Skip to content

<

Sur les traces de l'Ermitage Saint Jean

A cache by Assendanon Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/22/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Je vous invite à vous arrêter et découvrir l'ermitage Saint Jean qui se cache au fond d'une impasse...


 

L’ermitage St jean de la Rondière est situé à flanc de coteau, dans un cadre verdoyant propice au repos et à la méditation. On y accède par un chemin (GR) qui relie la départementale et le haut du plateau. L’existence de la chapelle romane est attestée au XIIe siècle. Des sarcophages retrouvés sur place indiquent une implantation religieuse plus ancienne. Le lieu de culte était apparemment très fréquenté, sans doute était il lieu de pèlerinage. Converti en ermitage au XVe siècle, dépendant de la seigneurie de Trèves, ce lieu accueille les pèlerins fatigués ou malades. Mais c’est aussi dans cette pièce chauffée par une cheminée que les enfants des alentours reçoivent une instruction. Car les ermites ont parmi leurs obligations celle "d’instruire gratuitement la jeunesse". L’ermitage connait un déclin suite à un glissement de terrain (1720) et à la déchristianisation. Il est totalement abandonné à la Révolution.

Pratiquement ruiné en 1988, lorsqu’André Sarazin, archiviste de Maine et Loire et professeur d’histoire à l’Université Catholique de l’Ouest, met toute son énergie à faire renaître ce témoin de la vie érémitique en Anjou, il devient propriété communale en 1992 et bénéficie de plusieurs campagnes de travaux de préservation sous la surveillance des architectes des Bâtiments de France. Les vestiges des bâtiments donnent une idée du mode de vie autarcique qu’ont pu connaître les ermites depuis le moyen-âge jusqu’au début du XVIIIe siècle : Une maison d’habitation modeste, une maison des pèlerins ou aumônerie, une grande chapelle (dont la nef s’est effondrée en 1640), un puits, un enclos. Seuls, le chœur de la chapelle, surmontée de son clocheton, la maison des pèlerins et le puits subsistent. Le reste se laisse imaginer à partir des murs de fondation.

Additional Hints (Decrypt)

Nhk nobeqf qh pybpurgba. Cnf orfbva qr wbhre nh znçba ra qézbagnag bh obhtrnag qrf cvreerf.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.