Skip to Content

<

Le Musée d'Art Contemporain de Lyon - Le "MAC"

A cache by Bilgert Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/26/2012
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Le Musée d’Art Contemporain de Lyon (couramment dénommé "MAC" par les Lyonnais), d'une superficie de 2700 m2, est situé à laCité Internationale près du Parc de la Tête d'Or. En 2010, il a accueilli près de 130 000 visiteurs.

En 1984 le Musée d'Art Contemporain, alors situé dans une aile de l'actuel Musée des Beaux-Arts de Lyon (Musée Saint-Pierre art contemporain), s'intéresse particulièrement à la production in situ d'œuvres d'art. Elles peuvent être inédites dans leurs conceptions ou être la matérialisation d’une idée ancienne encore jamais réalisée. Ces productions sont l'occasion pour les artistes d'expérimenter des matières, des formes, des idées et des dimensions inhabituelles, et de créer des œuvres en harmonie avec le lieu.

La première intention de production s’est manifestée à l’occasion de l’exposition Georges Adilon au Musée Saint-Pierre art contemporain (Octobre des Arts, 1984). L’œuvre produite à des dimensions gigantesques (16,56 x 52 mètres), 1/6 seulement de l’œuvre est alors montré.
La politique de production d’œuvres d’art du musée imposait à l’architecte de concevoir un espace intérieur totalement modifiable, qui puisse répondre aux exigences multiples des artistes ainsi qu’à la diversité des scénarios d’expositions conçus par les conservateurs.
Que ce soit pour un parcours de montagnes russes de l'artiste Cai Guo-Qiang, un Mur qui pleure d’Ann Hamilton, ou une piscine d'eau salée de Mathieu Briand, le musée se transforme pour chaque projet artistique et propose ainsi un parcours toujours différent.La collection n'est donc exposée que par roulement, au même titre que les expositions. Le musée connaît des périodes de fermeture entre chaque exposition (six semaines en moyenne) afin de mettre en œuvre le nouveau parcours.
Le site Web du MAC : http://www.mac-lyon.com/mac/

La recherche de la cache va vous amener à collecter des indices en explorant les différentes œuvres d'art (et leurs panneaux informatifs) situées aux abords extérieurs et immédiats du MAC.

Truck, 2007 d'Erwin Wurm (né en 1954 en Autriche) : En se garant, le livreur n'a probablement pas vu le mur, mais son camion s'est adapté à la situation, tout en souplesse... Non sans humour, Wurm s'empare des objets les plus quotidiens pour créer des sculptures, petits évènements décalés qui s'aventurent, comme des photographies, jusque dans la rue. Un pas de côté qui transforme la réalité ennuyeuse en un possible enchantement.

Birnam, 1988 de Jaume Plensa (né en 1955 en Espagne) : Du passé ou du futur ? Cette sculpture en fer rouillé semble émerger d'un autre temps. Anneaux, creux et bosses sont-ils un langage codé ? Recyclage de limaille et de déchets de fer, la fonte s'apparente à une coulée de lave qui se serait figée comme un fossile. Les formes archaïques donnent une sensation de puissance et évoquent des vestiges, totems ou attributs mythologiques qu'on aurait oubliés là, sur la terrasse du musée...

A Spatial Ornement for the New Museum, 1987-2000 de per Kirkeby (né en 1938 au Danamark) : Briques orangées devant la façade blanche, la sculpture fait dialoguer deux formes d'architecture. Celle du Nord, plutôt modeste, contraste avec la monumentalité néoclassique. Ni intérieur ni extérieur, le mini-labyrinthe de Kirkeby ne vous mènera pas où vous pensez. Mais l'expérience mérite d'être tentée !

Les socles révolutionnaires, 2002-2010 de Olivier Mosset (né en 1944 en Suisse) : Des pierres entassées comme dans un chantier. Quand on apprend qu'ells sont des vestiges de la Bastille, on les perçoit différemment, elles deviennent "patrimoine historique". Artiste connu pour sa radicalité mais aussi son humour, Olivier Mosset a choisi de les déposer là, face au musée comm abandonnées ou en attente, telle une possible sculpture. Sous les pavés, la plage ?

Blue Klein/Rosa Fontana, 1988 de Maurizio Nannucci (né en 1939 en Italie) : Deux noms d'artistes, deux couleurs qui clignotent : comme une publicité pour le monochrome. Version bleue, la peinture d'Yves Klein, amoureux du vide et de l'infini. Pour le rose, les tableaux incisés de Lucio Fontana et ses ambiances spatiales. Avec ces néons colorés qui s’impriment sur nos rétines, Nannucci rend un hommage électrisant à ces deux artistes de l'espace.

World Markets, 2004 de Wang Du ( né en 1956 en Chine) : Plutôt clinquant pour une boule de papier froissée... Agrandissement d'une page de journal économique, la sculpture pourrait raconter l'histoire d'un grand de ce monde agacé par les mauvaises nouvelles boursières. Les valeurs éphémères se retrouvent comme gravées dans le marbre. Ou plutôt dans l'inox qui recouvre ici la sculpture d'acier. Monument improbable à la mémoires des traders disparus ? Pour Wang Du, si les infos passent, tout comme les cotations, les œuvres restent..

Golden Head, 2004 de Huang Yong Ping (né en 1954 en Chine) : Une pagode dorée coiffe le toit du musée... L'architecte de la façade néo-classique doit se retourner dans sa tombe ! Face au parc du même nom, Golde Head ("Tête d'Or") prend une signification particulière. Si la légende veut qu'une tête de Christ en or soit enfouie sous le lac du parc, l'artiste chinois propose, lui, que ce trésor ait la forme d'un pavillon bouddhiste. Cractéristique de l'époque Song, cette pagode a été construite selon les techniques et avec des matériaux traditionnels. D'une culture à l'autre, d'un mythe à un autre, Ping tisse un fil inédit. Tout ce qui brille est-il de l'or ?

Le guetteur du musée, 2003 de Yves Henri (né en 1645 en France) : Si vous ne l'aviez pas vue, elle vous observe depuis les hauteurs de l'édifice... La figure noire surplombant la corniche appartient à un ensemble, "Le petit peuple des guetteurs", sortes de vigies postées à des endroits stratégiques : camp de réfugiés en Palestine, prison de Villefranche... Création partagée, chaque sculpture est réalisée par l'artiste et les usagers du lieu où elle s'installe. Big Brother vous surveille ? Rien ne vous empêche à votre tour de guetter le guetteur du musée...

Un peu à l'écart du MAC, prendre le temps de jeter un coup d’œil à la "Lichtgestalt", œuvre de lumière de l'artiste japonais Kazuo Kataze, qui prend sa pleine dimension à la tombée de la nuit, quand s'allume le socle lumineux sur lequel elle est posée.

Pour vous rendre à la cache, il vous suffira de compléter les coordonnées suivantes :

N 45° 4A.BCD & E 004. 5E.FGC

A : Nombre de chiffres dans le n° d'inventaire de "Blue Klein/Rosa Fontana"
B : Nombre de lettres du nom de la marque du camion "Truck"
C : Nombre de lettres de la deuxième partie (minuscules) du nom de la société donatrice du "World Markets"
D : "Lyon Asymmetrisch" est une œuvre de Robert Combas. Vrai = 0 / Faux = 1
E : "Le guetteur du Musée" est situé sur le toit du bâtiment. Vrai = 1 / Faux = 0
F : Deux fois le nombre de rouleaux en fonte de "Birnam"
G : 3ème chiffre dans la plaque d'immatriculation du camion "Truck"


Association des Géocacheurs du Nord Isère et d'Ailleurs

Infos, actualités, astuces, aide à l'organisation d'events, ...

Cliquez sur le logo pour consulter le blog.


Additional Hints (Decrypt)

F'nffrbve.
Anab zntaégvdhr, ra unhg à qebvgr.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

217 Logged Visits

Found it 177     Didn't find it 18     Write note 10     Temporarily Disable Listing 3     Enable Listing 3     Publish Listing 1     Needs Maintenance 3     Owner Maintenance 2     

View Logbook | View the Image Gallery of 44 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.