Skip to content

<

Le four à briques

A cache by Stradman31 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/07/2013
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Ce four, restauré et sauvegardé est un rare témoin de cette époque industrielle révolue et un élément de patrimoine de grande valeur pour Blagnac et sa région.

Dans le Midi Toulousain, la brique est devenue le 1ere matériau de construction, compte tenu d’absence de carrière à proximité.  Ainsi, l’argile de Blagnac, de très bonne qualité, fut exploitée dès l’antiquité.
Au début du XXème siècle, il y avait 7 briqueteries à Blagnac. Cette industrie, la plus ancienne de la ville, faisait vivre des centaines de familles. Et ce n’est qu’en 1941 que la dernière briqueterie a arrêté sa production. De cette dernière, nous reste le four à briques.
Dès l'Antiquité, l'argile jaune de Blagnac que l'on trouve sous 50 cm de terre arable était exploitée pour sa qualité. D'autant que qu'en l'absence de carrières dans le midi toulousain, alliée à la mise au point d'un type de cuisson unique, la brique est devenue bien vite un matériau recherché. Ce don de la terre a été utilisé pour la construction, par exemple, de nombreux ponts à Toulouse, l'amphithéâtre romain de Purpan, d'ouvrages d'art sur le canal du Midi, la porte nord de la cathédrale Saint-Etienne ou encore la basilique Sainte-Germaine à Pibrac. Cette activité artisanale, particulièrement harassante en raison des postures toujours courbées et de la terre à charrier, va perdurer jusqu'en janvier 1941. Il existait une solidarité étonnante entre les ouvriers des briquèteries toulousaines. Et l'on allait de l'une à l'autre se donner un coup de main.
Le four à biques de Blagnac avait été construit en 1868 par Bernard Gellé et est resté en sa propriété jusqu’à son acquisition par la mairie de Blagnac en 1979. De l'extérieur, il ressemble plus à une tour (8 m de haut) - en fait la cheminée - aux épais murs évasés 2,50 m à 1,40 m en hauteur. Le four pouvait produire jusqu'à 22 000 briques par fournée et plus de 100 000 par an. En contrebas, on peut encore voir les ouvertures des foyers à charbon qui fonctionnaient 72 heures non-stop. Sur le côté, c’est l’entrée du four, d'où les briques étaient évacuées encore chaudes, une semaine plus tard. Aujourd’hui, elle est fermée d’une grille de protection.

Additional Hints (Decrypt)

Zntargvdhr

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.