Skip to content

<

Souvenirs, souvenirs

A cache by Mamie_Ger Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 05/17/2012
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Cette balade vous emmène à Saint-Lô à la découverte d'un de ses monuments les plus anciens. La cache se trouve à proximité. Mais il vous faudra préalablement résoudre son énigme afin de découvrir ses coordonnées GPS précises.

Une chapelle du 12 ème siècle

Cette Chapelle est le seul bâtiment subsistant d’un ensemble plus important connu sous le nom de « léproserie ou maladrerie de la Magdelaine ».

Historique

A partir du 12e siècle, pour limiter les ravages de la lèpre, sont construits des hôpitaux destinés aux seuls lépreux. La léproserie de la Magdelaine aurait été fondée, à cette époque, par Hugues de Morville, évêque de Coutances et Seigneur temporel de Saint-Lô.
Elle s’étendait sur 14 hectares de terre et comprenait plusieurs bâtiments. Sur une vaste esplanade appelée « le Férage de la Magdelaine » se déroulait le 22 juillet une grande Foire. Un droit y était perçu auprès des marchands au bénéfice de la léproserie.
Le 15 avril 1532, François 1er, en visite à Saint-Lô, fut reçu au férage de la Magdelaine.
On ignore à peu près tout de l’histoire de la léproserie jusqu’à la fin des guerres de religion particulièrement importantes dans toute la Basse-Normandie. Fortement délabrée, elle fit l’objet le 18 juillet 1640 d’un état des lieux concluant à la nécessité de travaux de restauration qui sans doute ne furent jamais entrepris.

A la révolution, la Chapelle aurait servi de magasin à fourrages et aussi d’asile à des prêtres réfractaires mais les biens de l’Eglise furent alors déclarés biens nationaux et vendus comme tels.
Si l’on en croit la tradition c’est vers le milieu du 18e siècle qu’on aurait cessé de célébrer le culte dans la chapelle et par là même d’inhumer les défunts dans le cimetière qui la bordait au nord-nord-est.

Par arrêté du 3 septembre 1974 du Ministre des Affaires Culturelles, elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques.
Malgré cela, à l’abandon et menaçant ruines, elle va servir pendant plusieurs années de bâtiment agricole. Des bovins y seront abrités et du foin entreposé sur un plancher installé sur la première partie de l’édifice.
Aussi, afin de ne pas perdre cet héritage du passé, le plus vieux monument saint-lois, témoin de huit siècles d’histoire locale, la ville de Saint-Lô, décide, par délibération en date du 29 juin 1988, d’acquérir la Chapelle.

Source : http://www.saint-lo.fr

Enigme de la cache

 

 

Coordonnées de la cache :

N 49 °07.BF[C-2]

W 001 °03.[G-2]AF

 

Additional Hints (Decrypt)

y’VFOA rfg ha ahzéeb vagreangvbany abeznyvfé crezrggnag y’vqragvsvpngvba q’ha yvier qnaf har éqvgvba qbaaér.

Obîgr cryyvphyr cubgbf.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.