Skip to Content

<

Bouin - Marais salant [AE2014]

A cache by FREDAGNES Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 07/26/2014
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

   non trouvee


NON TROUVEE  NON TROUVEE   

NO N TROUVEE

Présentation / Presentation :

NON TROUVEE   Une promenade sur la Côte de Jade peut également être l’occasion de voir, ou de revoir un site avec un nouvel éclairage. Nous allons pouvoir observer un marais salant, à l’entrée de Bouin, proche de l’office de tourisme. 

NON TROUVEE

NON TROUVEE  A walk on the Côte de Jade can also be an opportunity to see or revisit a site with a new light. We can observe a salt marsh at the entrance of Bouin, near the tourist office.

Rappel géologique / Geological reminder :

NON TROUVEE   L’eau de mer, le vent, le soleil et la saliculture:

L’eau de mer est l'eau salée des mers et des océans de la Terre. On dit qu’elle est « salée » parce qu'elle contient des substances dissoutes, les sels, constitués d'ions principalement des ions halogénures comme l'ion chlorure et des ions alcalins comme l'ion sodium. On trouve 30 à 40 grammes de sels dissous pour un kilogramme d'eau de mer. 
La salinité est un des paramètres les plus importants de l'eau de mer, et désigne la teneur en sels dissous. La salinité moyenne des océans est de 35 g/l, et reste généralement comprise entre 30 g/l (Atlantique nord) et 40 g/l (mer Rouge).
Les deux principaux sels sont Na+ et Cl-, qui en s'associant forment le chlorure de sodium principal constituant du « sel marin », que l'on extrait dans les marais salants pour obtenir du sel alimentaire. Source Wikipedia. Les eaux salées contiennent différents constituants, pour simplifier: environ 80% de NaCl (Chlorure de Sodium, communément appelé „sel“) et environ 20% d‘autres chlorures et sulfates, qu’il faut éliminer. Le grand principe des marais salants repose sur la cristallisation fractionnée des chlorures.

Le vent: La configuration du marais breton, très plat, présente l’avantage de faire profiter aux marais salants des effets très bénéfiques du vent, quelque soit sa provenance, car les premiers reliefs importants sont situés à plusieurs kilomètres. Le vent est un facteur important d’évaporation.

Le soleil: Le très grand dégagement des marais, et l’absence d’arbre favorise l’ensoleillement des marais, second facteur d’évaporation de l’eau.

La saliculture: Les marais salants de la côte Atlantique existent depuis le haut Moyen Age. Tout repose sur un principe chimique assez simple: en augmentant la concentration d’un sel dans une solution aqueuse, à partir d’un certain seuil, le sel se met à précipiter en cristallisant. Les marais salants ou salines sont un ensemble de bassins de faible profondeur, appelés carreaux, dans lesquels est récolté le sel, obtenu par évaporation de l'eau de mer, sous l'action combinée du soleil et du vent. Les salines sont littorales et fonctionnent avec de l'eau de mer. Celle-ci est conduite par gravité lors des marées moyennes et fortes (coefficient supérieur à 80) à travers un grand réseau de canaux (les étiers) jusqu'à des réservoirs ou bassins intermédiaires, appelés vasières,cobiersfares et adernes. De là, elle est ensuite conduite dans les bassins de récolte, les cristallisoirs ou œillets. En saison chaude, tout au long de ce parcours, la salinité augmente régulièrement avant même l'entrée de l'eau dans les cristallisoirs. Dans les vasières, profondes de plusieurs dizaines de centimètres, les matières en suspension se déposent par décantation, formant une couche de plusieurs centimètres par an, nettoyée durant l'hiver. En plus d'être un bassin de décantation, la vasière peut parfois servir de réserve d’eau pendant l’entretien et la récolte (période de février à octobre). On y retrouve parfois des rats ou des souris. Le cobier, moins profond (quelques centimètres), assure une décantation secondaire et permet d'entamer le processus d'évaporation proprement dit. L'eau de mer contient en moyenne 35 g de sel par litre. Les fares sont des pièces d’eau rectangulaires et permettent une augmentation importante du degré de salinité de l’eau. Enfin, les adernes ont deux fonctions : poursuivre l’évaporation tout en stockant l’eau nécessaire au remplissage des œillets (elles permettent de réapprovisionner, en eau fortement chargée en sel, les œillets après une journée d’évaporation). À partir de là, des canaux plus fins, les sauniers, alimentent en eau fortement chargée en sel des aires de cristallisation ou cristallisoirs, fréquemment appelés œillets ou aire saunante. Dans ces petits bassins rectangulaires généralement, la faible couche d'eau (inférieure au centimètre, de l'ordre de 5 mm en général) est favorable à son réchauffement et donc à son évaporation jusqu'à précipitation du sel. Les bords de l’œillet sont généralement plus creux (en pente douce sur les 50 premiers centimètres du bord) pour récupérer un maximum de fleur de sel car autrement il n’y a pas une épaisseur d’eau suffisante pour la récolte. Dans les cristallisoirs, le sel est récolté sous forme de relativement gros cristaux précipitant au fond de la mince couche d'eau saturée. Le saunier peut aussi cueillir de la fleur de sel constitué de cristaux plus petits restant à fleur d'eau si les conditions sont favorables (présence de vent). La production elle-même n'a lieu que de mi-juin à mi-septembre dans l'hémisphère nord ; le reste de l'année est consacré à l'entretien de la saline ou à sa préservation des intempéries par submersion par la mer. Source Wikipedia.
Formule chimique du sel : NaCl : chlorure de sodium (Le symbole du sodium Na vient du nom latin d'un composé du sodium appelé natrium, qui lui-même vient du grec nitron, une sorte de sel naturel (le natron). En allemand, comme en danois ou en néerlandais, sodium se dit Natrium.) Dans les œillets, la concentration de sel peut être de 270 à 360 grammes de NaCl / litre.

Au premier Way Point [WP1], repérez les plates-formes circulaires à partir desquelles le paludier regroupe le sel de chaque œillet. Notez qu’il y a des plates-formes circulaires qui permettent d’atteindre deux œillets, et des plates-formes demi-circulaires, qui permettent d’atteindre un seul œillet.
Au second Way Point [WP2], Observez, si possible, le sens de passage de l’eau dans les différents bassins…non trouvee

NON TROUVEE  Sea water, wind, sun and salt production:

Sea water is salt water seas and oceans of the Earth. Is said to be "salt" because it contains dissolved substances, salts, ions mainly consist of halide ions such as chloride ion and alkali metal ions such as sodium ion. There is 30 to 40 grams of dissolved salts per kilogram of seawater. The salinity is one of the most important parameters of seawater, and denotes the content of dissolved salts. The average ocean salinity is 35 g / l, and is generally between 30 g / l (North Atlantic) and 40 g / l (Red Sea). The two main salts are Na + and Cl-, which is combining form sodium chloride main constituent of "sea salt", which is extracted in the salt marshes for food salt. Source Wikipedia. Brines contain various components, to simplify: 80% NaCl (Sodium Chloride, commonly known as "salt") and about 20% of other chlorides and sulfates, which must be removed. The great principle of the salt marshes based on the fractional crystallization of chlorides.

Wind: Configuration Breton marshes, very flat, has the advantage to enjoy the salt marshes of the very beneficial effects of wind, whatever its origin, as the first major landforms are located several kilometers. Wind is an important factor in evaporation.

The Sun: The large release of marshes, and the lack of sunshine tree favors marshes, second water evaporation factor.

Salt production: The salt marshes of the Atlantic coast have existed since the Middle Ages. Everything is based on a fairly simple chemical principle by increasing the concentration of salt in an aqueous solution, from a certain threshold, the salt begins to precipitate crystallizing. Salt or salt marshes are a series of shallow basins, called tiles, which is harvested in the salt obtained by evaporating sea water, under the combined action of the sun and wind. Saline are coastal and operate with seawater This is driven by gravity at the middle and high tides (over 80 coefficient) through a large network of canals (the creeks) to tanks or intervening basins, called mudflats cobiers, fares and adernes. From there it is then conducted in catch basins, the crystallizer or carnations. Hot season, throughout this journey, salinity increases steadily even before the entry of water into the crystallizer. Mudflats, deep tens of centimeters, suspended solids are deposited by settling, forming a layer several centimeters per year, cleaned during the winter. In addition to being a settling pond, mudflat can sometimes serve as a water reserve for maintenance and harvest (period from February to October). It sometimes found in rats or mice. The cobier shallower (a few centimeters), provides secondary settling and allows to start the evaporation process itself. Sea water contains about 35 g of salt per liter. The fares are rectangular pieces of water and allow a significant increase in the degree of salinity of water. Finally, adernes have two functions: to continue evaporation while storing water needed to fill carnations (they used to replenish, water heavily laden with salt, carnations after a day of evaporation). From there, finer channels, salt workers, feed in heavily loaded areas of salt crystallization or crystallizers, often called eyelets or saunante water area. In these generally small rectangular basins, low water layer (less than one centimeter, approximately 5 mm in general) is in favor of change and thus its evaporation to precipitation of salt. The edges of the eye are usually hollow (gentle slope on the first 50 inches from the edge) to get a maximum of sea salt because otherwise there is not a sufficient thickness to water harvesting. In crystallizing the salt is harvested in the form of relatively large crystals precipitated at the bottom of the thin layer of water saturated. Dusting can also pick the flower of salt consisting of smaller crystals remaining flower water if conditions are favorable (presence of wind). The production itself takes place from mid-June to mid-September in the northern hemisphere; the rest of the year is devoted to the maintenance of saline or preservation weather flooding of the sea. Source Wikipedia.
Chemical formula of the salt: NaCl: sodium chloride (sodium Na symbol comes from the Latin name of a compound called sodium natrium, which itself comes from the Greek nitron, a kind of natural salt (natron) In German. as Danish or Dutch, sodium Natrium said.) In carnations, the concentration of salt may be from 270 to 360 grams NaCl / liter.

The first Way Point [WP1], locate the circular platforms from which the salt comprises the salt of each eyelet. Note that there are circular platforms that achieve two eyelets and semicircular platforms that achieve a single eyelet.

The second Way Point [WP2] Observe, if possible, the direction of flow of water in the basins ...

Pour loguer cette cache / To log this cache :

NON TROUVEE

NON TROUVEE   Pour valider votre visite sur le site, envoyez-moi, en précisant bien le nom de l’earthcache, vos réponses par courrier électronique aux questions suivantes. Vous pouvez loguer "Found it", et je vous contacterai en cas de nécessité:
Question 1: WP1 : A=nombre de plates-formes circulaires, B=nombre de plates-formes demi-circulaires ?
Question 2: WP2 : quel est le nom du dernier canal qui alimente les oeillets ?
Question 3: WP2 : que signifie Natrium ?
Question 4: WP2 : entre la mer et les œillets, de quel facteur F a été augmentée la concentration en sel, d’un facteur de 2, de 5, ou de 10 ? F = ___ ?
Une photo du site, en noir et blanc, sera la bienvenue, bien que facultative.

NON TROUVEE  To validate your visit to the site, email me, stating clearly the name of the earthcache your answers by email to the following questions. You can log in "Found it," and I will contact you if necessary:
Question 1: WP1: A = number of circular platforms, B = number of semi-circular platforms?
Question 2: WP2: what is the name of the last channel that feeds the eyes?
Question 3: WP2: Natrium that mean?
Question 4: WP2: between sea and carnations, which factor F was increased salt concentration by a factor of 2, 5 or 10? F = ___?
A photo of the site, black and white, will be welcome, although optional.

Sources / Sources :

Documentation « papier » : Notice de la carte géologique de la France au 50000ème, feuille «Paimboeuf», XI-23, n°480, Notice de la carte géologique de la France au 50000ème, feuille «Ile de Noirmoutier - Pointe Saint Gildas», X-24-25, n°506-533, Dictionnaire de géologie Masson, Série des Guides géologiques régionaux Masson, Méthodes modernes de géologie de terrain - Tome 2a manuel d’analyse structurale - Editions Technip, The Mapping of Geological Structures - Ken McClay - Geological Society of London - Handbook Series, Principes de Tectonique -  A.Nicolas - Masson, Initiation à la géologie - Mémento du géologue - Ch.Pomerol et A.Blondeau - Ed.Boubée.

Consultations sur Internethttp://infoterre.brgm.fr/ ; Google Earth ; Geowiki ; Wikipedia ; http://geophysics.ou.edu/geol1114, http://www.sandatlas.org/2011/11/ilmenite/

NON TROUVEE   Rappel concernant les « Earthcaches »: Il n'y a pas de conteneur à rechercher ni de logbook à renseigner. Il suffit de se rendre sur les lieux, de répondre aux questions ci-dessus et de nous renvoyer les réponses.

NON TROUVEE  Reminder on "Earthcaches" There is no container or logbook to find information. Simply visit the site, to answer questions above and send us the answers.

Vous aimez les earthcaches, mais alors, si ce n'est pas déjà fait, qu'attendez-vous pour vous inscrire ? C'est ici: http://coord.info/GC5HKV6 

ou consulter le site dédié, c'est là:

   non trouvée

Additional Hints (No hints available.)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.