Skip to content

<

L'ancienne carrière Malbezin

A cache by laotseu62 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 02/21/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

FR Autrefois, la carrière Malbezin était une exploitation de craie destinée à la fabrication de chaux. Cette activité s'arrêta dans les années 70. Depuis la carrière a été réaménagée en pôle vert pour les promeneurs, les habitants et les earthcahers


Cet endroit est une ancienne carrière d'exploitation et d'extraction de la craie qui constitue, avec l'argile un des principaux substrats du sous-sol artésien. Mais c'est aussi un lieu de nature préservé ou de nombreuses espèces naturelles animales et végétales ont trouvé refuge. ((Renouée amphibie, Iris des marais, massette à feuilles étroites, Anax empereur, triton alpestre, alyte accoucheur...

Vous trouverez ici des indices de cette exploitation ainsi que des informations concernant le sous-sol de l'Artois.

La couche de craie visible au sein de la carrière a été formée durant l'ère secondaire (Sénonien et Turonien supérieur) par l'agglomération de restes d'organismes marins, vivants a cette époque dans une mer peu profonde qui recouvrait jadis une partie de la région.

 

L'exploitation de la carrière a rendu visible cette couche de craie qui affleure par endroit. Une des particularité de la craie est qu'il s'agit d'une roche perméable, ce qui donne au site une particularité hydorgraphique intéressante car soumis au mouvement de la nappe qui affleure.

La nappe aussi appelée aquifère peut être définie comme une formation géologique contenant de façon temporaire ou permanente de l'eau mobilisable, constituée de roches perméables et capable de la restituer naturellement et/ou par exploitation.

Il s'agit en fait d'un réservoir d'eau qui est constitué, de haut en bas, par les couches de craie des étages Sénonien (assises du Campanien, Santonien et Coniacien) et Turonien supérieur (Crétacé supérieur), épaisses de plusieurs dizaines de mètres et reposant sur les marnes peu perméables du Turonien moyen et inférieur (« Dièves ») qui en forment le "mur".

Ce mur est atteint a près de 70m à Carvin lors de l'apparition des premières marnes bleues puis des marnes plastiques et crayeuses.

Il existe deux types d'aquifères

- Aquifère à nappe libre : l'aquifère reposant sur une couche très peu perméable est surmontée d'une zone non saturée en eau.
- Aquifère captif (ou nappe captive) : dans une nappe captive, l'eau souterraine est confinée entre deux formations très peu perméables. Lorsqu'un forage atteint une nappe captive, l'eau remonte dans le forage.

 

Cette couche de craie et cet aquifère ont été protégé jusqu'a l'exploitation de la carrière par des apports éoliens de limons argileux datant de l'ère quaternaire. (pleistocène -2,6 millions d'années à 12 000 ans)

 

L'étude de cette superposition des couches est appelé en géologie, en pédologie mais aussi en archéologie la stratigraphie, c'est donc l'étude des différentes couches du sous-sol, de leurs compositons et des relations qu'elles entretiennent entres-elles.

 

Le but de cette leçon est de comprendre comment a cet endroit nous assistons de manière visible a un mouvement de nappe:

Question 1 Selon vous et en observant la particularité du mobilier installé aux coordonnées de départ et en connaissant la nature du sous-sol de la carrière diriez vous que vous êtes face à une nappe libre ou a une nappe captive ?

Question 2 Au WP 2 Sachant qu'une marche mesure en moyenne 20 cm déterminez la profondeur d'exploitation de la carrière. ( 20 fois le nombre de marches de bas en haut au total) selon ces calculs a t-on atteint le "mur" ?

 

Question 3 Au WP 3 Observer la "séquence stratigraphique" présente sur votre droite lorsque vous êtes face à la barrière (Photo) combien dénombrez vous de couches différentes? Tentez de les décrire.

Question 4 prenez une photo de vous au de votre GPS sur le site de nombreux points de vue permettent de mettre en scène votre passage sur cette earth.

Vous pouvez loguez sans attendre mais vous devez en même temps envoyer les réponses aux questions posées via la messagerie Géocaching (message center) ou via mon mail

Petit rappel: il n'y a pas de boite a trouver sur place.

 

In the past, the Malbezin Quarry was a chalk exploitation for lime production. This activity stopped in the 70's. Since the quarry was redeveloped into a green pole for walkers, locals and earthcahers

This site is a former quarry for the extraction and extraction of chalk, which together with clay constitutes one of the main substrates of the artesian subsoil. But it is also a place of unspoiled nature where many natural animal and plant species have found refuge.

Here you will find indications of this exploitation as well as information concerning the basement of Artois.  

 

The chalk layer visible in the quarry was formed during the secondary era (Senonian and Upper Turonian) by the agglomeration of remains of marine organisms, living at that time in a shallow sea that once covered a part of the region.

 

 

The exploitation of the quarry has made visible this layer of chalk that is outcropping in places. One of the peculiarities of chalk is that it is a permeable rock, which gives the site an interesting hydrographic characteristic because it is subject to the movement of the sheet that is outcropping.

 

The aquifer can also be defined as a geological formation containing temporarily or permanently mobilizable water, consisting of permeable rocks and capable of restoring it naturally and / or by exploitation. It is actually a reservoir of water which is constituted, from top to bottom, by the layers of chalk of Senonian (Campanian, Santonian and Coniacian) and Upper Turonian (Upper Cretaceous) layers, thick of several tens of meters and resting on the little permeable marls of the middle and lower Turonian ("Dièves") which form the "wall". This wall is reached at 70m Carvin at the appearance of the first blue marl and then marl plastic and chalky

 

 

Question 1 According to you and by observing the particularity of the furniture installed at the starting coordinates and by knowing the nature of the basement of the quarry, would you say that you are facing a free groundwater or a captivegroundwater?

 

Question 2 To WP 2 Knowing that a step measures on average 20 cm determine the depth of exploitation of the quarry. (20 times the number of steps from bottom to top in total) according to these calculations has the "wall" been reached

 

Question 3 To WP 3 Observe the "stratigraphic sequence" on your right when you are facing the barrier (Photo) How many different layers do you count? Try to describe them

 

 4/ Take a picture of yourself at your GPS on the site from many points of view can stage your passage on this earth.

 

 

Additional Hints (No hints available.)