Skip to content

[CDL#289]- SANDILLON L'église St Aignan. Traditional Geocache

Hidden : 10/25/2016
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


[CDL#289]-SANDILLON Cette cache fait partie de la série "Communes Du Loiret" 

center>Sandillon

 Sandillon est une commune française située dans le département du Loiret en région Centre-Val de Loire. La commune est située dans le périmètre du Val de Loire inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO et constitue à elle seule l'unité urbaine de Sandillon. La commune de Sandillon se trouve dans le quadrant sud-ouest du département du Loiret, dans la région agricole du Val de Loire et l'aire urbaine d'Orléans. À vol d'oiseau, elle se situe à 11,5 km d'Orléans, préfecture du département, et à 7,0 km de Jargeau, ancien chef-lieu du canton dont dépendait la commune avant mars 2015. La commune fait partie du bassin de vie d'Orléans.

Hydrographie: La Loire délimite la commune au nord où elle forme un méandre très important. La Marmagne, une résurgence de la Loire, rejoint le Dhuy sur le territoire de la commune. Le ruisseau traverse quelques plans d'eau dont le plus ancien semble être l'étang d'Allou construit par les moines non loin du château du même nom. Il s'agit d'un étang creusé et non vidangeable dont la morphologie rappelle la feuille de saule. On peut citer d'autres étang du même type sur la Marmagne au lieu-dit la Verdoin et aux Allots. D'autres plans d'eau parsèment le territoire mais n'ont pas tous la même origine. Ceux situés dans le val sont liés à l'exploitation minérale comme les gravières (étang des Tuileries) dont certaines sont encore exploitées. On retrouve aussi des marnières, au lieu-dit éponyme. La Sologne est elle aussi fournie en étangs puisqu'il s'agit d'un des éléments de son identité paysagère et culturelle. Sandillon n'échappe pas à la règle avec la présence de chaine d'étangs entre le lieu-dit Vildé et Champ-Houdry mais aussi autour du lieu-dit Samatha. Histoire:Les origines de Sandillon sont d'époque gallo-romaine. La commune actuelle était alors une villa d'un riche romain nommé Santillius non loin du village de Viennavicus ou Vienna Vico (Vienne-en-Val) et de la ville romaine Cenabum ou Aurelianum (Orléans). Avec le temps, un hameau s'est développé laissant Santillius se nommer Sandille. La réunification de plusieurs hameaux environnants (Allots, Savigny, Sandille, Allou...) avec le bourg ont fait le village d'aujourd'hui. La présence romaine dans les environs de la commune est attestée à Vienne-en-Val avec les vestiges des thermes au pied de l'église, ainsi qu'à Marcilly-en-Villette où des vestiges d'un camp sont encore présents dans le bois de Samatha. Il semble que la route départementale 14 qui traverse la commune au sud, sur le coteau solognot soit d'origine romaine. Lorsque la cité était composée de deux églises, la paroisse Saint-Aignan (pour les habitants du bourg) et la paroisse Saint-Patrice (alors réservée aux habitants des hameaux alentour), le village reçut Isabelle Romée, la mère de Jeanne d'Arc, qui habitait la métairie de chanoines jusqu'à sa mort. Elle pourrait reposer aujourd'hui dans le cimetière de l'église Saint-Patrice aujourd'hui détruit, se trouvant sur l'actuelle place du 8 mai 1945. La cité reçut les troupes de Louis XIV lors de la Fronde, les Frondeurs étant stationnés à Gien. L'évolution progressive du village et la Révolution française apportèrent des modifications : l'église Saint-Patrice fut détruite, il en reste aujourd'hui une plaque pour symboliser son emplacement ; l'église Saint-Aignan fut également remaniée à plusieurs reprises, la dernière fois sous Napoléon III, il en reste la base du clocher datant du Moyen Âge. Une des modification majeure fut l'orientation de l'église qui, avant son remaniement et son agrandissement était orientée est-ouest contrairement au nord-sud actuel, en témoigne l'ancien abside à l'est conservé dans l'édifice d'aujourd'hui.

L'église St AIGNAN: Eglise édifiée au 14e : vestiges de la tour clocher et de l' abside ; intégrés dans la nouvelle église orientée nord sud, édifiée en 1861 par de la Morandière architecte gros-oeuvre : calcaire ; moellon ; enduit - propriété de la commune Il existait auparavant l'Eglise Saint Patrice qui a été détruite en 1835. Une plaque l'atteste sur le bâtiment édifié à l'emplacement de cette église au 3 rue Saint Patrice .

 Source: Wikipédia.

Additional Hints (Decrypt)

Pnzb/ ceéibve cvapr à écvyre!!!

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)