Skip to Content

<

L'Eglise de Villerbon

A cache by CaroTurtle Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 11/26/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


On sait que la première église de Villerbon fut la propriété des religieux bénédictins de l'abbaye de Pontlevoy. Elle fut cédée en 1227 à l'abbaye de Bourgmoyen (Blois) en échange de celle de Seillac.

L'église actuelle est de 1624, date inscrite sur le linteau de la porte de la sacristie. Le choeur date de 1626 et la nef peut être seulement de 1740.

Un peu d’histoire :

Le père Jean FESNEAU, a été curé de 1684 au 2 mai 1724 ; Si vous êtes un peu curieux, vous pouvez d’ailleurs retrouver sa sépulture dans l’église devant l’autel.

Au cours de la révolution et suite à la loi du 6 novembre 1792, les registres paroissiaux furent retirés de l’église par le maire, Monsieur CHAUVEAU et déposés à la chambre commune.

Les bancs confectionnés par les paroissiens en 1773 furent détruits, l’église saccagée et le curé Antoine Marie THOINIER fut chassé le 31 mars 1791. Les besoins militaires et la loi du 22 juillet 1793 eurent raison d’une des deux cloches qui fut envoyée en fonderie.

En 1794, l’église fut fermée. Des messes étaient improvisées dans les maisons, les granges ou encore les caves. Pour les enterrements, les prières de la sépulture se disaient à la maison du défunt.

Le calme revint l’année suivante et le Père THOINIER fut de retour le 7 mai 1795.

Après la période troublée de la fin du XVIIIième siècle et les atteintes aux biens de l’Eglise, le calme revient.

Les Villerbonnais reconstruisent les bancs de l’Eglise, détruits sous la révolution, qui sont désormais marqués du nom de chaque paroissien. Ces derniers versent pour ce « privilège » un droit à l’Eglise, dont le montant est doublé pour les étrangers à la paroisse. Cet usage persiste jusqu’à la seconde guerre mondiale.

En 1816, la seule cloche conservée par l’Eglise suite à la Révolution (la seconde ayant été fondue pour servir à la fabrication de canons), fut fondue et refaite.

En 1938, la  chapelle Saint-Mathurin de Jarday  fut rasée, la cloche appelée Sainte-Mathurine fut installée dans le clocher de l’église de Villerbon où elle sonne encore l’angélus.

Source : site internet de la commune de Villerbon

Additional Hints (Decrypt)

nh pbva qr y'étyvfr, fbhf y'raarzv ceéséeé qrf tébpnpurhef ; aénazbvaf, cerarm ra fbva cbhe ar cnf y’noîzre rg dh'vy pbafreir fba eôyr qr pnpurhe qr yn obvgr, fblrm qvfpergf

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

31 Logged Visits

Found it 26     Didn't find it 2     Write note 2     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 2 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.