Skip to content

<

Lapalud capitale des balais

A cache by michele07 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/29/2015
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Related Web Page

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La grande aventure du balai

Carte postale sur les balais
Carte postale sur les balais 
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Le début

La culture du sorgho remplace celle de la garance et de la vigne et l'élevage du ver à soie

Autrefois, Lapalud était couvert de forêts de mûriers et on cultivait la garance pour teindre les vêtements en rouge, mais la garance est remplacée par un produit chimique et la soie est remplacée par une fibre textile artificielle. La vigne, quant à elle, est décimée par le phylloxéra. 
Il y a environ une centaine d'années, commença la grande aventure du balai. Un habitant rapporta de Caderousse, quelques centaines de graines de sorgho qu'il planta dans sa propriété. 

Lapalud se met alors à cultiver le sorgho qui pousse bien dans la plaine car il a besoin de beaucoup d'humidité. Une paille spéciale, particulièrement souple, fut récoltée.
Aux coins des âtres, les familles se mirent à la façonner. Lapalud petit à petit se fit un nom et une renommée, grâce à ses balais. Puis, avec de nombreuses commandes, vint la prospérité.

Dans les années 1920, il y a quatre établissements qui fabriquent des balais, on en compte une dizaine à la Libération. Sur le cours des Platanes s'installèrent des étalages multicolores, après qu'un lapalutien, Maurice Deslias qui s'intitule l'inventeur du balai en couleurs eût converti des milliers de balais, brosses et plumeaux en agréables billets de banque.

Le succès et les bouchons

Les vacanciers sur la route du soleil achetaient un balai, une brosse, un plumeau auprès d’un des quelques trente vendeurs installés le long de l’avenue des platanes, dans une symphonie de couleurs. 
«Ca a commencé par des plumeaux et des balais multicolores. Et après, il y a eu des paniers, des cache-pots, de tout !». 
Environ 1000 balais sortaient chaque jour des fabriques Gilles-Père, Daudel, Roustan ou Marre. L’effervescence est telle que «l’été, pour traverser Lapalud, vous mettiez vingt minutes ! C’était tout bouché.»

Personnalités célèbres

Plusieurs personnes célèbres de l’époque se sont arrêtées pour acheter des balais. Henri Court a vu sur son stand Roger Lanzac, Luis Mariano, Josette Lemaire, Jean Nohain, Kader Firoud (entraîneur de l’équipe de France de foot)...
Pierre Gilles a aperçu Joséphine Baker, Fernand Reynaud, le Général de Gaulle, Winston Churchill, Fernandel Brigitte Bardot est passée dans Lapalud assise sur le capot d’une voiture mais elle ne s’est pas arrêtée. 

Mais derrière ce pactole en paille qui a permis à Lapalud de se muer en terroir heureux, se sont dessinées les menaces du mauvais sort.

On a volé la Nationale 7

La Nationale 7, à Lapalud, avait l'importance de la Seine à Paris. Il s'agissait de la voie royale du commerce, de la richesse.
Pour des raisons techniques , les Ponts et Chaussées l'ont déviée et elle contourna l'agglomération, du côté ouest. La Nationale 7 perdue, Lapalud est revenue au sommeil de la Belle au Bois Dormant.
Adieu, balais, plumeaux, brosses, paniers... Les touristes filèrent sur la route, sans ralentir, aux feux d'artifice des balais.

En rentrant dans le prochain rond point vers le centre du village,vous pourrez admirez les restes des publicités des fabriques de balais sur le mur en face, avec la direction vers Saint Paul Trois Châteaux et l'ESAT Kerchêne dernier fabricant de balais à Lapalud.

Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.