Skip to Content

<

L’église Saint Jean-Baptiste

A cache by Vilcanota Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 8/30/2012
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


L'église Saint Jean-baptiste

D'après d'anciens documents, il semble que l'église paroissiale de Saint-Sauveur-le-Vicomte, initialement située à l'intérieur de l'enceinte du château, ait été transférée à son emplacement actuel, sur le bord de la voie menant vers Portbail, au début du XIIe siècle. Son déplacement témoigne du développement du bourg, alors en pleine expansion, et des besoins nouveaux d'une population de plus en plus nombreuse.

Mises à part quelques pierres de remploi, l'église actuelle ne conserve plus d'éléments architecturaux attribuables à l'époque de sa fondation. Une partie de l'édifice remonte encore à la fin du XIIIe siècle ou au début du XIVe siècle, mais l'ensemble a fait l'objet d'importants travaux de rhabillage et de modernisation au cours des siècles suivants. Comme le reste du bourg et l'abbaye voisine, l'église de Saint-Sauveur-le-Vicomte a notamment beaucoup souffert des évènements de la guerre de Cents Ans. Après le retour de la paix, dans la seconde moitié du XVe siècle, l'édifice a été très largement remanié en style gothique flamboyant. Les grandes arcades de la nef ont été reconstruites à la mode du jour, avec leurs moulures finement nervurées paraissant s'enfoncer dans l'épaisseur des grosses colonnes circulaires qui les soutiennent. Tandis que les bas-côtés ont été voûtés dès le XVe siècle, la nef centrale, initialement couverte en charpente, n'a reçu son voûtement sur croisées d'ogives que dans le courant du XVIIe siècle.

Mais cette église se signale surtout par la richesse et l'abondance de son mobilier religieux et de sa statuaire. On signalera notamment, l'entrée de la nef, les fonts baptismaux en pierre, datés par inscription de 1572. Il s'agit d'un très bel exemple de mobilier liturgique de style Renaissance en calcaire d'Yvetot-Bocage. La cuve circulaire à godrons repose sur une base à décor de griffes et à mufles de lion. Son décor de frise d'acanthe, caractéristique de la Renaissance cotentinaise, se retrouve notamment au portail du Manoir Desmaires, sur la commune de Saint-Sauveur-le-Vicomte. Le couvercle de laiton date de 1895. Sur ces fonts fut notamment baptisée Catherine de Longpré (1632-1688), évangéliste du Canada, béatifiée sous le nom de Marie-Catherine de Saint-Augustin.
Au nombre des statues anciennes, se distingue en premier lieu un exceptionnel Christ aux Liens en pierre ayant conservé sa polychromie d'origine. Cette très belle représentation du thème de l' « Ecce Homo » fut achetée en l'an 1522 à Rouen où elle avait été peinte et sculptée, par les moines de l'abbaye bénédictine, puis transportée par voie navale jusqu'à Saint-Sauveur-le-Vicomte, en empruntant le cours de la rivière Douve. Elle avoisine un saint Jacques en pierre calcaire, production locale datant du XVe siècle. Le saint pèlerin est identifiable à la coquille qui orne sa sacoche.
A noter encore, une jolie sainte Marguerite, en bois polychrome du XVIIe siècle, représentée dominant le dragon qui l'avait dévorée, et dont elle s'est délivrée en lui perçant le flanc à l'aide d'une croix. Dans la chapelle sud, un saint Sébastien en pierre, datant du XVIe siècle, est probablement contemporain de la fondation d'une confrérie créée en l'honneur de ce saint en 1529.
Le maître autel des XVIIe et XIXe siècles conserve la prédelle et le tabernacle d'un ancien retable, qui avait été installé en 1654. Il est encadré par les statues du saint patron de l'église, Saint Jean-Baptiste, et par celle du patron secondaire de la paroisse, saint Michel, deux ouvres du milieu XVIIe siècle en bois polychrome. Dans la chapelle nord figurent un Saint Yves ainsi qu'une sainte Cécile, deux ouvres en bois polychrome datant du début du XVIIe siècle. Elles évoquent par leur facture le maniérisme de l'école de Fontainebleau. Dans cette chapelle se trouve aussi la pierre tombale de Jacques Lefèvre du Quesnoy, qui fut évêque de Coutances et abbé de Saint-Sauveur-le-Vicomte, décédé le 9 septembre 1767.

 

Vous cherchez une boite  : 6 * 3 * 3 cm. 

Looking for a box: 6 * 3 * 3 cm.

 

Additional Hints (Decrypt)

[FR] Ra ha fraf p rfg snpvyr
[EN] Va bar jnl, vg f rnfl

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

193 Logged Visits

Found it 172     Didn't find it 9     Write note 5     Temporarily Disable Listing 1     Enable Listing 1     Publish Listing 1     Needs Maintenance 1     Owner Maintenance 3     

View Logbook | View the Image Gallery of 9 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.