Skip to content

<

Eglise d'onard

A cache by Laurent et Stéphanie, Karen Mathias Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 05/19/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Les Onardais sont habitués à voir leur église comme un ensemble assez harmonieux avec cependant deux parties bien distinctes : la nef et le clocher. Cet ensemble architectural ne date en fait que de 1870. Le monument a subi au cours des siècles tout une série de transformations.

L'église du Nard est ancienne. On peut faire remonter sa construction au Moyen Age. Il est impossible de savoir si elle a remplacé un édifice plus ancien, ou si le lieu, au centre du village, était déjà consacré à un culte par nos ancêtres.

L'église romane comprend une nef unique de 25 m de long et de 6,60 m de large. Son abside est inclinée vers le nord, certains y voient l'image du Christ en croix qui penche la tête. Ses murs sont très épais, 87 cm à la base. A l'origine, il y avait des ouvertures très étroites, trois de chaque côté, et au moins deux dans le choeur (les grandes baies en plein cintre ne seront percées que plusieurs siècles plus tard.) Le plafond plat était lambrissé de chêne. L'église était alors plus basse qu'aujourd'hui. A l'emplacement du clocher actuel se trouvait une tour carré de 8,30 m de côté. On fait remonter la construction dans la région de ces clochers-tours, à caractère défensif au XIV ième siècle. Tout en haut sous un toit de tuiles, était placée l'unique cloche. La similitude avec l'église de Vicq et sa tour, telle que nous pouvons les voir aujourd'hui apparaît clairement.

A une époque indéterminée, deux arcades de 4,60 m furent percées et on ajouta un bas-côté au nord, pour permettre d'accueillir un plus grand nombre de fidèles. On ne sait comment l'édifice traversa la période des guerres de religion (vers 1570). Beaucoup d'églises furent incendiées. Il semblerait que celle du Nard ait subi le même sort que ses voisines, quelques pierres rougies permettent de le supposer.

En 1776 est construite la sacristie : belles proportions de la fenêtre, œil de bœuf, porte en ance de panier. Nous sommes au XVIII ième siècle ! En 1794 notre église deviendra un temple pour le culte de " l'Etre Suprême ". Il sera demandé aux habitants du Nard de faire don de la cloche car le bronze est recherché pour fondre des canons, et la patrie est en danger ! Nos ancêtres refuseront : c'est la seule cloche, elle donne l'heure à tout le village, annonce les débats, et surtout, alerte en cas d’inondation et d'incendie. Malgré les protestations, la cloche sera fondue. Le culte catholique sera rétabli à partir de 1801 sous Napoléon. Tout au début du XIX ième siècle, un autel de style Restauration, est commandé à un ébéniste de Dax. Il est en bois, doré à la feuille d'or ( bien que mutilé, c'est l'autel actuel). Une nouvelle cloche est installée dans la tour en 1813. L'année suivante, la commune fait fabriquer à un forgeron, une horloge en fer qui sonnera les heures. Vers 1830, la tour de l'église est précédée d'un vaste porche couvert de tuiles. Il occupe tout l'espace depuis le muret ouest jusqu'aux marches de la façade. La charpente s'appuie sur des poteaux posés à claire voix sur les murs, laissant pénétrer un peu de lumière et l'hiver, le vent. C'est dans ce lieu peu confortable que sera installée la première école du village.

Vers 1840, Monseigneur l'évêque d'Aire, au cours d'une tournée pastorale fait part aux édiles de la commune de sa vive émotion concernant l'église d'Onard : l'édifice est insalubre, humide et fait craindre pour la santé des fidèles. Il faut absolument augmenter les volumes d'air et élever une voûte serait du plus plus bel effet ! Une voûte en briques sera construite, d'une hauteur de 8,50 m, les murs et la toiture surélevés ( on distingue à l'extérieur la différence de revêtement ). A l'intérieur le vaisseau était bien sombre, on perça alors de grandes baies en plein cintre, on installa des vitrages ( les vitrages seront remplacés par les vitraux actuels vers 1890). Vers 1850, à l'époque de la construction de la maison commune, une catastrophe se produit : la vieille tour s'effondre. L'horloge est endommagée, par miracle la cloche demeure intacte. Il fallut déblayer et construire un autre clocher, de style néogothique, car c'est alors la grande mode. Les Onardais voulaient un clocher en pierre de taille. La construction durera plusieurs années, l'argent venant à mesure que les chênes étaient prêts pour la coupe. L'ancienne cloche sera remontée dans le clocher neuf. En 1878 une seconde cloche, "la grande", sera hissée. L'horloge ne sera jamais réparée et remplacée cette année là par l'horloge électrique.

Additional Hints (Decrypt)

Nvznagér

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.