Skip to content

<

[1-65-X] TERRE SAUVE

A cache by Jamesblueyes & Loveliegirl Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 07/24/2016
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Français

 

 

Pour ma première création de cache, j’ai choisi de vous faire découvrir ce petit village où j’ai grandi.

Le circuit fait une boucle d'environ 2,5 km avec des dénivelés de +55 m et -35 mètres. La balade peut se faire à pied, en vélo ou en voiture.

Même s'il s'agit d'un petit village et qu'il y a peu de circulation, faites attention en vous déplaçant car les bas-côtés ne sont pas aménagés pour les piétons ou les cyclistes.

Vous pouvez éviter une portion de route départementale au niveau du WP "Lavoir du Baniou".

Alors suivez le guide, en espérant que la balade vous plaira.

 

Toponymie

Sauveterre tire son nom du latin « Salva Terra » ou du gascon « Sauva Terra » qui signifient « Terre Sauve ».

Les différentes dénominations au cours des siècles furent :

  • Salva Terra, latin (1256, Trésor des Chartes) ;
  • Salvam Terram, latin (1265, procès Bigorre ; 1300, enquête Bigorre) ;
  • Saube Terre, (ibid.) ;
  • Salvaterra, latin (1342, pouillé de Tarbes ; 1379, procuration Tarbes) ;
  • Sauba Terre en Ribera, (1429, censier Bigorre) ;
  • Sauveterre, (fin XVIIIe siècle, carte de Cassini).

 

Géographie

Sauveterre est un petit village situé au nord du département des Hautes-Pyrénées, à la limite de celui du Gers. Il s’étend sur une superficie de 10,38 km² avec une altitude moyenne de 199 mètres. Le point le plus haut se situe au nord et culmine à 246 mètres.

Le climat, tempéré de type océanique, bénéficie d’un « effet de foehn » dû à la proximité de la chaîne des Pyrénées. Il s’agit d'un phénomène météorologique créé par la rencontre de la circulation atmosphérique et du relief quand un vent dominant rencontre une chaîne montagneuse.

Sauveterre appartient à la Communauté de Communes du Val d’Adour et du Madiranais créée en janvier 2014 et qui réunit 18 autres communes.

Extrait carte de Cassini

Extrait de la carte de Cassini (entre 1756 et 1789) situant Sauveterre à l'est de Maubourguet / Extract from the Cassini map (from 1756 to 1789) located Sauveterre at the east of Maubourguet​

 

Population

Les gentilés sont « sauveterrois » et non « sauve terriens » comme on pourrait s’amuser à le croire. En 2013 il était dénombré 161 âmes, soit une densité de la population de 16,67 hab. / km². Le plus vieux recensement indique 402 habitants en 1793, avec un pic de population en 1841 avec 504 personnes.

 

Histoire

Comme l'indique clairement son nom, Sauveterre est une « sauveté », c'est-à-dire un village fondé par le pouvoir religieux de l'Eglise au milieu du XIe siècle. Celui qui vient s'y fixer, est "sauvé", ou définitivement protégé. L'initiative de cette création est due à la puissance de la très proche abbaye de la Casedieu, près de Marciac, qui contrôlait déjà, au XIe siècle, la route d'Arles du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, qui traverse toujours Sauveterre.

Si l'église a pesé lourd dans l'histoire du village, le problème de sa défense stratégique a compté bien longtemps avant. A l'emplacement du château actuel, a très certainement fonctionné, déjà dès le Ve siècle av. J.-C., une forteresse en terre et en bois, que l'armée conquérante de Jules César baptise « oppidum », et la fortifie elle-même, au Ier siècle de notre ère.

Mille ans après, vers 1050-1100, le premier château médiéval en bois est bâti par un petit seigneur féodal du pays. Sur ce lointain passé, les travaux d'aménagements plus récents seront d'abord seront d'abord une puissante forteresse maçonnée du XIVe siècle, en galets et en pierre dorée du pays. Il en subsiste les deux belles tours rondes d'angle, et les bases de l'actuelle construction.

Le roi Henri IV y avait ses rendez-vous de chasse.

Tout le site sera enfin aménagé au XVIIe siècle en manoir résidentiel de qualité, par la puissante famille des Ducs d'Antin, avec la grande façade Est, mais aussi de l'élevage de chevaux de selle, de la vigne, un jardin à l'anglaise, etc.

La guerre passe par le château à la fin du mois de mars 1814. L'armée d'Espagne de Napoléon Ier, et du maréchal Soult fait retraite vers Toulouse, bousculée par le duc de Wellington. S'il n'est pas passé lui-même au château, mais à cinq kilomètres, l'état major de sa cavalerie y a conduit une action décisive avec ses meilleurs officiers, dont plusieurs seront à Waterloo un an après.

 

Lieux et monuments

- Eglise romane Saint-Jacques (XIe - XIIIe s.)
- Château (XIVe - XVIIe s.)
- Lavoirs, puits, fontaines...

 

Mairie / City hall

Eglise Saint-Jacques / Church Saint-Jacques

Choeur / Choir

Ancien couvent / Old convent

Ancien presbytère / Old presbytery

 

Héraldique

Le blason est « D'or à la bande de gueules chargée de trois coquilles du champ et accompagnée d'une clef de sable et en pointe d'une épée abaissée de même. »

Blason

 

Monographie

« La partie orientale de cette plaine est arrêtée par une suite de coteaux qui viennent expirer à Saint Aunis entre Castelnau et Plaisance, et laisser l'Arros mêler ses eaux à celles de l'Adour. Sur cette crête mamelonnée, au levant et bien en face de Maubourguet, on aperçoit un château d'aspect antique, qui a survécu à son redouté voisin, celui de Lafitole.

Là est Sauveterre, une des 11 communes du canton de Maubourguet, département des Hautes-Pyrénées, la moins considérable de toutes ou peu s'en faut, mais non la moins gracieuse d'aspect. »

[…]

Le sol en est argilo-calcaire dans la côte, argilo-caillouteux à l'ouest et argilo-siliceux à l'est.

Des hauteurs du château, 226 m d'altitude, un panorama de toute beauté s'offre à nos regards. A nos pieds se déroule la magnifique plaine de Bigorre, parsemée de villages et sillonnée par les voies ferrées de Tarbes à Bordeaux et de Vic à Auch-Agen. Il est majestueusement encadré, au midi, par les Pyrénées, dont la vue charme le travailleur de nos collines ; à l'ouest, par les coteaux du Béarn où se dressent l'un au sud-ouest et l'autre au nord-ouest les squelettes des châteaux de Montaner et de Castelnau Rivière-Basse, qui semblent immobiles représentants du passé, protester contre l'activité du présent.

Au nord apparait, imposante, la flèche élancée d'Auriébat et une ravissante perspective vers les Landes ; à l'est la plaine de l'Arros sur laquelle on a une très belle vue de la maison Bacqué - Saint-Martin - la Bïsto. Cette plaine confine aux collines du Gers, couronnées par les villages de Samasan, Saint-Justin, Semboués et Cazaux.

À l'ouest, rasant la côte, le canal Alaric, plus connu sous le nom de Baniou. Le nom français en rappelle clairement l'origine et les constructeurs. Sorti de l'Adour à Pouzac, ce canal arrose le levant de la Bigorre que les eaux limpides du fleuve ne sauraient atteindre. Après avoir fertilisé de nombreuses prairies sur un parcours de 60 kilomètres, l'Alaric retourne à celui qu'à regret il avait quitté.

Des puits particuliers et six fontaines publiques approvisionnent abondamment les ménages. Les viviers et les citernes fournissent de quoi abreuver les bestiaux. Parmi les fontaines citées, il en est une, lou puit dou presbytère, dont les eaux, légèrement séléniteuses, cuisent mal les légumes, le savon s'y forme en grumeaux. N'y aurait-il pas là un indice certain de la présence de couches gypseuses dans le sous-sol du voisinage ?

Au sud et au nord du plateau de Sauveterre, l'affaissement du sol forme trois gorges où les courants atmosphériques se font plus vivement sentir que partout ailleurs, et par suite, les pluies sont assez fréquentes sur notre territoire. La température y est néanmoins assez égale, froide sur les sommets et douce sur les versants.

La salubrité ne laisse rien à désirer, aussi les habitants sont ils robustes et rarement atteints de maladies épidémiques. Ils sont d'une longévité remarquable : on y trouve bon nombre de septuagénaires et même quelques octogénaires. »

Jean Baron, instituteur public (avril 1887)

 

Château / Castle

Sources : Mairie, Archives Départementales, Wikipedia

 

A vous de jouer !

wink

Q01 - Eglise Saint-Jacques - Qu'observez-vous sur le mur extérieur du chevet ?

- une rosace (A = 27)
- une sculpture (A = 28)
- un cadran solaire (A = 29)

Q02 - Put deu presbytere - Qu'est-ce donc ?

- un oratoire (B = 25)
- une croix (B= 160)
- un puits (B = 225)

Q03 - Hount de Pantare - Qu'y trouve-t-on ?

- une borne en pierre (C = 05)
- une fontaine (C = 06)
- un lavoir (C = 07)

Q04 - Quel roi a donné son nom au canal ?

  Attribuez à chaque lettre de ce nom la valeur de son rang alphabétique (A=1, B=2, ...) et additionnez-les pour obtenir D.


??? Coordonnées de la cache :

N43° A.(255-B) E000° C.(D+196)

 

 

English

For my first cache creation, I chose to show you this little village where I grew up.

The circuit is about 2.5 km with elevation changes of +55 m and -35 meters. The walk can be done on foot, by bike or car.

Although it is a small village and there is little traffic, be careful as you move because the sides are not built for pedestrians or cyclists.

You can avoid a portion of provincial road at the WP "Lavoir Baniou".

Then follow the guide, hoping that the ride you like.

 

Place names

Sauveterre takes its name from the Latin "Salva Terra" or the Gascon "Sauva Terra" which means "Save Earth".

The different names over the centuries were :

  • Salva Terra, latin (1256, Trésor des Chartes) ;
  • Salvam Terram, latin (1265, procès Bigorre ; 1300, enquête Bigorre) ;
  • Saube Terre, (ibid.) ;
  • Salvaterra, latin (1342, pouillé de Tarbes ; 1379, procuration Tarbes) ;
  • Sauba Terre en Ribera, (1429, censier Bigorre) ;
  • Sauveterre, (fin XVIIIe siècle, carte de Cassini).

 

Geography

Sauveterre is a small village located north of the Hautes-Pyrénées department, on the border of the Gers. It covers an area of 10.38 km² with an average altitude of 199 meters. The highest point is in the north and rises to 246 meters.

The climate temperate oceanic, has a "foehn effect" due to the proximity of the Pyrenees. This is a weather phenomenon created by the meeting of the atmospheric circulation and relief when a prevailing wind encounters a mountain range.

Sauveterre belongs to the Community of Municipalities of the Val d'Adour and Madiran created in January 2014 and which brings together 18 other municipalities.

 

Population

The name of the inhabitants is "Sauveterrois" not "save earthling" as they could have fun to believe. In 2013 it was counted 161 souls, a population density of 16,67 hab. / km². The oldest census shows 402 inhabitants in 1793, with a population peak in 1841 with 504 people.

 

History

As clear from the name, Sauveterre is a "sauveté", that is to say, a village founded by the religious power of the church in the middle of the eleventh century. Whoever comes fix it, is "saved", or permanently protected. The initiative of this creation is due to the power of the very close of the abbey Casedieu, near Marciac, which already controlled in the eleventh century, the road from Arles pilgrimage of Saint-Jacques de Compostela, which crosses always Sauveterre.

If the church weighed heavily in the history of the village, the problem of its strategic defense counted long before. At the site of the present castle, has certainly worked, already in the fifth century BC. BC, a fortress of earth and wood, the conquering army of Julius Caesar dubbed "oppidum", and fortifies itself in the first century AD.

A thousand years later, to 1050-1100, the first wooden medieval castle is built by a small feudal lord of the country. On the distant past, the most recent development work will initially be first a powerful masonry century fortress, rollers and country of golden stone. It remains both beautiful round corner towers, and the current construction of bases.

King Henry IV had his appointment hunting.

All Site will finally be laid in the seventeenth century in quality residential mansion by the powerful family of the Dukes of Antin, with the great east face, but also the breeding of saddle horses, vineyards, a garden with 'English, etc.

The war goes through the castle at the end of March 1814. The Spanish army of Napoleon and Soult retreated to Toulouse, jostled by the Duke of Wellington. If he did not go himself to the castle, but five kilometers, the Staff of the cavalry has led decisive action with his best officers, many will be in Waterloo a year later.

 

Lieux et monuments

- Romane church Saint-Jacques (XIe - XIIIes.)
- Castle (XIVe - XVIIe s.)
- Washes, holes, fountains...

 

Heraldry

The coat of arms is "Or, a bend gules three shells of the field and accompanied by sand and key point of a sword lowered the same. "

 

Monograph

"The eastern part of this plain is stopped by a series of hills that come to expire at Saint Aunis between Castelnau and Piacenza, and let the Arros mingle its waters with those of the Adour. On this hummocky ridge on the east and in the face of Maubourguet, we see a castle antique look, who survived his neighbor feared that Lafitole.

There is Sauveterre, one of the 11 municipalities in the canton of Maubourguet, Hautes-Pyrénées department, the least significant of all or nearly so, but not the least graceful appearance. "

[…]

The soil is clay and limestone in the coast, stony clay-west and silty clay to the east.

From the heights of the castle, 226 m above sea level, a magnificent panorama before our eyes. At our feet unfolds the beautiful plain of Bigorre, dotted with villages and crisscrossed by railroads in Bordeaux Tarbes and Auch Vic-Agen. It is majestically framed, on the south by the Pyrenees, the sight of the worker charm of our hills; to the west by the hills of Béarn where stand one southwest and one northwest skeletons castles Montaner and Castelnau Rivière Basse, who seem motionless representatives of the past, protest against the activity of this.

North appears, imposing the Auriébat slender spire and a bright perspective to the Landes; east the plain of Arros on which one has a beautiful view of the house Bacqué - Saint-Martin - the Bisto. This plain bordering the hills of the Gers, crowned by villages Samasan, St. Justin, Sembouès and Cazaux.

To the west, hugging the coast, Alaric channel, known as the Baniou. The French name, clearly recalls the origin and builders. Out of the Adour in Pouzac, that channel the rising waters of Bigorre as the clear waters of the river can not reach. After many fertilized meadows on a 60km course, Alaric returned to the only regret he had left.

Individual wells and six public fountains abundantly supply household. Ponds and tanks provide enough water the cattle. Among the cited fountains, there is one, well lou dou presbytery, whose waters, slightly selenitic, poorly cooked vegetables, soap it shaped lumps. Is there not a certain indication of the presence of gypsum layers in the basement of the neighborhood?

South and north of Sauveterre plateau, land subsidence forms three gorges where air currents are more keenly felt than elsewhere, and consequently, the rains are frequent in our area. The temperature is nevertheless fairly even, cold on the peaks and gentle on the slopes.

The health leaves nothing to be desired, as the locals are tough and they rarely suffering from epidemic diseases. They are remarkable longevity: there are many seventies and even some octogenarians. "

John Baron, public school teacher (april 1887)

 

 

Sources : Town Hall, Departmental Archives, Wikipedia

 

Your turn to play !

wink

Q01 - Church of St. Jacques - What do you see on the outside wall of bedside ?

- A rosette (A = 27)
- A sculpture (A = 28)
- A sundial (A = 29)

Q02 - Put deu presbytere - What is it ?

- An oratory (B = 25)
- A cross (B = 160)
- A hole (B = 225)

Q03 - Hount of Pantare - What do you find ?

- A boundary stone (C = 05)
- A fountain (C = 06)
- A wash (C = 07)

Q04 Wash-house of Baniou - Which king gave his name to the channel ?

   Assign each letter of the name value of the alphabetical order (A = 1, B = 2, ...) and add them to obtain D.


??? Coordinates of the cache :

N43° A.(255-B) E000° C.(D+196)

 

 

Additional Hints (Decrypt)


[Fr] Yn pnpur fr gebhir à raiveba 1 xz qh prager qh ivyyntr. Qr pr yvrh ibhf nherm har wbyvr ihr fhe yr puâgrnh nirp yrf Cleéaérf ra sbaq fv yr grzcf yr crezrg. Uvag rg fcbvyre qnaf yr Trbpurpx.

[En] Gur pnpur vf ybpngrq nobhg 1 xz sebz gur ivyyntr pragre. Sebz urer lbh jvyy unir n ybiryl ivrj bs gur pnfgyr jvgu gur Clerarrf va gur onpxtebhaq vs gur jrngure crezvgf. Uvag naq fcbvyre va gur Trbpurpx.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.