Skip to content

<

La vasière du Roze

A cache by C2iC Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 12/25/2017
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


De Plouay à l’estuaire de Lorient, le paysage traversé par le Scorff est marqué par un relief de type "marche d’escalier" sur un substrat métamorphique de migmatites et de granite.

Sur la partie du bassin versant du Scorff après Pont-Scorff, les élargissements de la vallée et les débouchés des principaux ruisseaux, le Scave ou encore le Radennec, sont occupés par des vasières assez étendues mais c’est celle du Roze qui est la plus importante en surface, couvrant une dizaine d'hectares.

Au sud du village du Roze, la largeur de l'estuaire du Scorff passe de 100 à 700 m du fait d'un renfoncement de la rive droite. Cette anse, dans laquelle débouche le ruisseau du Radennec, est occupée par des vasières, entaillées et fragmentées par un réseau d'étroits chenaux. La formation des vasières résulte du colmatage des rives d'estuaires par des sédiments fins (vases plus ou moins sableuses). Ces sédiments proviennent soit de la mer (érosion marine), soit de matériaux apportés par les fleuves. C'est ce phénomène que vous invite à découvrir cette earthcache.

T'as le ticket "Slikke" !


Slikke est un mot patois néerlandais signifiant « boue », c’est aussi le bruit que l’on entend parfois en remontant sa botte quand on patauge dedans.

Formation de la vasière


Deux fois par 24 h, à chaque marée, une partie des sédiments de cette vasière est remise en suspension dans l'eau et se redépose. A cela il faut ajouter les sédiments apportés par l'eau qui coule à travers la vasière ... Dès que la teneur en argiles des sédiments dépasse 10 %, les particules ont tendance à former des agrégats ou flocs - tiens tout comme le bruit que fais une boule de vase ! - sous l’effet de forces électrostatiques supérieures ou égales à la force de gravité.

Allez un peu de technique avec les différentes phases subies par les sédiments ! Commençons par la floculation (tiens encore ce petit bruit) qui est le rassemblement sous forme de petits flocons des particules d’une suspension colloïdale - une suspension d'une ou plusieurs substances, dispersées régulièrement dans une autre substance, formant un système à deux phases séparées - Mais bon ça vous êtes pas obligé de le retenir !

Un autre aspect technique avec la sédimentation, qui est la séparation, par gravité, des matières en suspension. La vitesse de sédimentation peut dépendre de la concentration de sédiments, de la salinité, de la profondeur et de la vitesse du courant.

Question 1 - Allez finissons nos petites expériences ! Rendez-vous aux coordonnées N 47° 47.238' W 3° 23.040' et faite tomber votre GPS par terre … ah non qu’est ce que je raconte ? Faites tomber un objet par terre. Quel est le bruit que vous entendez ? Slikke, floc ou poc ?

Question 2 - Dans la cache GC7FJDV vous trouverez le matériel nécessaire pour faire l’expérience qui vous permettra de répondre à cette question. Pour cela déposez de la vase trouvée aux coordonnées de cette earthcache dans le récipient jusqu’au niveau noir. Puis ajoutez de l’eau jusqu’au niveau bleu et refermez le récipient. Agitez le pendant 5 secondes et observez l’état de votre mélange. Peut on voir à travers le mélange ou est-il trop sombre pour voir à travers ?

Le phénomène dominant dans la formation d’agrégats est l’attraction ionique entre les sédiment argileux chargés négativement et les cations de l’eau de mer, chargés, eux, positivement !

Question 3 - les sédiments argileux portent donc la charge négative (-), mais d’où viennent-ils ? Pouvez-vous trouver, en cherchant un peu sur Internet, le nom de la commune la plus éloignée en amont sur le Scorff ?

Bon alors c’est quoi une vasière ?


Les vasières littorales sont caractérisées par une dichotomie frappante : en aval la slikke et en amont le schorre (qui fer l'objet d'une prochaine earthcache). La slikke - gardez bien en tête ce nom, vous pourrez le ressortir lors d’une discussion et on vous regardera alors avec des grands yeux - correspond à la partie de la vasière qui est recouverte à chaque marée. Elle est essentiellement composée de vases molles, constituée d’un mélange de sable et de vase, qui ont des propriétés cohésives, d'apparence lisse et sans végétation.

Enfin si vous voulez garder un souvenir original de cette earthcache je vous invite (mais ce n’est pas obligatoire) à signer, avec une de vos mains, votre passage sur cette earthcache … et à la prendre en photo afin de la poster avec votre log et ainsi la partager avec tout le monde !

Pour les curieux de nature


A l’aval du Roze, la partie haute de la vasière est colonisée par des espèces halophiles, des espèces tolérant le sel, telles que la spartine maritime, la salicorne (Salicornia perennis), ou l’obione. Vous pouvez les prendre en photo mais merci de ne pas en cueillir !

De même l'avifaune est assez variée, mais peu abondante, avec un peu de chance vous pourrez découvrir diverses espèces de limicoles, des bécassines des marais et chevaliers principalement ou encore le héron cendré, l'aigrette garzette et parfois la mouette rieuse ou encore le martin-pêcheur. Pensez donc à vos jumelles ou à votre appareil photo !

Additional Hints (No hints available.)