Skip to content

<

CPMR#4 - Puits no 1

A cache by Gentil loup Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/23/2015
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Le bassin minier houiller de Ronchamp, quoique modeste, a fonctionné de façon régulière pendant 200 ans.
Découvert dès 1744, grâce à des affleurements sur les sites de l'Étançon et du Chevanel au nord de RONCHAMP.


il a été exploité d'abord par galeries jusqu'en 1810, ensuite par puits de plus en plus profonds et de plus en plus au sud jusqu'en 1958.
La cité minière a vécu au rythme de ses mineurs qui furent jusqu'à 1800 employés.


Je vous propose au travers de cette série de vous plonger dans son histoire avec cette série de 60 caches se répartissant en:
   Une série de 4 caches , plus ou moins sur le pourtour du bassin, qui vous donnera les clefs d'accès aux 2 autres séries.
   Une série de 24 caches, à faire à pied, empruntant largement le circuit des affleurements dans les bois de Chevanel et de l'Etançon qui vous fera découvrir la 1ère période d'exploitation.
   Une série de 32 caches, à faire en VTT ou en voiture, qui fera découvrir la 2ème période d'exploitation.
 
Un peu de géologie pour commencer:
Le charbon a débuté sa formation il y a moins de 300 millions d'années, pendant le Stéphanien. La transformation des débris végétaux a eu lieu sur une période de 20 millions d'années pour former la houille. Pendant cette phase, les sédiments organiques se rassemblent dans une cuvette et sont recouverts par des alluvions, ils perdent ensuite leur oxygène et leur hydrogène à cause d'une élévation de la température et de la pression.
Le gisement fait partie du bassin houiller stéphanien sous-vosgien. Il est ici composé de deux couches de charbon (dont l'épaisseur varie de quelques centimètres à trois mètres), parfois séparées par une couche intermédiaire, s'étendant sur une surface de cinq kilomètres de longueur sur deux kilomètres de largeur avec une forme de coque de bateau.
Il s'appuie sur le versant méridional du massif des Vosges avec un pendage de 20° vers le sud-ouest. Celui-ci est presque immédiatement recouvert par du grès rouge et divers types d'argile. Le charbon n'affleure que sur une fine bande au nord du gisement en pleine forêt, ce qui explique sa découverte tardive.
 
De 1810 à 1900 sont creusés 26 puits de plus en plus profonds. La compagnie creuse deux fois de suite le puits le plus profond de France ; le puits du Magny (694 mètres) en 1878 et le puits Arthur-de-Buyer (1 010 mètres) en 1900. En 1950 est creusé le 27e puits, dans la forêt de l'Étançon.
Chacun des vingt-sept puits possède son histoire et ses caractéristiques propres. La durée de vie des puits est très variable, les puits rencontrant des accidents de terrain ou des difficultés techniques sont abandonnés quelques années après le début de leur fonçage. Les puits qui rencontrent des couches importantes peuvent durer plusieurs décennies, mais la plupart du temps avec une exploitation irrégulière.

Puits no 1
   Fonçage: 1825
   Profondeur: 164 m
   Période d'Activité: 1827 – 1833
   Fonction: extraction
Mais aussi:
Une machine à vapeur de 12 CV l'équipait mais un étranglement des veines de charbon a mis fin à l'exploitation en 1833.

L'emplacement du puits reste bien visible.

IMPORTANT: Prenez de bonnes chaussures, le chemin pouvant être humide, et aussi une bonne lampe torche.
Il est interdit de pénétrer dans les galeries.

Pas de stylo dans la boïte
N'oubliez pas d'aller faire les caches:

   GC5BAA9 Le plus profond de France

Additional Hints (Decrypt)

Zhygv neoer

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.