Skip to Content

<

Qui voit Meilhan, va sano

A cache by Terraaventura Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/22/2017
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
4 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Laissez-vous tenter par cette expérience geocaching en Nouvelle-Aquitaine orchestrée par les Poï'z ! Partez à la rencontre de Zabeth, Zéroïk, Zilex et les autres... qui vous feront découvrir des histoires et le patrimoine du territoire. http://www.terra-aventura.fr/


Cette multi fait partie d'un ensemble de plus de 200 caches sur la Nouvelle-Aquitaine !
Infos pratiques :
Distance :  3 kms Durée : - de 2h
Ne laissez pas de TB ou geocoin dans une boîte Terra Aventura, il y a beaucoup de moldus et votre objet voyageur risque de disparaître.
Si vous voulez déclarer vos découvertes sur l'application "Terra Aventura", pensez à relever le mot mystère sur la 2ème de couverture du logbook.

Point de départ : parking du chemin de ronde (N44°31.351’ / E000°02.047’)

Infos : Garez-vous sur le parking pour débuter le circuit.

Zabdo : Salut les sportifs ! J’espère que vous avez les mollets affutés, car je viens de vous inscrire au « trek du tertre » ! C’est une compétition à la fois sportive et instructive. A chaque étape du parcours, une épreuve physique et mathématique vous attend. Prêts à relever le défi ?

Zigomatix : Le vrai défi serait d’arriver à prononcer « trek du tertre » dix fois d’suite !

Infos : Tournez à gauche dans le chemin de la Margellene au (N44°31.328’ / E000°02.094’). Au point de passage (N44°31.316’ / E000°02.200’) longez la gauche pour emprunter l’escalier. Passez le pont qui enjambe le canal.

1. Ô Garonne ! (N44°31.331’ / E000°02.274’)

Zabdo : Pas mal cette petite mise en jambe, pas vrai ? Cet escalier boisé est l’échauffement idéal !

Zigomatix : Il faut savoir que cet endroit surélevé, nommé tertre, était à l’origine l’emplacement d’un village gaulois. Ce dernier était fortifié, ce qui lui vaut le nom d’oppidum. Un peuple celte vivait ici, à l’époque où Meilhan s’appelait encore « Médiolanum ».

Zéïdon : L’emplacement est rêvé, car au pied du tertre coule Garonne. Le fleuve était une véritable autoroute à l’époque gallo-romaine ! Meilhan était alors un port important entre Tolosa et Burdigala.

Zabdo : Combien de kilomètres permettent de rejoindre Toulouse par le canal ? Additionnez le chiffre des centaines et le chiffre des dizaines pour obtenir une nouvelle donnée. Multipliez-la au chiffre des unités. Notez ce nombre qui vaut « A ». A = _ 

Infos : Descendez sur votre gauche en contre-bas pour marcher entre canal et Garonne. Au (N44°31.169’ / E000°02.385’) passez sous le tunnel, situé sur votre droite.

Zabdo : Chaud, chaud, chaud ! C’est parti les gars, en petites foulées jusqu’à la deuxième épreuve !

2. Le canal  des deux mers (N44° 31.162’ / E000°02.359’)

Zenight : [Aaaaarf] Moins de bruit les gars… Il y en a qui dorment dans ce tunnel ! 

Zabdo : Eh bien Zenight, réveil difficile ? Voilà ce qui arrive lorsqu’on fait la fête jusqu’au petit matin… Prend donc exemple sur moi. Une hygiène de vie irréprochable et une activité physique régulière.

Zéïdon : C’est bien beau de rouler des mécaniques, mais on n’apprend pas grand-chose, en attendant. Connaissez-vous le canal sous lequel vous êtes passés ? Il s’agit du Canal Latéral de Garonne. Avec celui du Midi, ils forment le Canal des Deux Mers qui permet de relier l’Atlantique à la Méditerranée. 

Zarthus : Salut les z’éco-cacheurs ! Vous savez que la Vallée de la Garonne est classée zone classée « Natura 2000 » ? On peut y croiser certaines espèces animales protégées au niveau européen, voir international ! Le saumon de l’Atlantique, la Lamproie ou encore le Vison d’Europe. C’est un petit mammifère de la famille des furets ou de la loutre… Il est trop mignon !

Zabdo : Voici la seconde épreuve. Ecoutez attentivement.

Zabdo : Quelle est la hauteur maximale représentée sur l’échelle de crues ? Arrondissez au nombre supérieur. Notez ce chiffre qui vaut « B ». B = _
Indice : c’est un chiffre impair !

Infos : Remontez le chemin enherbé au (N44° 31.168’ / E000° 02.353’).

Alerte : De retour à la route faites très attention ! Assurez-vous qu’aucune voiture n’arrive avant de traverser pour aller remonter la rue de la brèche des Anglais au (N44°31.193’ / E000°02.345’).

3. La brèche des Anglais (N44° 31.201’ / E000° 02.319’)

Zabdo : Nous voilà au pied de ce que les plus grands z’athlètes appellent « l’escalier qui tue ». C’est sans doute l’épreuve la plus difficile de ce trek… Vous vous sentez d’attaque ?

Zéroïk : Holà gentes dames et beaux damoiseaux ! Qu’est-ce donc que ces drôles de tenues que vous portez ? Il est fort imprudent de cheminer dans la brèche des Anglais sans armure, ni côte de maille...

Zabeth : Allons, mon Zéro. La guerre de Cent Ans, c’est loin maintenant ! Au 13ème siècle, Meilhan devient une possession anglaise, avec le mariage d’Aliénor d’Aquitaine et Henri II Plantagenet. La guerre est imminente, ce pourquoi on élève ici une forteresse particulièrement haute et impressionnante.

Zéroïk : Pour sûr, ma Mie ! On la voyait de très loin, si bien qu’elle parvenait à tromper les distances. On disait d’ailleurs « qui voit Meilhan, n’est pas dedans » ! Au gré des combats, Meilhan redevient française et échoit aux seigneurs d’Albret.

Zabeth : Les Anglais, fort mécontents, vont alors assiéger la ville sans recourir à la force mais en usant de la ruse. Ils parviennent à saper le mur d’enceinte en ouvrant une brèche dans le tertre, pour y pénétrer discrètement…

Zabdo : Combien de fenêtres étroites, au sommet arrondi, compte la maison au numéro 1 ? Notez ce chiffre qui vaut « C ». C = _ 

4. Le tertre (N44° 31.239’ / E000°02.305’)

Zabdo : Pas évident, ça grimpe sec ! N’oubliez pas de bien respirer surtout… Inspire et souffle. Inspire et souffle.

Zarthus : Le jeu en vaut la chandelle, les gars… Regardez ce panorama ! D’ici, on domine le Marmandais et la vallée de la Garonne. C’est superbe !

Zéïdon : Sur la rive droite, s’étend la plaine du village de Jusix, qu’un bac avec passeur reliait autrefois à Meilhan. Sur la rive gauche, on découvre le village de Couthures-sur-Garonne. Il a la particularité d’être totalement recouvert par les eaux lors des crues ! Plus loin, c’est le clocher de Sainte-Bazeille puis celui de Marmande…

Zabdo : Trouvez le panneau « Vue sur le Marmandais ». Quel village au lointain est représenté à gauche de Marmande ? Comptez le nombre de lettres qui composent ce nom. Notez ce chiffre qui vaut « D ». D = 

5. Don Miguel (N44° 31.265’ / E000°02.281’)

Zabdo : Wahou, on survole la compétition ! Vous suivez toujours ?

Zellé : [Pouf !] Bonjour les z’aventuriers ! En admirant la plainte, avez-vous vu un homme en rouge près de Garonne ? C’est le fantôme de Don Miguel ! Allons, vous ne connaissez pas son histoire ? Au pied du tertre, se trouvait autrefois la paroisse Saint Genès. C’est là qu’officiait Don Miguel, un saint homme dévoué et aimé de tous ses paroissiens.

Zéïdon : Dans ce pays où les crues apportaient autant de bienfaits que de misères, Miguel était d’un grand secours et d’un dévouement sans faille. Pourtant, le prêtre avait gardé de son enfance un trouble penchant…

Zellé : Il avait la passion de la chasse ! Une passion qui, bien souvent, l’embrasait tout entier lorsqu’il entendait chanter le cor et hurler les chiens dans la plaine… Un matin, alors que le seigneur de Meilhan venait de lâcher sa meute, Don Miguel monta dans le clocher pour suivre la traque « Ah ! Que le diable m’emporte si ce n’est pas un loup ! » S’écria t’il. Mais les chiens venaient de lever un renard et le diable aussitôt se mit en chemin.

Zéïdon : Le surlendemain, jour de messe à Saint Genès, Don Miguel est fiévreux. Il crie plus qu’il ne parle et halète à chaque phrase. Les fidèles se regardent, inquiets. « Mais qu’a donc notre bon Don Miguel » ?

Zellé : C’est alors que les cris des chiens reprennent au dehors. On chasse à courre dans la plaine et Don Miguel n’y tient plus ! Il traverse l’église en courant. On se lève sur son passage, on l’interpelle. « Retenez-le ! Surtout qu’il ne sorte pas ! » Crie une vieille. Mais la porte de l’église s’ouvre et ce sont les chiens de l’enfer qui sont là, venus lever leur gibier. Un cheval noir, sans cavalier, fend la horde hurlante. Don Miguel, le visage épouvanté, monte en croupe et passe une cape rouge de grand veneur, avant de disparaître au lointain.

Zéïdon : Le tonnerre gronde à l’horizon et cette nuit-là, les cloches de Saint Genès se sont mises à sonner. Les habitants se réveillent brutalement, les pieds dans l’eau. Garonne en furie se répand dans le méandre et tous ont eu le temps de se mettre à l’abri avant que le fleuve ne ravage les maisons. « Qui a fait sonner les cloches ? » Demande-t-on. « Qui nous a sauvé ? »

Zellé : « C’est un monsieur en rouge », dit un petit garçon. Ainsi, si vous l’apercevez près d’une mate de Garonne, rentrez vite chez vous. Faites des provisions, puisez de l’eau pure et dormez à l’étage. Vous entendrez dans la nuit l’infortuné Don Miguel sonner les cloches de Saint Genès.

Zellé : Combien de trompettes composent la sirène servant à avertir d’une inondation ? Elle se situe près de vous, observez bien ! Notez ce chiffre qui vaut « E ». E = _ 

Infos : Au (N44°31.236’ / E000°02.256’) tournez à droite dans la rue du Tertre. Empruntez ensuite la rue du Milloc au (N44°31.266’ / E000°02.194’). Au bout de cette rue, tournez à gauche dans la rue du Château.

6. Le château (N44° 31.264’ / E000°02.115’)

Zabdo : Brrr, l’histoire de Zellé m’a fait froid dans le dos… Pas vous ? Heureusement qu’il y a le sport pour nous réchauffer.

Zéroïk : Des fariboles de fée déglinguée ! La vraie Histoire, c’est moi qui m’en vais vous la conter. Au Moyen-Âge, une citadelle est bâtie sur cet éperon rocheux qui surplombe le fleuve. Au château initialement construit sont ajoutés quatre châteaux-forts pour résister aux moyens d’attaque de l’époque. De fortes murailles en complètent la défense, flanquées de 14 bastions…

Zabeth : De nombreuses batailles, causent de graves dommages aux fortifications. Le coup fatal est porté par Richelieu au 17ème siècle. Il en fait démolir les derniers vestiges, alors que Meilhan est un village refuge pour de nombreux protestants. Ne subsiste aujourd’hui du château que cette tour carrée médiévale.

Zabdo : Avant dernière épreuve du trek ! Ecoutez bien la question…

Zabdo : Combien d’ouvertures (fenêtres et portes) compte la tour médiéval, côté rue des Loudries ? Notez ce chiffre qui vaut « F ». F = _
Indice : c’est un chiffre pair !

Infos : Dans la rue Pierre Capdeville (N44°31.227’ / E000°02.106’) tournez à droite en direction du prochain point.

7. L’église (N44° 31.206’ / E000°02.025’)

Zabdo : Hop ! Hop ! Hop ! Hop ! Une formalité ces escaliers, quand on a gravi la brèche des anglais.

Zéroïk : Mollo Zabdo ! Certains ont du mal à suivre avec une armure de 30 kilos…

Zabeth : Restez zen les garçons et revenons plutôt à l’Histoire. Vous n’êtes pas sans savoir que la première trace d’occupation à l’époque médiévale remonte au 11ème siècle, avec la création d’un prieuré Bénédictin à Meilhan.

Zéroïk : Prieuré oui, mais fortifié Madame ! Le tertre reste un site à vocation défensive. Son église fait partie du dispositif avec un clocher qui sert de tour d’observation. C’est très pratique pour voir arriver les Wisigoths !

Zabeth : Bien sûr, l’église Saint-Barthélemy que vous admirez est plus récente. Elle date du 19ème siècle et présente de jolis décors de style roman...

Zabdo : C’est l’objet de la dernière épreuve ! Vous z’êtes prêts ?

Zabdo : Combien de fleurs sculptées ornent le contour de l’arche romane ? Notez ce nombre qui vaut « G ». G = _
Indice : c’est un nombre impair !

Infos : Descendez l’escalier au (N44°31.199’ / E000°02.006’), puis dirigez-vous à droite dans la rue de l’église. Empruntez le passage situé près de la mairie, au (N44°31.139’ / E000°01.944’)

8. La cache !

Zabdo : Félicitations les sportifs ! Avant de courir trouver ma cache, pratiquez quelques étirements et n’oubliez pas de vous hydrater régulièrement…

Zigomatix : Pour garder la pêche, un bol d’hydromel toutes les demi-heures !

Zigomatix : Pour trouver la cache, remplacez les lettres dans les coordonnées suivantes, par les chiffres que vous aurez relevés tout au long du parcours. Entrez ensuite ces coordonnées dans votre GPS.

Coordonnées de la cache : N4(C)°31.(B-1)((A/6)-C)’ / E000°0(E/F).(D+2)(G)’

 

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

40 Logged Visits

Found it 39     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 2 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.