Skip to content

<

GeoNord15 - Coup de Grisou

A cache by Geo-Nord Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/16/2015
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Cette Earthcache n'est pas en libre accès, pour réaliser cette Earthcache vous devez acheter le ticket d'entrée à l'accueil du Centre Minier:

Horaires

Du 15 novembre au 28 février
Lundi au samedi : 13h à 17h
Dimanche, jours fériés,et vacances scolaires : 10h à 17h
Fermeture du musée à 19h

Du 1er mars au 14 novembre
Tous les jours :
9h à 17h30
Fermeture du musée à 19h30

Français

Introduction :

Le grisou représente une source particulière de danger pour la sécurité dans les mines de houille. À la moindre étincelle à laquelle il est soumis, celui-ci s'enflamme et explose ce qui peut causer de graves catastrophes telle que celle de Courrières du 10 mars 1906 qui a fait 1099 morts et ravagé plus de 110 kilomètres de galeries.

La formation du grisou :

Le grisou est composé d'hydrocarbures gazeux, principalement de méthane (CH4),  et de petites quantités d'autres gaz tels que le gaz carbonique et l'azote. C'est un gaz invisible, inodore, plus léger que l'air et inflammable.

Il s'est formé lors de la houillification c'est-à-dire lors de la transformation chimico-physique des matières premières végétales en tourbe, lignite et houille, pendant les temps géologiques. C'est donc un sous-produit de la formation des houilles.

Le grisou est en partie adsorbé (piégé) et en partie contenu sous pression dans les pores, les espaces capillaires et les fissures de la houille et des épontes (paroi délimitant un filon ou une couche).

La quantité de gaz emprisonnée dans les terrains varie d'un endroit à l'autre car elle dépend du nombre de veines, de la pression du gaz, de la structure et composition des épontes, du degré de houillification... Mais en général, le charbon contient deux à trois fois plus de gaz naturel qu'une autre roche.

L'anthracite étant presque composé entièrement de carbone pur, il n'est pas possible que du grisou s'y forme.

Rappel concernant les « Earthcaches »: Il n'y a pas de conteneur à rechercher ni de logbook à renseigner. Il suffit de se rendre sur les lieux et d'exécuter les requêtes du propriétaire de la cache avec l'envoi des réponses par mail pour validation. Bon Earthcaching!

Pour valider votre visite:

À la lampisterie, vous trouverez un panneau explicatif sur le grisou :
1-.
Où est situé le grisou dans la galerie de la mine ?
2-. Quels sont les différents taux auxquels nous pouvons être confrontés dans une mine ? Quelles en sont à chaque fois les conséquences ?
3-. Citez et expliquez au moins un moyen utilisé par les mineurs pour détecter la présence de grisou.


Lors de la visite des galeries :
4-.
Quel(s) autre(s) moyen étai(en)t également utilisé(s) dans la mine pour prévenir les dégâts causés par l'explosion d'une poche de gaz ?

Vous pouvez me contacter en Anglais, Français et Espagnol.

english English

Introduction :

The firedamp is a particular source of danger to the safety in coal mines. At the slightest spark, it ignites and explodes, which can cause serious disasters such as that of Courrières of the 10th March 1906 which caused 1,099 dead and devastated more than 110 kilometers of galleries.

The firedamp's formation :

Firedamp consists of gaseous hydrocarbons, mainly methane (CH4), and small amounts of other gases such as carbon dioxide and nitrogen. It is an invisible, odorless gas, lighter than air and flammable.
 
It was formed during the coalification that is to say during the chemical-physical processing of vegetable raw materials in peat, lignite and coal, during geological times. It is a byproduct of the formation of coal.
 

 
 
Firedamp is partly adsorbed (trapped) and partly contained under pressure in the pores, the capillary spaces and cracks of coal and wall rock (wall defining a vein or layer).

The amount of gas trapped in the land varies from one place to another because it depends on the number of veins, the gas pressure, the structure and composition of the walls, the degree of coalification ... But in general, coal contains two to three times more natural gas than any other rock.

Anthracite is composed almost entirely of pure carbon, is not it possible that firedamp forms.

Reminder on "Earthcaches": There is no container or logbook on the given coordinates. Just visit the site and answer the questions by e-mail.There is no need to wait for my reply, feel free to log immediately after. If the answers are incorrect, I will let you know. Happy caching!

 

To validate your visit:

At the lamp room, you will find an explanatory board about firedamp:
1-.
 Where in the mine's gallery is the firedamp situated? 
2-. What are the different levels we can be exposed to into a mine? What are, at each time, the consequences? 
3-. Quote and explain at least one method used by the miners to detect the presence of firedamp. 

During the galleries visit: :
4-.
 Which other(s) method(s) were used inside the mine to prevent the damages caused by the explosion of a gas pocket? 

You can contact me in: English, French or Spanish.


EarthCaches are cool, just think and cache them!

Additional Hints (No hints available.)