Skip to content

<

HUBERT FILLAY

A cache by Moules de Bouchu Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/06/2016
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Hubert Fillay dit Hubert-Fillay (10 septembre 1879; Bracieux, en Sologne; 26 février 1945; Blois) est un écrivain régionaliste français.

A l'âge de 12 ans, dès la classe de 5ème, il sentait pour le journalisme un irressitible intérêt qui ne devait pas le quitter durant toute sa vie.


Après avoir fait ses études au collège de Blois, il fait son droit au quartier latin à Paris et revient dans sa région pour s'inscrire au barreau de Blois en 1903.

Devenu avocat au barreau de Blois, il anime également, dès 1904, la vie culturelle, littéraire et historique à Blois. Il correspond avec le folkloriste tourangeau Jacques-Marie Rougé et fonde diverses revues : La Vie Blésoise (qui prit plus tard le nom de Le Jardin de la France) puis Blois et le Loir-et-Cher. Animateur de la Renaissance artistique tourangelle, groupe d'artistes qui organisaient des spectacles à Courçay-sur-Indre sous le nom de Théâtre de la Nature, en 1906 et 1908, avec Jacques-Marie Rougé.

Le 24 juin 1922, il fonde L'École de la Loire, association qui regroupe toute sorte d'artistes et d'écrivains sur tout le Val de Loire.

Ecrivain Solognot, prolifique, Hubert Fillay s'intéresse beaucoup à la poésie. Il fut un ardent défenseur du régionalisme et il créa la revue "Le jardin de la France"

Il poursuivra inlassablement une oeuvre au service du terroir avec certains de ses amis, pas par nostalgie ou par goût immodéré du passé mais pour faire vivre les traditions, en se servant des racines Solognotes pour faire progresser cette région chère à son coeur.

Ami de Paul Besnard, dont il fera une biographie en 1934, Hubert Fillay nous laissera de nombreux poèmes en parlage Solognot :

- L’habituel roman (1902)

- Les gâs d’cheux nous,poèmes de sologne.

- Les poèmes maudits (1907), prix de l’ action.

- Les pourpres du couchant (1912), prix du mercure de France au concours de l’odéon.   

- La lanterne des morts (1922).

Il est également connu pour ses contes malicieux:

- Contes de la Breumailles

- Contes des Guernipis

- Contes de l'Oribus

- Contes de la Guernazelle

- Contes des Margouillats...

Il s'attache dans ces contes à faire revivre des personnages parmi les plus amusants, les plus pittoresques qu'il ait connus et tire de ses souvenirs toute une série imprégnés de verves, d'humour et d'observations narquoises.

Il faut ajouter à ces écrits, quelques romans:

- L’usure

- La fin d’Elzéar Molibas

- Les contes de la Breumaille

- Etapes sociales

- Sous la futaie (1928)

En 1930, Huber-Fillay, poète et romancier solognot, proposait à ses lecteurs de la revue "Blois et le Loir-et-Cher", de contribuer à la création d'un glossaire du parler traditionnel de la Sologne. Rondement mené avec l'aide de L. Ruitton-Daget (auteur d'un Vocabulaire du Pays Berrichon), il est édité la même année puis réédité dans une version augmentée en 1933.

C'est ainsi que cet homme de lettres, natif de Bracieux, a donné son nom au collège de la commune.

(sources: wikipédia, terredesologne.canalblog)

POUR LA SURVIE DE LA CACHE, SOYEZ TRES DISCRET, MERCI !!!

Additional Hints (Decrypt)

N qésnhg qr fba obaarg, ibhf nherm crhg-êger fba qbf... (cvapr à écvyre pbafrvyyér)

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)