Skip to Content

<

La Cathédrale Notre-Dame de Chartres

A cache by Johnny28 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/04/2016
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


English version available (click on the flag below) :


La Cathédrale Notre-Dame de Chartres

Véritable joyaux architectural, la cathédrale de Chartres domine physiquement et spirituellement la ville et ses environs depuis le Moyen Âge.

Histoire de la construction

La construction de la première cathédrale débute vers 350. Elle est appelée « cathédrale d'Aventin », du nom du premier évêque de la ville. Cette première cathédrale est incendiée en 743 ou 753 par les troupes de Wisigoths du duc d'Aquitaine et de Vasconie Hunald Ier lors du sac de la ville.

Un deuxième sanctuaire est par la suite construit. Son plan, que l'on retrouve, montre un doublement de la largeur de la nef. Le 12 juin 858, cette deuxième cathédrale est détruite par les pirates vikings danois. L'évêque Gislebert reconstruit un édifice plus grand. De ce dernier, il subsiste probablement certaines parties de l'actuel martyrium, appelé chapelle Saint-Lubin.

En 876, le roi Charles le Chauve, petit-fils de Charlemagne fit don à la cathédrale de la sainte relique connue sous le nom de « Voile de la Vierge » ou « Sainte Tunique ». Cet événement devait faire de Chartres un sanctuaire de premier plan.

Voile de la Vierge

Le 5 août 962 cette troisième cathédrale est à son tour incendiée pendant la guerre qui opposa Richard Ier, duc de Normandie, au compte de Chartres, Thibaud Ier de Blois. Ce désastre s'est déroulé sous l'épiscopat d'Hardouin qui en mourut de douleur huit jours après (selon le nécrologe de la cathédrale).

Un quatrième édifice lui succéde. Les 7 et 8 septembre 1020, cet édifice est à son tour accidentellement ravagé par le feu en raison de la foudre.

L'évêque Fulbert releva l'église de ses ruines, en style roman. L'église basse, telle que nous la connaissons actuellement a été construite entre 1020 et 1024. La dédicace de cette cinquième cathédrale s'est déroulée le 17 octobre 1037. Malheureusement, l'évêque Fulbert, qui était à l'origine de ce nouveau batiment, décéde en 1029... il ne verra donc jamais l'aboutissement de son projet.

Le 5 septembre 1134, la ville de Chartres est presque entièrement détruite par un incendie. La cathédrale romane de Fulbert est miraculseusment épargnée. De 1134 à 1160, profitant de l'espace libéré en avant de la nef, la façade occidentale est construite. Puis les travaux de la tour Nord débutent en 1142 et s’achevent vers 1150, donnant lieu à l'édification du portail royal avec son ensemble sculpté. L’érection de la tour sud, appelée actuellement « clocher vieux », commençe en 1145. La construction s'acheve avec celle de sa flèche vers 1160.

En 1180, seule la tour sud est couverte par une flèche. La tour nord, appelée « clocher neuf », ne comportait à l'origine que deux niveaux.

 

Le 11 juin 1194 un nouvel incendie se manifeste et il n'épargne que les cryptes, la façade occidentale et les tours. Le voile de la Vierge était providentiellement mis à l'abri dans le martyrium dit « chapelle de Saint Lubin » par des clercs. Après deux ou trois jours de déblayage, la relique est retrouvée. Plusieurs parties nouvellement construites sont épargnées et elles sont aussitôt réutilisées dans le nouveau projet. Les deux tours sont épargnées et recoivent quelques dégâts mineurs. Le portail occidental est conservé ainsi que les trois baies de vitraux le surplombant. Un autre vitrail, « Notre-Dame de la belle verrière », est aussi sauvé de l'incendie avant d'être remonté dans le déambulatoire.

La réédification de la cathédrale, sous la forme que nous connaissons aujourd’hui, débute immédiatement. Certains architectes sont de nos jours connus, mais il faut prendre en compte une succession de maîtres d’œuvre venus d'autres chantiers contemporains. Toutefois force est de constater l'extrême rapidité du chantier et ce, sans rupture de financement. Dès les années 1220-1225, les chanoines s'installent dans leurs stalles (rangées de sièges), les voûtes sont terminées. Il faudra par contre plusieurs décennies pour compléter les pignons du transept. Tout le gros œuvre, hormis les porches et les pignons, est achevé en une trentaine d'années (1194-1225). En 1240, les vitraux sont déjà réalisés et la consécration solennelle se déroule le 24 octobre 1260.

La cathédrale mesure 130,20 mètres de longueur dans œuvre et ses voûtes sont à plus de 37 mètres au-dessus du sol. La largeur de la nef principale est de 16,40 mètres d'axe en axe; la largeur dans œuvre est de 32,80 mètres avec les bas-côtés; la largeur dans œuvre, avec les bas-côtés doubles du chœur, est de 46 mètres. Avec les porches, la longueur du transept atteint 76,80 mètres.

 

En 1513, l'architecte Jehan de Beauce élabore le clocher actuel de la tour nord en se servant des vestiges et en élevant la flèche octogonale à 112 m de haut. Cette tour, qui était couverte depuis 1150 par une charpente en plomb, reçoit alors une flèche de style gothique flamboyant - rompant complètement avec le style architectural de la tour sud.

En 1513, achèvement des travaux de la tour nord.

Ainsi, les hauteurs respectives du clocher Vieux (tour sud) et du clocher Neuf (croix non comprise, tour nord) sont de 103 mètres et 112 mètres environ.

Autres évènements

- Le 27 février 1594, le roi Henri IV est sacré dans cette cathédrale et non pas à Reims, comme le voulait la coutume.

- En 1979, la cathédrale de Chartres a été classée au Patrimoine mondial par l'UNESCO pour trois raisons :

  • Représenter un chef-d’œuvre du génie créateur humain. « Construite assez rapidement et presque d’un seul jet, la cathédrale de Chartres constitue, par l’unité de son architecture et de sa décoration, l’expression totale et achevée d’un des aspects les plus unanimes du Moyen Âge chrétien ».
  • Témoigner d’un échange d’influences considérable… « La cathédrale de Chartres a exercé une influence considérable sur le développement de l’art gothique en France et hors de France ».
  • Offrir un exemple éminent d’un type de construction… « La cathédrale de Chartres est à la fois un symbole et un édifice type : l’exemple le plus éclairant que l’on puisse choisir pour élucider la réalité culturelle, sociale et esthétique de la cathédrale gothique »

 

 


The Cathedral Notre-Dame of Chartres

Architectural jewel, Chartres Cathedral physically and spiritually dominates the town and its surroundings since the Middle Ages.

History of the building


The construction of the first cathedral took place about 350. It is called "cathedral of Aventine," named after the first bishop of the city. The first cathedral was destroyed by fire in 743 or 753 by the Visigoths troops of the Duke of Aquitaine and Vasconia Hunald during the sack of the city.

A second temple was then built, maintained his plan showing a doubling of the width of the nave. On 12 June 858, the second cathedral was destroyed by the pirates Danish Vikings. Bishop Gislebert rebuilt a larger building. The latter, he probably still some parts of the current martyrium called Saint-Lubin chapel.

In 876, King Charles le Chauve, grand-son of Charlemagne donated to the cathedral of the holy relic known as the "Voile de la Vierge" or "Holy Robe". This event was to make Chartres a leading sanctuary.

 

Voile de la Vierge

August 5 962 this third cathedral was in turn burned down during the war between Richard I, Duke of Normandy, to the account of Chartres, Thibaud I de Blois. This disaster took place under the episcopate of Hardouin who died of grief after eight days according to the obituary of the cathedral.


A fourth building succeeded him. On 7 and 8 September 1020, the building was in turn accidentally burned down because of lightning.

Bishop Fulbert raised the church from its ruins, Romanesque. The lower church, as we know it today was built between 1020 and 1024. The dedication of this fifth cathedral took place on October 17th 1037. The Bishop Fulbert had died in 1029.

On 5 September 1134, the city of Chartres was almost entirely destroyed by fire. The Romanesque Fulbert cathedral was spared. From 1134 to 1160, taking advantage of the space left in front of the nave, the western facade was built. Then the work of the North Tower began in 1142 and ended in 1150, resulting in the building of the Royal portal with its carved together. The erection of the south tower, now called "old tower" began in 1145. The construction was completed with that of his arrow 1160.

In 1180, only the south tower is covered by an arrow. The north tower, called "new bell tower", originally included only two levels.

 

On June 11, 1194 took place a new fire that spared only the crypts, the western facade and towers. The veil of the Virgin had been providentially stored away in martyrium says "Chapel of Saint Lubin" by clerics. After two or three days of clearing, rescuers and the relic were found. Réchappèrent in several newly constructed parts immediately reused in the new project. The two towers were spared and only suffered minor damage. The western gate was retained and the three bays of windows overlooking. Another window, "Notre-Dame de la belle verrière" was also saved from the fire before being reassembled in the ambulatory.


The rebuilding of the cathedral, as we know it today, began immediately. Some architects are nowadays known, but we must take into account a series of contractors from other contemporary sites. However it must be noted the extreme rapidity of the construction site, without breaking funding. Since the 1220-1225 years, the canons settled in their stalls, arches being completed. It will take against by several decades to complete the gables of the transept, while the shell apart porches and gables, being completed in thirty years (1194-1225). In 1240, the windows were already made and the solemn consecration took place on October 24, 1260.

The cathedral is 130.20 meters long and its vaults are more than 37 meters above the ground. The width of the main nave is 16.40 meters center to center; width in work is of 32.80 meters with the aisles; width in work, with double aisles of the choir, is 46 meters. With porches, the transept length reaches 76.80 meters.

 

In 1513, the architect Jehan de Beauce drafted the current bell tower of the north tower, using remnants and raising the octagonal spire at 112 meters high. This tower, which was covered since 1150 by a lead frame, then received an arrow Gothic style - completely breaking with the architectural style of the south tower.

In 1513, completion of the north tower.

 
Thus, the respective heights of the old bell tower (south tower) and bell Nine (excluding cross, North Tower) is 103 meters and 112 meters.

 

Others historicals events

- On 27 February 1594, King Henri IV was crowned in this cathedral at not in Reims, as was the custom.

- In 1979, Chartres Cathedral was declared World Patrimoins by UNESCO.

 

 

 

 

Additional Hints (Decrypt)

[Fr] N qebvgr qrf irfgvtrf q'ha napvra cnaarnh [Respectez le travail des propriétaires de cache ! Remettez la cache au même endroit et dans la même position. Soyez discrets dans vos recherches]
[En] Ba gur evtug bs gur erznvaf bs na byq cnary [Respect the work of cache owners ! Replace the cache in the same place and in the same position . Be discreet in your research]

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.