Skip to Content

<

Les perles du Plomb

A cache by Terraaventura Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/14/2017
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Laissez-vous tenter par cette expérience geocaching en Nouvelle-Aquitaine orchestrée par les Poï'z ! Partez à la rencontre de Zabeth, Zéroïk, Zilex et les autres... qui vous feront découvrir des histoires et le patrimoine du territoire. http://www.terra-aventura.fr/

 

Cette multi fait partie d'un ensemble de plus de 200 caches sur la Nouvelle-Aquitaine !
Infos pratiques :
Distance :  6,5 kms Durée : + de 2h
Ne laissez pas de TB ou geocoin dans une boîte Terra Aventura, il y a beaucoup de moldus et votre objet voyageur risque de disparaître.
Si vous voulez déclarer vos découvertes sur l'application "Terra Aventura", pensez à relever le mot mystère sur la 2ème de couverture du logbook.

Infos : Pour se garer à proximité du point de départ : parking de la plage : (N46°11.272’ / W001°12.177’)

1. Eau douce vs. Eau salée ! (N46°11.238’ / W001°12.210’)

Zarthus : Mes z’hommages les géocacheurs ! Parés pour une nouvelle virée à la découverte de la nature ? L’environnement qui vous entoure est incroyablement diversifié, avec d’un côté cette étendue d’eau douce, le marais de Pampin, et de l’autre, cette réserve intarissable d’eau salée, l’océan !

Zéfaim : Zrtfus ! Zrtfus ! J’ai umf miffn poumft toi...

Zarthus : Je ne comprends pas un traitre mot Zéfaim… Tu as la bouche pleine !

Zéfaim : [Gloups] Pardon Zarthus. Je disais… J’ai une mission pour toi ! Les ostréiculteurs ont chargé Zisséo d’aller chercher les huitres en mer et de les ramener dans les bassins ostréicoles, afin qu’elles soient affinées en claires. Nous devons actionner la passerelle du port du Plomb, pour que le bateau de Zisséo puisse entrer dans le chenal !

Zarthus : Comment se nomme la falaise sur laquelle vous vous trouvez ? Falaise du…
Comptez combien de lettres composent ces deux mots. Notez ce nombre qui vaut « A ». A = __ 

Infos : Longez la côte jusqu’au prochain point.

2. Le marais de Pampin (N46°11.406’ / W001° 12.084’)

Zarthus : Le marais de Pampin, sur votre droite, est  une réserve naturelle régionale. Cette zone humide abrite de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs, d'insectes, de batraciens, de fleurs et d’herbes qui sont protégées.

Zécolo : C’est un endroit fragile, mais aussi très joli ! Ça fait du bien d’observer ces petites créatures et de réaliser à quel point elles sont importantes…

Zarthus : Depuis ce promontoire, on voit beaucoup de choses, y compris le pont de l’île de Ré ! L’avez-vous repéré ?


3. Le bunker (N46°11.727’ / W001°11.952’)

Zarthus : Grimpons là-haut, nous aurons une plus jolie vue…

Zonelib’ : Salut jeunes recrues ! Je perçois votre intérêt pour le paysage mais savez-vous au moins sur quoi vous montez ? C’est un bunker de la Seconde Guerre Mondiale. Il fait partie du célèbre « Mur de l’Atlantique », construit par les Allemands le long des côtes pour contrer les troupes alliées.

Zarthus : Merci Zonelib’ pour cette leçon d’Histoire ! C’est vrai qu’ils devaient les voir arriver de loin…

Zonelib’ : Tu l’as dit ! Pas facile de passer au travers du mur… Fort heureusement, le bunker a été abandonné le 8 mai 1945, date à laquelle La Rochelle a été libérée !

Zéfaim : Regardez là-bas ! C’est le bateau de Zisséo qui revient ! Il ne faut pas trainer, ou sa cargaison d’huitres risque d’être bloquée au port…

Zarthus : Observez la table d’orientation. A l’Ouest, toute ! Quel monument de l’île de Ré allez-vous trouver en suivant ce cap ?
1) Le Fort de la Prée

2) L’abbaye des Châteliers
3) Le phare des Baleines

Relevez le numéro de la bonne réponse. Notez ce chiffre qui vaut « B ». B = _ 

Infos : Poursuivez sur la rue aux coordonnées (N46°11.780’ / W001°11.969’). Passez derrière la cabane au point (N46°11.904’ / W001°11.953’).

Zarthus : A l’Houmeau, les fleurs poussent toute l’année sur les murs… Surtout celles-ci, symbole de la région ! Observez les peintures sur les murs de la cabane, elles représentent des roses trémières, appelées aussi passeroses.

4. Le moulin (N46°12.043’ / W001°12.029’)

Zéfaim : Quel est ce bâtiment sur la droite ? C’est un moulin ? Il m’a l’air très ancien !

Zabeth : Si je peux me permettre une intervention, les garçons ? Ce moulin date de 1237, précisément. On y a même retrouvé des graffitis de soldats en garnison…  Mais bien plus récents ceux-là !

Zarthus : Savez-vous quelles étaient les deux énergies utilisées pour faire fonctionner les moulins ? Le vent et l’eau de mer ! Lorsque la marée montait, son débit permettait d’actionner les roues à aube du géant… Et quels étaient les deux produits essentiels que l’on y faisait moudre ?

Zéfaim : Zéfaim, fin gastronome et incollable ! Je dirais, les céréales et le gros sel ! Ce dernier, une fois moulu, pouvait être vendu beaucoup plus cher… J’ai raison ?

Zarthus : Comptez le nombre d’ouvertures que vous voyez sur l’ancien moulin. N’oubliez pas la porte ! Notez ce chiffre qui vaut « C ». C = _
Indice : c’est un chiffre pair !

Infos : Continuez sur cette voie, puis longez le port pour rejoindre le panneau.

5. Le port du Plomb (N46°12.079’ / W001°12.007’)

Zarthus : Nous voilà à bon port ! Allons vite actionner la passerelle…

Zabeth : Avant de jouer les gros bras, peut-on parler un peu d’Histoire ? Dès le 13ème siècle, un grand nombre de barques accostaient au Plomb pour charger le sel et le vin à destination des Flandres et de l’Angleterre…

Zarthus : J’ai entendu dire que son nom, port du Plomb, lui aurait été donné par ses premiers visiteurs, des Normands ! Ils l’auraient surnommé « plum-tree », qui signifie « lieu de repos »…

Zabeth : Possible. Mais on dit aussi que le mot « plomb » désignait autrefois toutes sortes de métaux, comme l’argent ! Les transactions commerciales ou les métaux provenant des mines voisines de Melle, auraient bien pu y contribuer.

Infos : Empruntez la passerelle qui permet de relier le port au chenal, menant aux exploitations ostréicoles au (N46°12.125’ / W001°12.003’).

6. Le phare (N46°12.086’ / W001°12.235’)

Zefaim : La passerelle est maintenant ouverte pour laisser passer le bateau de Zisséo. Le voici qui arrive !

Zisséo : Tiens bon la vague, et tiens bon le vent… Hisse et ho ! Merci d’avoir ouvert le passage les gars ! C’est une des règles de base dans le code des marins… Tout comme le fait de laisser le phare rouge à bâbord, lorsqu’on entre dans un port. C’est ainsi dans toute l’Europe !

Zarthus : Combien de barreaux comporte l’échelle permettant de grimper au sommet du phare rouge ? Notez ce nombre qui vaut « D ». D = _
Indice : c’est un chiffre pair.

Zisséo : Mon navire remonte à présent le chenal qui mène aux bassins ostréicoles. Suivez-moi !

Infos : Revenez sur vos pas puis continuez à gauche.

7. Coquillages et crustacés (N46°12.1424 / W001°12.290’)

Zisséo : La mer est pleine de surprises… Lorsque j’ai remonté les huîtres sur le pont, j’ai trouvé un drôle de coquillage, habituellement accroché aux rochers. On dirait un chapeau chinois !

Zarthus : On l’appelle « la patelle », mais elle porte un autre nom en charentais ! Drôle d’appellation pour un coquillage qui ne bouge pas d’un pouce…

Zarthus : Quel est le nom charentais de ce coquillage ? Comptez combien de lettres composent ce mot. Notez ce chiffre qui vaut « E ». E = _ 

Infos : Empruntez la route pour rejoindre la prochaine étape.

8. Les ostréiculteurs (N46°12.210’ / W001°12.173’)

Zisséo : Et voilà mes jolies, on est arrivé ! C’est ici que vous allez être affinées en claires avant d’être dégustées.

Zéfaim : Hummm… Comme c’est bon ! Vous savez que l’affinage « en claires » est une spécificité des Huîtres en Charente Maritime ? C’est ce qui leur donne leur goût si caractéristique. Après avoir été engraissées en mer, on les immerge dans de grands bassins d’eau salée qui ont été creusés dans le marais. On appelle ces bassins, « des claires » !

Zarthus : Quel numéro porte la maison de l’éleveur-expéditeur ? Relevez le chiffre des unités. Notez ce chiffre qui vaut « F ». F = _  

9. 
Petite huitre deviendra grande (N46°12.355’ / W001°11.842’)

Zabeth : Pardonnez-moi, mais j’avoue avoir quelques lacunes en matière d’élevage ostréicole… Comment naît une huitre exactement ?

Zarthus : Et bien ma chère, pour qu’une huitre naisse, il faut que l’eau de mer soit à une certaine température et que son degré de salinité soit idéal. L’œuf, une fois pondu par la femelle, a 21 jours pour se fixer sur un substrat quelconque…

Zéfaim : C’est pourquoi les éleveurs ont disposé des « tables ostréicoles » en mer ! Lorsqu’elle atteint l’âge d’un ou deux ans, on détache l'huître de son support… Elle ne se refixera jamais. On la place alors dans une poche plastique, que l’on ficelle sur ces mêmes tables à huîtres, mais plus bas, afin qu’elle mange et qu’elle grossisse convenablement. Plusieurs mois s’écoulent, on retourne les poches soigneusement, puis Zisséo ramène l'huître à bord de son bateau jusqu’aux bassins ostréicoles, afin qu’elle soit affinée en claires… C’est clair ?

Zabeth : Oh oui ! Clair comme de l’eau de roche ! D’ailleurs, certaines huîtres ont une jolie couleur verte alors que d’autres sont jaunes… Pourquoi ?

Zarthus : Sur nos bassins, il existe une petite algue dont les huîtres se nourrissent. C’est la Navicule Bleue ! C’est elle qui va donner sa couleur verte à l'huître qui, naturellement, est de couleur jaune.

Zarthus : Quel verbe signifie « détacher une huître de son support » ? Lisez l’étape n°3 sur le panneau. Comptez le nombre de lettres qui composent ce verbe du premier groupe, à l’infinitif. Notez ce nombre qui vaut « G ». G = _  

Infos : Poursuivez dans le village, jusqu’à la prochaine étape.

10.  32 rue du port (N46°12.564’ / W001°11.338’)

Info : Ne marchez pas au centre de la route. Merci de longer les trottoirs dans la rue du Port. Restez à distance des automobilistes pour répondre à la question.

Zisséo : Je vous aurais bien déposés au port du Plomb, mais j’ai encore fort à faire dans le coin… Cependant, vous pouvez trouver une embarcation près d’ici… Tout le monde a son permis bateau ?

Zarthus : Relevez la plaque d’immatriculation du bateau. Ses deux premières lettres indiquent qu’il vient de La Rochelle ! Si A=1, B=2, C=3, etc. A combien équivaut la première lettre, selon sa place dans l’alphabet ? Notez ce nombre qui vaut « H ». H = _ 

Infos : Tournez à droite au point (N46°12.595’ / W001°11.236’), longez la route. Puis tournez de nouveau à droite au croisement (N46°12.515’ / W001°11.207’), rue du Petit Plomb.

11. Les plantes halophiles (N46°12.4984 / W001°11.218’)

Zéfaim : Avec cette embarcation, nous allons regagner notre point de départ, sans encombre… Zisséo absent, je serai votre capitaine ! Les ostréiculteurs m’ont montré comment me frayer un passage à travers le marais…

Zabeth : Je sens que je vais avoir le mal de mer…

Zarthus : Il faudra faire attention à ne pas s’échouer, car certaines plantes halophiles y sont très présentes, comme la salicorne ou la soude !

Zarthus : Non loin de là, une rue porte le nom de la troisième plante présente dans le marais. « Rue de l’O… » Comptez le nombre de lettres qui composent le nom de cette plante. Notez ce chiffre qui vaut « I ». I = _ 

Infos : Poursuivez sur la route, jusqu’au croisement (N46°12.331° / W001°11.316’), prenez à droite. Puis au (N46°12.251’ / W001°11.346’), tournez de nouveau à droite.

12. Aux portes du marais (N46°12.085’ / W001°11.634’)

Zarthus : Tu es sûr que c’est par ici Zéfaim ? J’ai l’impression que nous sommes perdus…

Zéfaim : T’inquiètes Zarthus, je connais la route ! Nous allons prochainement arriver sur la plus ancienne digue du village ! On l’appelle également « levée »…

Zabeth : Autrefois, les marais salants étaient, avec le vin, l’une des plus grandes richesses de la région ! Le commerce du sel y était florissant, mais très réglementé pour ses exploitants.

Zéfaim : Ce sont ces anciens marais salants qui sont aujourd’hui utilisés comme claires d’affinages, par les ostréiculteurs !

Zarthus : De quelle année date la digue, appelée levée, que vous allez emprunter pour traverser le marais ? Additionnez les 4 chiffres qui la composent. Notez ce nombre qui vaut « J ». J = __ 

Infos : Tournez à droite pour prendre la levée. Reprenez la route à gauche, au point (N46°11.993’ / W001°11.817’). Tournez à gauche aux coordonnées (N46°11.898’ / W001°11.860’) puis à droite au (N46°11.924’ / W001°11.925’).

13. La vie d’un galet, c’est pas une vie ! (N46°11.453’ / W001°12.046’)

Zarthus : Ouf ! Eh bien, quelle croisière ! J’en ai plein le chapeau colonial…

Zabeth : C’est vrai Zéfaim, tu pilotes comme un as mais… Tu ne sembles pas connaitre la priorité à Tribord ! J’ai cru que nous n'arriverions jamais en un seul morceau…

Zéfaim : C’est Zisséo qui m’a appris !

Zabeth : Je ne suis pas mécontente de fouler la terre ferme. Nous sommes près de ta cache Zarthus, n’est-ce pas ?

Zarthus : Assurément, elle est à côté ! Mais il faut répondre à une ultime question pour espérer la trouver…

Zarthus : Quelle est la durée de vie d’un galet (en années) ? Notez ce chiffre qui vaut « K ». K = _  

14. La cache !

Zarthus : Bravo les z’amis ! Voilà ce qui s’appelle une mission rondement menée…

Zarthus : Pour trouver ma cache, remplacez les lettres dans les coordonnées suivantes, par les chiffres que vous aurez relevés tout au long du parcours. Entrez ensuite ces coordonnées dans votre GPS.
Indice : en hauteur.

Coordonnées de la cache : N46°1(F-E).((H/I)x2)((KxD)+C)’ / W001°(A-B).(G)(J+1)’

 

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

71 Logged Visits

Found it 67     Didn't find it 1     Write note 2     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 16 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.