Skip to Content

<

Le valat de Sébouillère #11: Earth cache

A cache by BertrAnduze Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/06/2016
Difficulty:
3.5 out of 5
Terrain:
4 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Afin de vous présenter le valat de la Sébouillère et le ruisseau de La Cabanelle, j'ai sollicité un géologue M.Jean-Pierre ROLLEY (ancien professeur à l'école des mines d'ALES (30) qui m'a accompagné dans ce valat avec un autre géologue, M. Jean-Pierre BOUVIER.

Je remercie ces deux personnes pour leur aide et pour les explications.

Toutes les informations qui suivent m'ont été communiquées par M.ROLLEY qui a également réalisé le dessin de la coupe le long du valat de la Sébouillère.

Eléments d'hydromorphologie fluviale, ONEMA 2010 consultable sur internet : www.onema.fr/IMG/pdf/chap4-1.pdf et les trois petits schémas : érosion régressive (d’après Aubouin, précis de géologie- Dunod – 1968)

 Le Valat de la Sébouillère est, en principe intégralement dans les formations liasiques:
à la base les dolomies à bancs argileux de l'Hettangien (80 à 100m d'épaisseur), au dessus (vers le haut), le Sinémurien avec des calcaires argileux plus ou moins noduleux à interlits marneux puis des calcaires à chailles.
L'ensemble est sub-horizontal, donnant l'impression d'un empilement "d'assiettes" ou d'un vaste escalier.

Concept de « niveau de base » ou « niveau de contrôle aval »

L’ajustement global du profil en long d’un cours d’eau se fait généralement par rapport à un  niveau de base ou  niveau de contrôle aval qui peut être le niveau de la mer pour les fleuves ou la côte altitudinale du cours d’eau récepteur pour leurs affluents (figures 45a et 45b).

Les ajustements locaux, à l’échelle de tronçons géomorphologiques par exemple, peuvent se faire sur des points de contrôle plus localisés : un seuil naturel ou artificiel, un brusque rétrécissement ou élargissement de la vallée.

Si le niveau de base descend ou monte, pour des raisons naturelles ou anthropiques, le profil en long s’ajuste plus ou moins rapidement par incision (on parle alors d’érosion régressive : un nouveau profil en long s’établit à une altitude inferieure à partir du niveau de base impose et se raccorde au profil primitif par une rupture de pente qui recule vers l’amont (knickpoint) ou exhaussement (le cours d’eau remblaie son chenal pour rattraper le niveau imposé et se dote d’une pente plus faible, au moins dans la partie aval de son cours).

Exemples d’ajustements « globaux » du profil

Dans l’exemple ci-dessous, l’érosion régressive se produit à l’échelle des millénaires en cas d’abaissement du niveau marin (- 120 m il y a 20 000 ans) et l’exhaussement se produit en cas de remontée (entre –20 000 et 6000 ans avant l’Actuel).

 

 

 

   Exemple d’ajustement théorique du profil en long d’un cours d’eau aux variations du niveau marin (mouvements eustatiques) liées aux glaciations. Si l’érosion est régressive lors du passage de -120 000 ans à -20 000 ans, le dépôt (remblaiement) est progressif de -20 000 ans à l’Holocène(actuel)

b--_____

a

bp

    Ajustement par érosion régressive de l’ensemble du réseau hydrographique aux évolutions du niveau de base (ici, incision du cours d’eau principal).


 

Formation du ruisseau par l'érosion régressive


VALIDATION DE L'EARTHCACHE:

vous loguerez "Found it" et m'enverrez simultanément vos réponses par mail à : bertranduze@gmail.com afin que je puisse la valider, soit via la messagerie geocaching.com (si les réponses sont bonnes...)

et je vous contacterai en cas de problème."

Question 1: quelles sont les 3 principales compositions de ces dalles ?

Question 2: Comment appelle t'on le type d'érosion qui a formé ces dalles ?

Question 3: quand vous vous positionnerez aux coordonnées: N44°06.174 E003°55.641, qu'observez vous ? et envoyez moi la photo (mais ce n'est pas obligatoire) de votre observation.

 

 

 

__________________________________________________________________________________________

In order to present the valat of Sébouillère and the stream of La Cabanelle, I asked a geologist Mr. Jean-Pierre ROLLEY (former professor at the School of Mines ALES (30) who accompanied me in this valat with another geologist, Jean-Pierre Bouvier.

I thank these people for their help and for explanations.

All the following information was provided to me by M.ROLLEY who also directed the design of the section along the valat of Sébouillère.

 The Valat of Sébouillère is in principle fully in the Liassic formations:

at the base dolomites in clay benches Hettangian (80 to 100m thick) above (up), Sinemurian with more or less nodular argillaceous limestone interbedded calcareous marl then chert.

The assembly is sub-horizontal, giving the impression of a stack "plates" or a sweeping staircase.

Concept of "basic level" or "downstream control level"

The overall fit of the longitudinal profile of a river is usually compared to a basic level or downstream level of control which can be the level of the sea to rivers or altitudinal side of the river receiver tributaries (figures 45a and 45b).

Local adjustments throughout geomorphological sections for example, may be on more localized control points: a natural or artificial threshold, a sudden narrowing or widening of the valley.

If the base level drops or rises for natural or anthropogenic reasons, the longitudinal profile fits more or less rapidly by incision (known as regressive erosion: a new profile by long stood at a lower altitude from the basic level required and connects to the original profile with a break of slope receding upstream (knickpoint) or elevation (the river remblaie its channel to catch the imposed level and gets a slope lower, at least in the downstream part of its course).

Examples of adjustments "global" Profile

In the example below, regressive erosion occurs at the scale of millennia when sea levels were low (- 120 m there are 20 000 years) and the raising occurs upon ascent ( between 20,000 and 6,000 years before the Present).


   Example of theoretical adjustment of the longitudinal profile of a river to the sea-level change (eustatic movements) related to glaciation. If erosion is regressive when passing from 120 000 to 20 000 years years, the deposit (backfill) is progressive from -20 to 000 years Holocene (current)


    Adjustment by regressive erosion of the entire river system to changes in the base (here, incision of the main stream).



Creek Formation by regressive erosion

 

VALIDATION OF Earthcache:

you loguerez "Found it" and simultaneously send me your answers by email to: bertranduze@gmail.com or via geocaching.com (message center) a so I can validate (if the answers are good ...)

and I will contact you in case of problems.

Question 1: What are the 3 main compositions of these stones?

Question 2: How do you call it the type of erosion that formed these tiles?

Question 3: When you position the contact details: N44 ° 06,174 E003 ° 55,641, qu'observez you? and send me a photo (but it is not mandatory) of your observation.

 

 

Additional Hints (No hints available.)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.