Skip to Content

<

Parcours Belle Epoque

A cache by riquetcout135 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 05/10/2015
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Related Web Page

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Une multi cache pour découvrir le quartier Belle Époque de Bagnoles de l’Orne. Remontez le temps et partez à la découverte de l’architecture du début du 20ème siècle dans les rues du quartier. Découvrez le charme et les caractéristiques de ces imposantes demeures construites entre 1886 et 1914, selon des codes spécifiques. Le quartier Belle Époque fait aujourd'hui l'objet d'une Zone de Protection du Patrimoine Architectural depuis 1991.

Tout du long du circuit de 2 Km récupérer les indices pour les coordonnes final N48°EC.EGD W000°(H*F).BBA ou vous attend une boite d’1 litre garnie avec le logbook et divers objets. Chacun prendra bien le soin de refermer et de replacer correctement la boite (attention aux Moldus très présent dans la station pendant la période estivale) Nous vous demandons alors de faire attention et discrétion lors de sa recherche car les lieux sont très fréquentés pendant la journée

Quartier Belle Époque

Le site des Thermes de Bagnoles de l’Orne a été fréquenté dès la fin du XVIIème siècle. Mais la notoriété de la station thermale ne s’est établie qu’à la fin du XIXème siècle, avec l’extension de la ligne de chemin de fer de La Ferté-Macé à Couterne en 1881.

C’est également la période de construction de Bagnoles de l’Orne qui sera alors une station dite de « première génération » avec les composantes essentielles de ces nouvelles cités de vacances : structures d’accueil, cadre naturel, casino, chemin de fer, golf, tennis, boutiques de luxe, café-théâtre, etc.

En 1886, sous l’impulsion d’Albert Christophle, originaire de la région, qui deviendra successivement juriste, homme politique et homme d’affaires à la tête d’une « société immobilière », un lotissement sera créé sur une parcelle de 43 ha de la forêt des Andaines, située entre la voie ferrée et l’Etablissement thermal.

Le lotissement est percé en 3 boulevards parallèles, 4 rues perpendiculaires et une place centrale.

Pour ce faire, ce quartier devra répondre au cahier des charges très strict.

On retrouve les mêmes particularités sur l’ensemble des villas : plan simple avec utilisation de pierres de pays, briques surtout employées comme éléments de décors pour rompre avec l’austérité de la pierre et créer la polychromie, fenêtres avancées dites « bow-windows «, auvents, balcons, marquises, toitures volumineuses, frises émaillées en façade...

Ce style architectural est créé par des architectes qui doivent répondre au cahier des charges en utilisant des matériaux locaux et naturels (bois, pierre, émail, fer), des volumes et aussi de la couleur (bleu : eau, jaune : air, vert : nature et rouge : terre) pour composer les façades de ces maisons. Elles deviennent alors de véritables œuvres d’art.

Le Chalet Suédois :  Pavillon de la Suède à l’exposition universelle
de 1889 à Paris. Racheté par Georges Hartog, directeur des Thermes et remonté
pièce par pièce en 1890. Décors en boiseries : têtes de chevaux stylisées, étoiles de neige
et dentelle sous toiture.

Villa «La Choltière» :  Ancienne «villa Carmen» datant de la
fin 19ème, à la façade symétrique de briques polychromes et ferronneries. Modèle repris en
1900 à Tessé la Madeleine et dans le village de Neuilly le Vendin (Mayenne).

Villa «Le Castel» : Maison témoin édifiée vers 1903 signée
Léon Bénard, entrepreneur à Bagnoles de l’Orne. La diversité des matériaux (laitiers,
grès, briques émaillées, ...) et la richesse du décor la classent dans le style éclectique. Un
chef-d’oeuvre décoratif qualifié de «maison catalogue». Remarquez les fenêtres qui sont
toutes différentes et les cheminées de briques rouges et jaunes. Regardez sur l’arrière
l’annexe témoin qui complète l’ensemble

Villa «Graziella» : Construite par Léon Bénard pour lui même.
Remarquez les décors du perron.

Villa «Robinson» :Réalisée en 1906 pour un propriétaire de
Paris. Elle était destinée à être louée pendant la saison thermale.

Villa «Les Oiseaux» : Ensemble de petites maisons construites au début 20ème lorsque les
parcelles avaient été divisées en 2. Elles sont donc proportionnelles à la surface du terrain.

Villa «???» : Bâtie en 1899 pour Amédée Hédin, son initiale figure
sur la façade sur une faïence bleue, verte et jaune. Remarquez les plaques de cabochons
et la couverture en tuiles de cette villa où vécut le peintre local Émile Mangenot (Il avait
reçu un 1er Prix à Paris).

Villa «Les Hortensias» : Construite en 1898 par Léon Bénard
pour sa famille. Façade décorée en briques peintes.

 

 

Vous pouvez découvrir  sur le parcours d'autres maisons

" Quartier Belle Epoque" en téléchargent le fichier PDF sur

 Page Web liée 

 

Additional Hints (Decrypt)

Rager yr ireg rg yr wnhar

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

98 Logged Visits

Found it 85     Didn't find it 6     Write note 6     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 30 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.