Skip to content

<

La chapelle de La Ceriseraie

A cache by Jacopino Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/22/2013
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:




Le site

La chapelle de La Ceriseraie porte officielement le nom de "Chapelle Saint-Jean-Baptiste".
On l'appelle chapelle de La Ceriseraie car elle se situe au lieu-dit La Ceriseraie sur la commune de Saint Mars du Désert.
La chapelle courut le risque d'être rasée en 1974 à cause de l'élargissement de la départementale D178. Sauvée de justesse, elle s'élève maintenant au milieu d'une aire de repos et est propriété du Conseil Général qui en a restauré la toiture.
Elle n'est ouverte qu'une seule fois par an, le jour de la procession des Rogations.



L'histoire

Cette chapelle a été fondée, semble-t-il, le 19 février 1602 par René du Pé, chevalier, seigneur d'Orvault et du Perray, et Nicole Rouxel, sa compagne.

Joseph Levat de Beauchêne, seigneur du Perray de La Charandière, est assassiné en 1762 et y est inhumé.

Mais c'est en 1795 que la chapelle et ses alentours rentre véritablement dans l'histoire car c'est ici qu'à eu lieu une bataille meurtrière célèbre entre les Chouans et les soldats républicains ...
Le 12 août 1795, un convoi chargé d'un million cinq cent mille livres en assignats, vingt-cinq mille livres en numéraire, ayant six voitures chargées de farine, deux de rhum et d'eau-de-vie, d'autres encore contenant des objets pillés par les troupes républicaines, quitte Nantes pour se rendre à Châteaubriant. Il est escorté par un bataillon de 1800 soldats républicains. Ces hommes avaient pris une part active aux massacres de Quiberon. Aussi les Royalistes s'étaient juré de venger leurs frères. Ce voeu terrible devait bientôt se réaliser !
Après avoir été inquiété par des coups de feu à la sortie de Carquefou, le convoi entre dans un véritable guet-apens en gravissant la côte de La Ceriseraie. Les Chouans, embusqués des deux côtés de la route, font feu sur les chevaux pour empêcher le convoi d'avancer. Commence alors une bataille qui durera deux longues heures. Les femmes et les enfants, accourus de toutes les fermes environnantes, applaudissent et prennent part au massacre. A ceux qui demandaient à se rendre, ils répondaient : « Vous avez fusillé nos frères à Quiberon, vous périrez tous ici ».
Sur l'ensemble des 1800 hommes, seul une poignée purent échapper à la horde des 4000 à 5000 Chouans qui les attendaient ce jour-là.
La bataille de la Ceriseraie ne mit pas fin aux guerres de la Chouannerie. Longtemps encore les campagnes environnant la ville de Nantes devaient être ensanglantées par cette lutte fratricide.





La cache

La cache est un container de type "XXL PET". Elle est accrochée au tronc d'un arbre, à 160 cm du sol.
Pour loguer, vous pouvez la décrocher aisément du porte-cache en la faisant coulisser vers le haut.
Si vous rencontrez des difficultés pour trouver le container, une image spoiler est à votre disposition.
Soyez vigilant dans vos recherches car le site est une halte très prisée par les personnes de passage.

Have fun !


Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.