Skip to Content

<

Le défilé d'Entre-Roches

A cache by junkys Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 6/24/2017
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Le défilé d'Entre-Roches

 


 


Le défilé d'Entre-Roches est un site naturel situé entre les communes de Ville du Pont (Montbenoît) et Morteau.
Il s'agit d'un canyon d'environ 30 km qui suit la route départementale 437.
Cette earthcache vous invite à faire une pause au coeur de ce défilé via le petit parking-pique-nique aménagé le long de la départementale.

Après le Val du Sauget, le Doubs a creusé dans le calcaire un canyon long d’une dizaine de kilomètres. Les méandres marqués associés aux hautes falaises donnent à cette portion de vallée un caractère sauvage et parfois spectaculaire, bien marquée entre les deux vastes espaces du Val du Sauget et de la Plaine de Morteau.

Le site classé du Défilé d’Entre-Roches se situe à l’entrée Sud des gorges, en amont. Son périmètre couvre le début des gorges, très accidentées.

L’entrée du défilé est marquée, immédiatement, par une paroi rocheuse avec une partie supérieure en encorbellement en rive gauche. Le Doubs est, lui, encaissé entre des berges rocheuses déchiquetées, puis un méandre très marqué du Doubs forme deux chicanes en amont et en aval qui donnent accès au coeur du site composé du méandre lui-même dégageant un large espace.


Carte IGN du défile d'Entre-Roches, entre Ville-du-Pont et Remonot

"Ce lieu relativement ouvert où le Doubs s’élargit sans s’étaler, marqué par de légers rapides, renvoit un effet de corridor renforcé par la présence de la route qui est le seul passage possible entre l’entrée des gorges et le coeur de ce site. Les perspectives sont fermées par les falaises. Les oppositions brutales d’ambiances, la rudesse des chicanes rocheuses et le déploiement de la rivière contribuent au caractère exceptionnel du lieu."

Cette route pittoresque, taillée entre de remarquables escarpements calcaires, serpente au gré du Doubs. Après avoir visité la Grotte-Chapelle de Remonot, vous trouverez environ 2 km plus loin, la grotte du Trésor, avec sa magnifique entrée de 50 m de haut et 76 m de large. La légende dit qu'un dragon garde jalousement son trésor tout au fond de la grotte et qu'il n'en sort qu'une fois tous les cent ans le 31 décembre à minuit...

 


*** Une gorge, un défilé ou un canyon est un passage encaissé entre deux reliefs résultant de l'érosion hydraulique (fluviale) sur tout type de roche mais préférentiellement dans des régions sédimentaires où alternent strates dures et strates tendres.

Comme les torrents, les cours d’eau permanents s’enfoncent, par érosion régressive à la recherche de leur profil d’équilibre.
De l’amont vers l’aval, le profil longitudinal est concave, ce qui signifie une réduction progressive de la pente que suit le cours d’eau qui y circule généralement.

Cette pente peut être irrégulière, interrompue par la traversée d’un lac ou par une brusque rupture dans le cas de cascade ou de rapides. Elle peut même disparaître dans le cas extrême des vallées aveugles, complètement fermées par une contre pente, par exemple, en relief karstique quand les eaux de la rivière pénètrent dans le sol ou encore en régions semi-arides sans réseau hydrographique organisé.

On appelle thalweg ou talweg (de l’allemand Tal " vallée " et Weg " chemin ") la ligne idéale joignant les points les plus bas d’une vallée et qui correspond grosso modo au profil d’équilibre du cours d’eau quand celui-ci existe.


Profil longitidunal théorique d'un cours d'eau

*** L'érosion fluviale est responsable de la formation des méandres. Ces méandres ont tendance à se déplacer vers l'extérieur et vers l'aval du cours d'eau par érosion sur la rive concave et dépôt sur la rive convexe (sous la forme de point bars ou lobes de méandre). Le recoupement de méandres génère des méandres abandonnés.


Formation des méandres

Dans un méandre (profils du haut et du bas), l'érosion se fait sur la rive concave, à pente raide, là où la vitesse du courant est la plus grande, alors que le dépôt se fait sur l'autre rive, convexe, là où la vitesse du courant est plus faible, formant une terrasse alluviale (ou barre de méandre). Le couple érosion-dépôt entraîne une migration latérale du méandre, causant un élargissement de la vallée au stade de maturité et une remobilisation des sédiments au stade de vieillesse de la vallée.


Processus d'érosion dans un cours d'eau méandrique.

*** L'érosion fluviale ou type d'eaux de ruissellement creusent les vallées.

Les vallées creusées en terrains meubles et homogènes prennent un profil transversal en V. En terrains durs et massifs ( calcaires, granites), la tendance est à l’enfoncement vertical ( Gorges et canyons). La profondeur, la largeur et les formes de ces dernières se modifient avec le temps.


Les deux types de profil de vallées

Le stade de jeunesse d'une vallée fluviale se caractérise par du creusement qui conduit à la formation d'une vallée étroite en forme de V; les reliefs sont accentués le long du cours d'eau et on retrouve chutes, cascades et rapides.

A l'étape de la maturité, le cours d'eau aplanit ses reliefs et diminue son gradient de pente; il commence alors à éroder latéralement, élargissant la vallée et créant, par ses dépôts, une plaine d'inondation. Cette dernière se construit par l'apport constant de sédiments issus de l'érosion en amont et par l'épandage dans la vallée de ces sédiments durant les périodes de débordement dues aux crues.

Le stade de vieillesse de la vallée est atteint lorsque celle-ci est beaucoup plus large que les plus larges méandres du cours d'eau. A noter que les tributaires du cours d'eau principal contribuent eux aussi à aplanir les reliefs adjacents.


Formation d'une vallée, les différents stades de maturité

La rivière que vous pouvez apercevoir de l'autre côté de la route est le Doubs.

Le Doubs est une rivière française et suisse, sous-affluent du Rhône par la Saône. D'une longueur totale de 453 km, dont 430 km sur le territoire français, il constitue le dixième cours d'eau français par sa longueur et la quatrième rivière après la Marne, le Lot et la Saône. Il prend sa source dans la commune française de Mouthe à 945,5 m d'altitude, et s'écoule d'abord principalement vers le nord-est, arrosant notamment les villes de Pontarlier et de Morteau puis vers le sud-ouest, traversant la ville de Besançon après avoir fait office de frontière entre la France et la Suisse et une incursion en territoire suisse (le Clos du Doubs) et par le Pays de Montbéliard. Il se jette dans la Saône à Verdun-sur-le-Doubs. (source wiki).

 


 

Pour loguer cette cache :

Pour valider votre visite sur le site, envoyez-moi vos réponses par mail ou centre de messagerie aux questions suivantes. Vous pouvez loguer "Found it" sans attendre mon accord, je vous contacterai si nécessaire.

Q0. Optionnel, une photo originale de vous ou de votre GPS sur les lieux sera fortement appréciée.

Q1. Au niveau de l'aire de pique-nique, estimez la hauteur de la falaise qui vous surplombe

Q2. Quelle est l'altitude indiquée par votre GPS en cet endroit ?

Q3a. Ligne d'équilibre : avec les informations altitude de départ, longueur totale et altitude actuelle (question 2), estimez dans quel dixième du parcours total du Doubs nous nous trouvons.
Q3b. Quel phénomène pourrait accentuer la progression du cours d'eau (un mot) ?
Q3c. Quel phénomène pourrait ralentir la progression du cours d'eau (un mot) ?

Q4. Repérez-vous sur une carte. Vous êtes au coeur d'un méandre.
L'aire de pique-nique sur laquelle vous vous trouvez est-elle sur la rive concave ou sur la rive convexe ?

Q5. observez le paysage autour de vous. Selon les définitions données dans cette page, à votre avis, quel est le type de profil de la vallée et à quelle stade de formation de la vallée nous trouvons-nous ?

 


The gorges of Entre-Roches is a natural site located between the municipalities of Ville du Pont (Montbenoît) and Morteau.
It is a canyon of about 30 km which follows the departmental road 437.
This earthcache invites you to take a break in the heart of this parade via the small parking-picnic arranged along the departmental.

After the Val du Sauget, the Doubs dug a canyon in the limestone about ten kilometers long. The marked meandering associated with high cliffs gives this portion of valley a wild and sometimes spectacular character, well marked between the two vast spaces of the Val du Sauget and the Plain of Morteau.

The classified site of the "Défilé d'Entre-Roches" is located at the southern entrance of the gorges, upstream. Its perimeter covers the beginning of the gorge, very rugged.

The entrance of the gorges is immediately marked by a rock face with an upper part in corbelling on the left bank. The Doubs is surrounded by shredded rocky banks, then a very marked meander of the Doubs forms two baffles upstream and downstream which give access to the heart of the site made up of the meander itself generating a wide space.


IGN map of the Entre-Roches pass, between Ville-du-Pont and Remonot

"This relatively open place where the Doubs widens without spreading out, marked by light rapids, refers to a corridor effect reinforced by the presence of the road which is the only possible passage between the entrance of the gorges and the heart of this site. The outlook is closed by cliffs. The brutal contrasts of ambiences, the roughness of the rock chicanes and the unfolding of the river contribute to the exceptional character of the place."

This picturesque road, carved out of remarkable limestone escarpments, winds its way along the Doubs. After visiting the Grotte-Chapelle de Remonot, you will find about 2 km away, the cave of the Treasure, with its magnificent entrance of 50 m high and 76 m wide. Legend says that a dragon jealously guards his treasure at the bottom of the cave and that it only comes out once every hundred years on December 31 at midnight ...

 


*** A gorge , a canyon or a pass is a passage between two reliefs resulting from hydraulic (river) erosion on any type of rock but preferentially in sedimentary regions where alternate hard strata and soft strata.

Like torrents, permanent streams sink, through regressive erosion in search of their equilibrium profile.
From the upstream to the downstream, the longitudinal profile is concave, which means a gradual reduction in the slope that follows the stream that flows there.

This slope can be irregular, interrupted by the passage of a lake or by a sudden break in the case of cascades. It may even disappear in the extreme case of blind valleys, completely closed by a slope, for example, in karstic relief when the waters of the river penetrate into the ground or even into semi-arid regions without an organized hydrographic network.

The ideal line joining the lowest points of a valley, which roughly corresponds to the equilibrium profile of the watercourse, is called thalweg or talweg.


Theoretical longitidunal profile of a watercourse

*** Fluvial erosion is responsible for the formation of meanders . These meanders tend to move outward and downstream of the stream by erosion on the concave edge and deposit on the convex shore (in the form of bars or meander lobes). The meandering intersection generates abandoned meanders.


Meanders formation

In a meander (top and bottom profiles), erosion occurs on the concave, steep slope where the velocity of the current is greatest, while the deposition is on the other shore, convex , where the velocity of the current is lower, forming an alluvial (or meander) barrier. The erosion-deposition couple induces a lateral migration of the meander, causing the valley to expand at the stage of maturity and a remobilization of the sediments in the old age of the valley.


Erosion process in a meandering watercourse.

*** Fluvial erosion or type of runoff creates valleys .

The valleys dug in homogeneous and homogeneous terrains assume a V-shaped transverse profile. In hard and massive terrains (limestones, granites), the tendency is to vertical sinking (Gorges and canyons). The depth, the width and the shapes of the latter change with time.


The two types of valley profile

The youth stage of a river valley is characterized by digging which leads to the formation of a narrow V-shaped valley; The reliefs are accentuated along the stream and one finds falls, cascades and rapids.

At the stage of maturity, the watercourse flattened its reliefs and decreased its gradient of slope; It then begins to erode laterally, widening the valley and creating, by its deposits, a plain of flood. The latter is constructed by the constant supply of sediments resulting from upstream erosion and by the spreading in the valley of these sediments during periods of overflow due to floods.

The old age of the valley is reached when it is much wider than the broadest meanders of the river. It should be noted that the tributaries of the main river also contribute to flattening the adjacent reliefs.


Formation of a valley, the different stages of maturity

The river that you can see on the other side of the road is the Doubs.

The Doubs is a French and Swiss river, sub-tributary of the Rhone by the Saône. With a total length of 453 km, including 430 km on French territory, it constitutes the tenth French river by its length and the fourth river after the Marne, the Lot and the Saône. It originates in the French commune of Mouthe at an altitude of 945.5 m, and flows first mainly towards the northeast, watering in particular the cities of Pontarlier and Morteau then southwesterly, crossing The city of Besançon after serving as the border between France and Switzerland and an incursion into Swiss territory (the Clos du Doubs) and the Pays de Montbéliard. It flows into the Saône at Verdun-sur-le-Doubs. (Wiki source).

 


 

To log this cache :

To validate your visit on the site, send me your answers by mail or message center to the following questions. You can log in "Found it" without waiting for my agreement, I will contact you if necessary.

Q0. Optional, a photo of you or your GPS in this location will be highly appreciated.

Q1. At the picnic area, estimate the height of the cliff that overhangs you.

Q2. What is the altitude indicated by your GPS in this location ?

Q3a. Ideal line of the watercourse : With the starting altitude, total length and current altitude information (question 2), estimate in which tenth of the total Doubs route we find ourselves.
Q3b. Which phenomenon could accentuate the progress of the river (a word) ?
Q3c. What could slow the progress of the river (a word)?

Q4. Locate yourself on a map. You are at the heart of a meander.
Is the picnic area on which you are located on the concave shore or on the convex shore?

Q5. Observe the landscape around you. According to the definitions given on this page, what do you think is the type of profile of the valley and at what stage of valley formation do we find ourselves ?

 


Images source = vdsciences.com

 

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

10 Logged Visits

Found it 9     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 5 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.