Skip to Content

<

La forêt de l’an 2000

A cache by Yannick-p14-61 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/23/2013
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Pour marquer le passage à l’an 2000, la Région Basse-Normandie avait décidé de célébrer la naissance de chaque enfant de la région en lui dédiant un arbre. Entre Exmes, Le Pin au Haras et Villebadin, une forêt est née. 19 730 arbres ont été ainsi plantés, des essences nobles, celles que l’on retrouve dans les plus belles forêts françaises. Sur dix-huit hectares, croissent désormais 14 500 chênes sessile, 3900 hêtres, 665 érables sycomore et 665 frênes.

La forêt des enfants de l’an 2000, modeste poumon de verdure à l’échelle des quelque 1 700 000 hectares de forêt française, va s’affirmer au fil des ans comme un véritable patrimoine naturel de haute valeur. La création d’une forêt permet de reconstituer et de protéger les sols et les ressources en eau. Elle offre également des nouveaux habitats à de nombreuses espèces animales. La forêt des enfants de l’an 2000 participe ainsi de la démarche de valorisation des paysages entreprise par la Région. Elle est désormais un maillon supplémentaire de la politique de défense et de sauvegarde de la biodiversité et des milieux remarquables de Basse-Normandie.

En absorbant le dioxyde de carbone (photosynthèse), la forêt réduit la concentration des gaz à effet de serre et lutte contre les changements climatiques, deux enjeux majeurs pour l’avenir de la planète. Le rôle bénéfique de la forêt est rappelé dans le protocole de Kyoto, entré en vigueur en 2005. Le bois, matériau et source d’énergie renouvelables, offre une alternative à la consommation des énergies fossiles.

De nombreuses civilisations ont associé la naissance d’un enfant et la plantation d’un arbre. Cette coutume ne recouvre toutefois pas toujours la même signification. Au vie siècle, les Celtes plantaient un arbre à chaque naissance pour que le nouveau-né soit « relié » au ciel et à la terre, aux dieux et aux hommes. Dans la religion juive, les branches et le feuillage de l’arbre planté à la naissance de l’enfant seront utilisés plus tard pour dresser le lit nuptial des nouveaux époux. Dans les îles du Pacifique sud, on plante un arbre à pain pour que l’enfant ne manque ensuite jamais de nourriture.

Additional Hints (Decrypt)

11 rg chvf 3

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.