ingénieux système aura servi une soixantaine d'années avant d'être détrôné définitivement par le développement du chemin de fer et surtout par l'invention du télégraphe électrique de Samuel Morse. Les derniers signaux furent transmis en France en 1854 mais il survivra toutefois encore quelques années lors des conquêtes coloniales en Algérie et en Tunisie.
A son apogée ses 534 stations, reliant 29 villes en étoile autour de Paris, représentaient une couverture de 5 000 km !

A noter qu'Alexandre Dumas s'inspirant d'une affaire réelle fait intervenir le télégraphe dans le Comte de Monte-Cristo. En corrompant un stationnaire, le Comte fait parvenir une fausse nouvelle et provoque la perte en bourse d'une forte somme d'argent de son ennemi Danglars. Cliquer pour lire l'épisode


Et maintenant au travail ! La plupart des réponses peuvent être trouvées depuis chez vous.
Attention à ne pas partir les mains vides pour résoudre la 4ème question sur place !..


Si vous êtes motorisé, garez votre véhicule dans la rue
PARKNG : N 47° 20.583 E 000° 42.155

Question 1 : N 47°20.583 E 000°42.155 – Le mot codé
On apporte à un Directeur de Ligne un message qui débute par 51 67… A quel mot ce code correspond-il ? A = nombre de lettres de ce mot ?

Question 2 : N 47°20.597 E 000°42.098 - La pierre gravée
A 1m60, sur une pierre est gravé : "CLASSE 18BC". B = ? et C= ?

Question 3 : N 47°20.596 E 000°42.073 – L'ancien emplacement du télégraphe
C'est au niveau de l'arbre qui se trouve face à vous que se dressait la tour qui supportait le télégraphe. Mais au fait, quel est cet arbre auquel il est indirectement fait allusion dans le roman évoqué à la fin du descriptif ?
- un pin - D = 9
- un if - D = 6
- un cyprès - D = 3
- un sapin - D = 1

Question 4 : N 47°20.655 E 000°42.137 – Le signal permanent
Le bras et les ailes de la reproduction du télégraphe situé à ce carrefour sont actuellement figés dans une des 98 positions. A quel nombre ce signal correspond-il ... E = ?

Bonnes recherches et bons calculs !

Les coordonnées de la cache sont
N47°20.[(B+C)xE]+(CxD)
E00°42.[(B-D)xE]+[(DxA)-C]


Additional Hints (Decrypt)

Cbhe N rg R, yrf "cntrf wnharf" qr Jvxvcéqvn fhe yr fhwrg ibhf frebag vaqvfcrafnoyrf !

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.