Skip to Content

<

Le Pont du Malheur

A cache by Cairn07 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 05/31/2013
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Le 8 septembre 1902, lors de la construction du viaduc du "Bon Pas" 9 ouvriers trouvèrent la mort lors de l'effondrement de la clef de voûte. Ce viaduc, ouvrage de la ligne CFD La Voulte sur Rhône - Saint Agrève devint alors le"Pont du Malheur".Cette ligne CFD a été fermée en 1968 après avoir rendu de grands services à la région non seulement pour le transport des personnes mais aussi pour celui des bestiaux et des marchandises.

Voie CFD - Dolce Via

Projet de valorisation de l’ancienne voie ferrée CFD

L’ancien Chemin de Fer Départemental, qui serpente tout le long la rivière Eyrieux, totalise 70 km et traverse 19 communes sur les 63 constituants le bassin versant de la Vallée de l’Eyrieux. Cette ancienne voie ferrée constitue, par son tracé, sa configuration, son environnement et les territoires qu’elle traverse, une valeur patrimoniale et culturelle forte.

Viaduc du bonpas

Une forte richesse patrimoniale

Le C.F.D. présente ainsi un patrimoine naturel d’exception puisqu’il constitue un des trois axes structurants de la vallée avec la rivière Eyrieux et la Départementale 120. Il permet également d’admirer l’ensemble des paysages qui sont composés de trois micro-territoires : le Pays de la Voulte, le Cœur de l’Ardèche et le Pays des Boutières. Au niveau du patrimoine architectural et bâti, l’ancienne voie ferrée présente de nombreux ouvrages d’art et traverse de nombreux villages possédant de forts atouts patrimoniaux. D’un point de vue culturel, le C.F.D. fait partie de l’histoire de la vallée car il a longtemps participé aux activités économiques et humaines du territoire. Il a fonctionné de 1891 à 1968 et a permis ainsi de développer les relations entre le haut et le bas de la vallée, de coupler le transport des passagers avec celui des marchandises. L’ancien C.F.D. traverse de nombreux paysages agricoles : terrasses, vergers, etc. Il était autrefois un moyen de transports des fruits et de diverses productions. Il peut être aujourd’hui un outil de découverte du terroir.
Micheline pont du Malheur
Concernant les activités de loisirs, cette voie présente un produit touristique en elle-même. Elle est empruntée par certains sentiers de Grande Randonnée ainsi que par des boucles locales de randonnées indiquées dans les topo-guides. Elle peut également être considérée comme un lien entre les différents pôles d’activités et de loisirs des communes. Depuis la fin de l’exploitation commerciale de la voie en 1968, les traverses et les rails ont été retirées. On trouve aujourd’hui des ballasts plus ou moins gros, du sable et graviers et à certains endroits du bitume. La plate-forme a été rétrocédée aux communes de Saint-Martin-de-Valamas et Saint-Jean-Roure, et certains tronçons ont été aménagés et ouverts à la desserte locale. D’autres parties (communes de Saint-Agrève, Intres et Saint-Julien-Boutières) sont la propriété du Conseil Général d’Ardèche. JPEG - 18.8 ko

La « Dolce Via »

Le projet de valorisation de l’ancienne voie de chemin de fer de la Vallée de l’Eyrieux est largement engagé sur le territoire de la Communauté de Communes du Pays du Cheylard, la Communauté de Communes d’Eyrieux-aux-Serres, les communes de La Voulte sur Rhône, Saint Laurent du Pape et Saint Fortunat sur Eyrieux, trois communes qui se trouvent en bas de la vallée de l’Eyrieux et qui s’ouvrent sur la vallée du Rhône. Dès 2010, un groupement de commande, ayant pour but la réalisation d’une étude commune « signalétique et identité », a été constitué par les Communautés de Communes du Haut-Vivarais, des Boutières, du Pays du Cheylard, du Pays de Lamastre, des Châtaigniers, d’Eyrieux-aux-Serres, les communes de La Voulte sur Rhône, Saint Laurent du Pape et Saint Fortunat sur Eyrieux. Celle-ci a permis de baptiser cette voie verte en « DOLCE VIA » . Le futur aménagement consiste en la mise en place d’un itinéraire sécurisé pour la pratique de la randonnée non motorisée (pédestre, cycliste, équestre). Il proposera ainsi de parcourir et de découvrir les différents paysages du territoire et d’organiser ponctuellement des manifestations diverses : randonnées à thèmes, raid V.T.T…. De plus, il permettra une connexion avec le projet de véloroutes VIA RHONA, au niveau national ainsi qu’avec des projets départementaux qui sont encore à l’étude. Il permettra également la connexion avec les deux trains touristiques de Tournon-Lamastre et Saint Agrève-Dunières (43). Le parcours de la « DOLCE VIA » totalise 70 km, de La Voulte-sur-Rhône à Saint-Agrève. Un tronçon de 15km de Saint-Jean-Roure à Saint-Agrève Dans ce contexte, la Communauté de Communes des Boutières, comprenant notamment les communes de Saint-Jean-Roure, Saint-Martin-de-Valamas, Saint-Julien-Boutières et Intres, et la Communauté de Communes du Haut-Vivarais, comprenant la commune de Saint-Agrève, souhaitent poursuivre ce projet d’aménagement du C.F.D. pour permettre une continuité du projet de valorisation touristique. Le projet concernera cinq communes, Saint-Jean-Roure, Saint-Martin-de-Valamas, Saint-Julien-Boutières, Intres et Saint-Agrève, pour un total de 15,5 km de voie. Flag Counter

Additional Hints (Decrypt)

ba gur ebpxf

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

45 Logged Visits

Found it 35     Didn't find it 1     Write note 8     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 6 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.