Skip to Content

<

eau à Grisy les platres

A cache by cat_mouse (EMJ) Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/21/2016
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Naissance du gypse

Cristal de gypse

Durant l’ère tertiaire, l’extension alternative des terres et des mers au-delà du bassin parisien, la concentration et l’évaporation des eaux marines sous un climat chaud et sec, ont permis la précipitation des sels contenus dans l’eau sous la forme de petits ou grands cristaux de gypse.

Le minéral, ainsi déposé sous une tranche d’eau pelliculaire a conservé des restes osseux de grands mammifères tel le lourd paléothérium herbivore qui fréquentaient les rives de la lagune de l’époque.
Ces dépôts de gypse (sulfate hydraté naturel de calcium (CaSO4-2H2O) usuellement appelé «la pierre à plâtre») sont très présents :

  • En Seine-Saint-Denis dans le Val-de-Marne : à Romainville, Vaujours, Gagny
  • Dans le Val-de-Marne : à Neuilly-sur-Marne
  • Dans les Yvelines : à Vaux-sur-Seine
  • Dans le Val-d’Oise : à Argenteuil, Cormeilles-en-Parisis, sur la butte de l’Hautil et à Grisy-les-Plâtres qui marque à peu près, la limite occidentale des dépôts.

Ces dépôts, ainsi formés dans le bassin évaporitique de la région parisienne entre 37 et 33 millions d’années représentent 70% des réserves du pays.
Roche sédimentaire, incolore, blanchâtre, jaunâtre, grise, rose, brune, noire.., le gypse naturel est extrait en carrière à ciel ouvert ou en galeries souterraines. 

La pierre à plâtre


Le gypse qui subit une cuisson lente et modérée entre 150 et 200° donnant après broyage un produit poudreux. Avec un apport d’eau ce produit se transforme en pâte et durcit rapidement pour donner le plâtre et..."la poudre de riz" que les femmes utilisent pour leur maquillage.
Connu des Egyptiens, des Crétois, des Grecs, l’usage du gypse en Gaulle pour la fabrication du plâtre remonte à l’époque romaine ou le plâtre de Lutèce fut renommé pour sa finesse et sa qualité plastique.
À l’époque mérovingienne, il fut largement employé pour la fabrication de sarcophages à décors moulés. Des exemplaires sont exposés au musée de Guiry-en-Vexin.
Au Moyen Âge, le plâtre était d’un usage très répandu, utilisé comme mortier ou enduit extérieur, dans la mesure où une maison crépie en plâtre résistait mieux aux incendies, tant redoutés à l’époque. 

 

D'après le site de la mairie de Grisy les Platres

Critère de Détermination

Le gypse est légèrement soluble dans l'eau pure, soit une solubilité maximale de 2,5 g par litre dans les conditions normales de température et de pression. La solubilité du gypse, pour 100 g d'eau pure, n'est que 0,223 g à 0°C (eau froide) et 0,257 g à 50°C. La solubilisation est plus efficace entre 30 et 40°C. Le passage en solution ou dissolution est en général imperceptible à l'œil. L'eau qui a solubilisé du gypse était nommée par les anciens chimistes eau séléniteuse, ou autrefois "eau de lune" dans la tradition médiévale des plâtriers. Cette eau séléniteuse est impropre à la cuisson des aliments et au savonnage du linge. Elle était autrefois détestée par les lavandières et les ménagères ou cuisinières, mais aussi par les forgerons et les tailleurs de pierre, car le gypse ou les composés de la famille des sulfates de calcium, anhydrites, plâtres, mirabilite... plus ou moins solubles, ou portés par les poussières après asséchement favorisent la rouille du fer, comme une altération plus précoce des pierres.

 

D'après wikipédia

Question pour cette earthcache :

 

1- D'après le panneau dans le lavoir (aux coordonnées) qu'elle est le problème de l'eau à Grisy les platres?

2- Quelle phénomène favorise ce problème?

3- Quelle est le nom donné alors à cette eau?

4- Pourquoi cette eau n'était pas apprécié des  forgerons et des tailleurs de pierre?

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Birth gypsum
gypsum crystal

During the Tertiary period, the alternative extension of lands and seas beyond the Paris Basin, concentration and evaporation of sea water in a hot and dry climate, allowed the precipitation of salts in the water under as small or large gypsum crystals.

The mineral and deposited in a layer of water film has preserved skeletal remains of large mammals such heavy herbivore Paleotherium who frequented the banks of the lagoon of the time.
These gypsum deposits (hydrated calcium sulfate natural (CaSO4-2H2O) usually called "plaster stone") are very present:

    In Seine-Saint-Denis in the Val-de-Marne: Romainville, Vaujours, Gagny
    In the Val-de-Marne: Neuilly-sur-Marne
    In the Yvelines at Vaux-sur-Seine
    In the Val-d'Oise Argenteuil, Cormeilles-en-Parisis, on the hill of Hautil and Grisy-les-Plâtres which roughly marks the western boundary of deposits.

These deposits, formed in the evaporite basin in the Paris region between 37 and 33 million years represent 70% of reserves.
Sedimentary rock, colorless, white, yellow, gray, pink, brown, black .., natural gypsum quarry is extracted in open pit or underground galleries.

The plaster stone


Gypsum that undergoes slow cooking and moderate between 150 and 200 ° giving a powdery product after grinding. With a water intake this turns into paste and hardens quickly to give the plaster ... "rice powder" that women use for their makeup.
Known Egyptians, Cretans, Greeks, use of gypsum Gaulle for making plaster dates back to Roman times or plaster of Lutetia was renowned for its finesse and plastic quality.
In the Merovingian, it was widely used for making sarcophagi molded decorations. Copies are displayed in the museum of Guiry-en-Vexin.
In the Middle Ages, the plaster was widespread use, used as mortar or stucco, insofar a house plastered plaster better resisted the fire, as feared at the time.

According to the website of the municipality of Grisy les Platres

Determination of criteria

Gypsum is slightly soluble in pure water, a maximum solubility of 2.5 g per liter in normal conditions of temperature and pressure. The solubility of gypsum per 100 g of pure water, only 0.223 g at 0 ° C (cold water) and 0.257 g at 50 ° C. The solubilization is more effective between 30 and 40 ° C. The passage in solution or dissolution is generally imperceptible to the eye. The water that has dissolved gypsum was named by the ancient chemists selenitic water, or once "Moon Water" in the medieval tradition of plasterers. This selenitic water is unsuitable for cooking food and soaping linen. It was formerly hated by the washerwomen or housewives or cooks, but also by blacksmiths and stonemasons as gypsum or the compounds of the family of calcium sulphate, calcium sulphate, gypsum, mirabilite ... more or less soluble or worn by dust after drying up promote rusting of iron, as earlier alteration stones.

According to Wikipedia

Question for this earthcache:

1- According to the panel (contact) that is the problem of water in Grisy plasters?

2- What phenomenon promotes this problem?

3 What is the name given to this water then?

4- Why the water was not appreciated blacksmiths and stonemasons?

 

 

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

63 Logged Visits

Found it 60     Didn't find it 1     Write note 1     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 17 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.