Skip to Content

<

Les bornes romaines #2/2

A cache by Johnny28 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 04/20/2017
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Les bornes romaines d'Eure et Loir - #2/2

 

Dans l'Antiquité, les deux plus grandes agglomérations du peuple des Carnutes - Chartres (Autricum) et Orléans (Cenabum) - étaient reliées par deux voies principales.

La première, directe, passait en plein milieu de la Beauce. Elle est visible aujourd'hui par photographie aérienne (travaux de Daniel JALMAIN et Alain LELONG).

 

La seconde marque un détour par Allaines... l'actuelle RN154 reprend très largement son tracé !

Carte des principales voies romaines

Allaines était un véritable carrefour en pleine Beauce. La voie au nord emmenait le voyageur jusqu'à Beauvais. En partant vers le nord-est, nous pouvions rejoindre Paris (Lutèce). L'axe est-ouest permettait de relier Sens (capitale des Senons) au Mans (capitale des Cenomans) via Pithiviers-le-Vieil.

L'intérêt stratégique du carrefour d'Allaines ne fait aucun doute et on a supposé que son nom serait lié à une garnison d'Alains (peuple germanique) installée au Bas-Empire par le Préfet romain Aetius - vainqueur d'Attila aux champs Catalauniques en 451 ap. J.-C. !

Comme il s'agit d'un axe important, les arpenteurs romains ont placé, à intervalle régulier, des bornes (columna en latin) pour marquer les distances... un peu comme nos bornes kilométriques actuelles.

Au début du XIXe siècle, nous comptions trois bornes sur cet axe... aujourd'hui, deux sont conservées mais une seule est encore en place.

Ces bornes romaines et cette voie se mettent en place vraisemblablement sur une voie plus ancienne datant de l'époque celtique (IIe et Ier siècle av. J.-C.).

C'est la raison pour laquelle, nous ne parlons pas ici de bornes milliaires (du "mille - millarium" romain, soit mille "double pas - passus" romain, soit environ 1480 mètres), mais plutôt de bornes leugaires (de la "lieue -leugas" gauloise, soit environ 2400 mètres).

La cache vous permet de découvrir cette borne leugaire qui a été récemment déplacée surprise ! En effet, à la fin du XXe siècle, elle se trouvait encore le long de la N154, au carrefour avec la D334.1.

Cette borne est, malheureusement, anépigraphique - c'est à dire qu'elle ne porte aucune inscription.

 

C'est un vestige qui a probablement 2000 ans... merci d'en prendre soin. wink


Pour résoudre cette cache multi, il faudra chercher des informations dans le texte, sur la borne et sur le panneau à proximité de la mare communale.

Voici les indices que vous devez retrouver :

A = nombre de bornes leugaires encore conservées appartenant à la route antique Autricum-Cenabum

B = au pied de la borne, nombre indiqué sur la plaque du nivellement général

C = tarif d'affranchissement de la carte postale présente sur le panneau à proximité de la mare (en centimes de francs... il y a deux timbres)

D = taille minimale d'un grand têtard (en cm)

E = nombre de points d'eau publics encore existants dans la commune

F = nombre de lettres du nom de l'espèce d'algue qui s'est développée dans la mare

 

Les coordonnées finales sont :

N48°17. (B x 11) + A

E001°41. C x (D + E) + (F x 8)

 

Additional Hints (Decrypt)

N unhgrhe qrf lrhk.
[Merci de prendre le temps de bien repositionner la cache et surtout de ne pas abimer le camouflage]

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.