Skip to Content

<

Via Lemovicensis #13 : le Sacré Coeur

A cache by CHTIGONES Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/28/2014
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Cette cache est la treizième étape d'un ensemble développé par plusieurs géocacheurs de Limoges tout au long du chemin de Saint Jacques de Compostelle parcourant Limoges (la Via Lemovicencis).


Le podium

------------oOo------------

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle est un pèlerinage catholique, dont la destination finale est le tombeau supposé de l'apôtre Saint Jacques le Majeur, situé dans la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne (Région de Galice).

La via Lemovicensis (ou voie de Vézelay) est le nom latin d'un des quatre chemins de France du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle passe par Limoges, d'où son nom, depuis le Xème siècle mais son point de départ est l'abbaye de la Madeleine à Vézelay. Elle traverse le pays d'étape en étape jusqu'au village basque d'Ostabat, où elle fusionne avec deux autres routes françaises.

Des coquilles en bronze jalonnent les itinéraires les plus empruntés par les pèlerins dans Limoges (
Voir le chemin sur Google Map) et plusieurs géocacheurs se sont associés pour vous proposer un circuit alliant découverte du patrimoine limougeaud et géocaching. Cet itinéraire est composé de caches traditionnelles et mystery que vous pourrez réaliser individuellement ou en série.

Carte des itinéraires contemporains du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

Carte des routes de St Jacques de Compostelle



Venant de La collégiale de Saint-Léonard de Noblat (classée au patrimoine Mondial de l’UNESCO, le pèlerin arrive à Limoges par la rive gauche.

. GC41VQM - Via Lemovicensis #1 : Les Ponticauds par CHTIGONES
Des bords de Vienne, habités autrefois par les "ponticauds", essentiellement des pêcheurs et des buandières, on bénéficie d'une des plus belles vues sur l’imposante cathédrale gothique.

.
GC41VZO - Via Lemovicensis #2 : Le Pont Saint Etienne par CHTIGONES
Depuis la place de Compostelle, le chemin franchit la Vienne par le pont Saint-Etienne, construit au début du XIIIème siècle et pénètre au cœur de l’ancienne cité médiévale des évêques. Le quartier du pont Saint-Étienne porte encore le nom de « Naveix », du bas latin « navigium » qui signifie « au port».

.GC41PGP - Via Lemovicensis #3 : Fontaine du Père Peigne par BeB87
L'agglomération de Limoges est construite, à l'instar de Rome ou Paris, sur sept collines. Son altitude est, en moyenne, de 306 mètres et varie de 230 mètres sur les rives de la Vienne à plus de 430 mètres. La Cité est un des deux quartiers de l'histoire médiévale de Limoges. Vous y découvrirez une fontaine aux propriétés jadis réputées pour la teinture.

.GC41PND - Via Lemovicensis #4 : La Cathédrale par BeB87
La cathédrale de Limoges est consacrée à Saint-Etienne. Sa tour n'a pas encore reçu sa flèche et son portail Nord de style gothique flamboyant est un bonheur pour les yeux.
A proximité de la cathédrale, le Musée des Beaux-Arts, installé dans l’ancien palais épiscopal, mérite une visite (entrée gratuite) pour admirer ses collections d’émaux champlevés : châsses reliquaires, croix, encensoirs, etc., qui ont fait la renommée internationale de Limoges dès le Moyen Age, d’émaux peints de la Renaissance, d'émaux contemporains et d’antiquités égyptiennes. On y retrouve également un étage consacré à l'histoire de Limoges (intéressantes maquettes de la ville) et un autre consacré aux peintres locaux (Renoir, S Valladon …)

.GC2Z2D8 - Via Lemovicensis #5 : The CITE of Limoges par Daniel95
Cette mystery vous conduira dans les rues de l'ancienne Cité des évêques à la recherche des plus beaux ensembles architecturaux ainsi que dans les magnifiques jardins de l'évêché

.GC2KWT9 - Via Lemovicensis #6 : Place St Pierre de ... par Daniel95
Poursuivant son chemin, le pèlerin arrive à la place Saint-Pierre entourée par l’église Saint-Pierre-du-Queyroix, (à découvrir pour son riche mobilier et ses vitraux), l’ancien lycée des Jésuites, (aujourd’hui Lycée Gay-Lussac) ou le curieux Pavillon du Verdurier avec ses façades décorées de carreaux de grès cérame et de mosaïques.

.GC2823E - Via Lemovicensis #7 : Recherche trésor des Templiers par Daniel95
En remontant la rue du clocher, une des principales rues piétonnes, vous ne manquerez pas de faire un crochet par la Cour du Temple, bordée par un hôtel particulier à colonnade et à pans de bois, un des lieux les plus enchanteurs de Limoges à cause de son aspect vierge de toute modernité et son isolement.

.GC3XWJ6 - Via Lemovicensis #8 : Histoire de lions Place St Michel par BeB87
Les coquilles de bronze vous conduiront ensuite à l’Eglise Saint-Michel-des-Lions qui doit son nom aux deux sculptures, usées par le temps, qui gardent le portail sud de l’édifice. L’église arbore fièrement son clocher surmonté d’une boule de cuivre ajouré qui pourrait contenir une personne de taille adulte, dit-on ! Elle conserve les reliques de Saint-Martial qui sont présentées à la dévotion des fidèles tous les sept ans à l’occasion de la cérémonie des Ostensions.

.GC288QR - Via Lemovicensis #9 : Autour de La Motte par Daniel95
A peu de distance, la place de la Motte offre un panorama sur les principaux évènements de l’histoire de Limoges, grâce à son trompe-l’œil représentant Renoir en plein travail (maison natale au N° 71 Boulevard Gambetta). En face de ce dernier, on peut admirer un bâtiment de briques, de métal, de verre et de porcelaine. La frise de porcelaine qui court sur le haut du bâtiment représente les victuailles que l’on pouvait acheter dans ces halles à la fin du XIXe siècle.

.GC24WH7 - Via Lemovicensis #10 : Recherche Aurélien désespérément par Daniel95
A deux pas, la rue de la Boucherie, réservée à cette activité jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale, abrite la Chapelle Saint-Aurélien. Devant cette chapelle privée, propriété de la corporation des bouchers dont on peut admirer l’ornementation très riche, s’élève une magnifique croix en calcaire.

.GC41W1C - Via Lemovicensis #11 : Les arènes d'Augustoritum par CHTIGONES
Puis les coquilles de bronze conduisent le pèlerin à la place d’Aine, dominée par le tribunal de style néoclassique. En empruntant la rue des Arènes on s’attend à voir un amphithéâtre gallo-romain. Or, seuls des rares vestiges subsistent de cette impressionnante construction, qui pouvait accueillir jusqu’à 20 000 spectateurs, et qui, une fois abandonnée, a servi de carrière.

.GC2KX3Q - Via Lemovicensis #12 : Porcelaine de Limoges par Daniel95
Comblées au XVIIIe siècle, les arènes ont cédé la place au jardin d’Orsay qui surplombe la place Winston Churchill (ancien champ de foire, qui rappelle que Limoges est au cœur d’une région d’élevage) et le Musée National de la porcelaine Adrien Dubouché, dans lequel on peut admirer des collections exceptionnelles de céramiques de différentes époques (grès, faïence et de porcelaine).Puis le pèlerin reprendra son bâton vers Périgueux en passant par la place des Carmes (rue Neuve-des-Carmes) qui gardent le souvenir de l’ancien couvent qui s’élevait là au XIIIe siècle.

.GC5BVB0 - Via Lemovicensis #13 : Le Sacré Coeur par CHTIGONES
Au numéro 30 de la rue François Perrin, Le pèlerin pourra admirer l’église du Sacré-Cœur à l’architecture particulière. Ce qui fait surtout la grande valeur architecturale de cet édifice, c'est son ensemble de vitraux du maître-verrier Francis Chigot.

.GC42A36 - Via Lemovicensis #14 : Les Emailleurs par CHTIGONES
Plongez ensuite plein sud vers le square des émailleurs. Admirez les façades des maisons bourgeoises construites à la fin du XIXè siècle !
La route de St Jacques se poursuit ensuite vers le centre hospitalier et quitte Limoges pour la commune d'Isle.

.GC4NX3T
- Via Lemovicensis Bonus : Le coffre de Santiago par BeB87
A sa sortie de Limoges, avant de poursuivre sa route vers Compostelle, Jacques de Zébédée, encore appelé Saint-Jacques (ou Santiago en espagnol), le plus « bouillant » des apôtres, a laissé sur son chemin un coffre qu’il vous faudra découvrir.



.

La Paroisse Sacré Cœur- Sainte Jeanne d’Arc fait partie des 4 paroisses de Limoges créées en 1872 par l’évêque de Limoges, Monseigneur Duquesnay. La première église provisoire du Sacré Cœur a tout d’abord été implantée dans une ancienne halle au blé. Il faudra attendre 1937 pour que l’église située au N°30 de la rue François Perrin soit inaugurée. Son style architectural est romano-bizantin inspiré du Sacré Cœur de Montmartre.

Par le choix des matériaux, les architectes de l’époque ont voulu mêler tradition et innovation. Tradition dans l’emploi de moellons de granit pour les murs ; innovation dans l’utilisation de béton armé pour le reste du bâtiment et le clocher.

La décoration intérieure de l’Eglise regorge de trésors avec notamment les émaux du premier autel (réalisés par le maître-émailleur Robert Blancher) et les vitraux de Francis Chigot et son fils.



.

Francis Chigot est un verrier et peintre de vitraux français, né en 1879 à Limoges. Il fut élève au lycée Gay-Lussac de Limoges, puis à l'École nationale supérieure des arts décoratifs. Il commença à travailler pour les monuments historiques en 1917 et continua avec les restaurations d'églises du nord de la France, détruites par les combats de la Première Guerre mondiale.

On lui doit de nombreuses créations de vitraux dans le Limousin et dans des monuments français parmi lesquels la plupart des différents édifices religieux de Limoges, une collection de verrières de la période Art nouveau à la période Art déco exposées au Musée des Beaux Arts de Limoges, les verrières de la gare de Limoges-Bénédictins, les vitraux de la basilique Notre-Dame de Montréal, les vitraux de la basilique de la Visitation à Annecy, les vitraux de l'église de Conques, la restauration de verrières des cathédrales de Poitiers, Bourges, Clermont-Ferrand, Moulins, les vitraux de l'église du nouveau village d'Oradour-sur-Glane, etc...
A son décès en 1960 les ouvriers de son atelier fondent alors l'« Atelier du Vitrail » à Limoges, qui poursuit son œuvre.


. Prochaine étape : Les émailleurs




Additional Hints (Decrypt)

[FR] Ra pnf q'hetrapr havdhrzrag ibhf nherm ha ghlnh

[EN] Bayl va pnfr bs rzretrapl

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.