Skip to content

<

Le Colorado Provençal

A cache by Fitz26 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 04/24/2012
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   not chosen (not chosen)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Depuis 40 millions d'années (-200 Ma) la Provence est recouverte par la mer. Les sédiments marins se transforment en roches, principalement des calcaires et des marnes. Il y a environ 120 millions d’années, dans des eaux chaudes et peu profondes, abondent rudistes, oursins, coraux et algues calcaires. Les roches qui témoignent de cet épisode sont les calcaires blancs, massifs, dits « urgoniens » qui occupent aujourd’hui les monts de Vaucluse, le Petit Luberon, les Calanques de Marseille…

par suite de la poussée de la plaque africaine, un mouvement général d'approfondissement se produit en Provence. La région est ennoyée et des argiles grises recouvrent les calcaires urgoniens. Se déposent ensuite des sables, issus de l’érosion des massifs émergés. Dans la mer, ce sable est coloré en vert par un minéral argileux contenant du fer, la glauconie.

Vers -100 Ma, la poussée de la plaque africaine entraîne un épisode de plissement et un lent soulèvement. Une bande de terre émerge entre Massif central et Maures, c'est le « bombement durancien ». Les sables verts subissent une profonde altération sous l'action d'un climat tropical humide. Les sables verts vont donner les sables ocreux du bassin d’Apt.

Coupe lithologique

Le Colorado provençal ou ocres de Rustrel est un site semi-naturel, puisque il fut exploité depuis la fin du XVIIe siècle jusqu'en 1992 où le dernier ocrier prit sa retraite. Le site est situé sur la commune de Rustrel dans le département de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les paysages insolites qu'il offre sont constitués de sable ocreux d'origine latéritique.

Le Colorado provençal s'étend sur plus de 30 hectares. Ses sentiers en terre permettent de découvrir des falaises érodées comprenant plus de 20 teintes d'ocre. Le « cirque de Barriès », le « cirque de Bouvène », les bassins de décantation, les cheminées de fée, le « Sahara », les tunnels, le lit de la Dôa (la petite rivière locale) offrent des décors variés aux randonneurs. Le chemin de grande randonnée GR 6 traverse le site.

Le Roussillonnais Jean-Étienne Astier eut l'idée, à la fin du XVIIe siècle, de faire passer le sable dans des bassins de décantation pour en extraire l'ocre. Il le fit ensuite cuire pour en garder les propriétés colorantes. Six départements possédaient alors des gisements : le Vaucluse mais aussi le Cher, la Drôme, le Gard, la Dordogne et l'Yonne. L'arrivée du chemin de fer à Apt en 1877 permit l'exploitation intensive dans le Vaucluse. Créée en 1901, la Société des Ocres de France permit le développement du marché vers l'exportation. Les maxima de production furent atteints en 1929.

L'arrivée des colorants synthétiques vint progressivement concurrencer les ocres naturelles. Après un long déclin, l'exploitation des sites d'extraction s'arrêta peu à peu. Seul le site de production de Gargas reste en activité. Devant la variété de couleurs et de paysages, une association se forme afin de sauvegarder le site et démarre alors une exploitation touristique.

Pour Valider la earthcache vous devez répondre aux questions suivantes (par mail) :

1. à quelle date s'est formé l'Ocre Provençal ?

2. Quel minéral de couleur jaune est produit suite à la dissolution de plusieurs minéraux et à l'oxydation du fer de la Glauconie. ?

3. Sur la pancarte d'entrée, quelles sont les six informations importantes pour le site que l'on peut trouver ?

4. Si vous le souhaitez, prenez une photo de vous ou du GPS devant une cheminée Fée.

Accès :

En bordure de la route départementale 22 sont aménagés un parking ombragé payant (4 euros par voiture), un espace avec tables de pique-nique et un lieu d'accueil, « la maison du Colorado » et un lieu de détente La Rinsoulette (qui signifie en provençal l'endroit où l'on s'arrête pour boire). Les sentiers sont semi-balisés avec des barrières et escaliers par endroits afin de canaliser les passages et éviter ainsi une érosion trop rapide du site.

Le produit des entrées sert à couvrir une partie des dépenses d’aménagement et d’entretien, il vous donnera droit de visiter librement l’ensemble des 30 hectares du Colorado Provençal.

La visite vous prendra entre 2 et 3 heures.

English :

Colorado Provençal ocher or Rustrel site is a semi-natural, since he was operated since the late seventeenth century until 1992 when the last ocher retired. The site is located on the town of Rustrel in the department of Vaucluse and Provence-Alpes-Cote d'Azur. It offers the unusual landscape consists of sandy ocher lateritic origin.

For 40 million years (-200 Ma) the area was covered by sea marine sediments become rocks, mainly limestone and marl. There are about 120 million years, in warm, shallow waters, abundant rudists, sea urchins, corals and calcareous algae. Rocks that show this episode are the white limestone, massive, so-called "Urgonian" who now occupy the mountains of Vaucluse, the Luberon mountains, the creeks of Marseille ...

as a result of the thrust of the African plate, a general deepening occurs in Provence. The area is flooded and gray clay cover the limestone Urgonian. Then deposited sands, from massive erosion emerged. In the sea, the sand is colored green by a clay mineral containing iron, glauconite.

To -100 Ma, the thrust of the African plate causes an episode of folding and slow uplift. A strip of land emerges between Maures Massif Central and is the "bulge Durancian". Greensand undergo a profound alteration under the action of a humid tropical climate. Greensand will give the ocher sands of the basin of Apt.

The Provençal Colorado stretches over 30 hectares. Its trails are identifying land eroded cliffs with over 20 shades of ocher. The "Circus Barriès", the "Circus Bouvène", settling ponds, the hoodoos, the "Sahara", the tunnels, the bed of the DOA (the small local river) offer varied scenery to hikers. The hiking trail GR 6 crosses the site.
Alpha
The Roussillonnais Jean Etienne Astier had the idea in the late seventeenth century, to spread the sand in settling ponds to extract ocher. He did it then cook to keep the coloring properties. Six departments had then deposits: the Vaucluse but also the Cher, the Drôme, the Gard, the Dordogne and the Yonne. The arrival of the railway in 1877 allowed Apt intensive exploitation in the Vaucluse. Founded in 1901, the Company Ochre de France allowed the development of the export market. The maximum production was achieved in 1929.

The advent of synthetic dyes came gradually compete with natural ochres. After a long decline, the use of extraction sites stopped gradually. Only the production site Gargas remains active. At the variety of colors and landscapes, an association formed to safeguard the site and then starts a tourist operation.

To validate the earthcache you must answer the following questions (by email):

1. on what date was formed Ochre Provencal?

2. What mineral yellow color is produced following the dissolution of several minerals and oxidation of iron in the glauconite. ?

3. On the sign of submission, what are the six important information for the site can be found?

4. If you want, take a picture of yourself or GPS front of a fireplace Fairy.

Access:

Along the main road 22 are arranged shaded parking fee (4 euros per car), an area with picnic tables and a place of welcome, "the home of Colorado" and a place to relax The Rinsoulette (which means in Provence where one stops to drink). The trails are marked with semi-barriers and stairs in places to channel crossings and avoid a too rapid erosion of the site.

The product of the inputs used to cover part of the development expenses and maintenance, it will entitle you to freely visit all 30 hectares of Provencal Colorado.

The visit will take between two and three hours.

 

Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.